Les bonnes nouvelles de la semaine : Raven Software, Save & Sound et Homebody

Oui alors, le récap des choses horribles de la semaine cette fois-ci ce sera sans moi je crois. Au bout d’un moment je ne sais plus quoi vous dire et on se passera tous·tes d’un récap froid ou en colère et encore plus de vannes sur le sujet. Alors passons directement aux bonnes nouvelles, si vous le voulez bien. Aujourd’hui au menu : le service QA de Raven Software officialise la création de son syndicat au sein d’Activision Blizzard, le festival Save & Sound revient pour une deuxième édition et Game Grumps annonce Homebody.

Le service QA de Raven Software obtient la reconnaissance officielle de son syndicat

Je ne sais même pas quel article de TPP mettre en lien pour résumer toute cette affaire, puisque nous en suivons les rebondissements depuis déjà décembre 2021, quand les employé·es du service QA de Raven Software – studio dépendant du géant Activision Blizzard et derrière Call of Duty Warzone – ont décidé de se mettre en grève pour protester contre la vague de licenciements ayant frappé leur branche, ainsi que leurs piètres conditions de travail. Le personnel avait annoncé en janvier la création du syndicat Game Workers Alliance, syndicat qu’Activision avait refusé de reconnaître légalement, argumentant que la vingtaine de personnes constituant le service QA n’étaient pas assez nombreuses pour être représentatives des quelque 370 employé·es de Raven Software. Ne se laissant pas démonter, les 22 salarié·es ont saisi la National Labor Relations Board, agence chargée de mener les élections syndicales et d’enquêter sur les pratiques illégales au sein des entreprises.

Raven Software

La NLRB a ainsi rejeté le refus de l’éditeur de reconnaître la Game Worker Alliance, et a supervisé le nouveau vote, dont l’issue (19 votes pour, 3 contre) a officialisé la reconnaissance légale du syndicat au sein d’Activision Blizzard. Cet évènement fait de la GWA le premier syndicat reconnu par Activision et deuxième syndicat lié à l’industrie du jeu vidéo sur le sol états-unien. La bataille n’est pas encore tout à fait gagnée, puisqu’Activision peut contester ce vote jusqu’au 31 mai, mais cette première victoire reste importante. Les salarié·es de Raven espèrent ainsi motiver les autres studios sous l’aile d’Activision Blizzard à les imiter, action qui risque cependant d’être encore un peu plus complexe une fois le rachat par Microsoft effectif. Si cette semaine on se réjouit, on n’a probablement pas encore fini d’entendre parler de cette histoire.

Le festival Save & Sound rempile pour une deuxième édition

Nous nous félicitions du succès de sa première édition l’année dernière, et, joie et félicité, le festival Save & Sound revient pour 2022. Toujours organisé par le studio indé Bedtime Digital Games – derrière les jeux d’action aventure musicaux Figment et Figment 2: Creed Valley – le festival consiste en une série de concerts en ligne, hébergés sur YouTube et Twitch, tandis qu’un évènement Steam proposera quelques promos et démos.

Line up save & sound

Les concerts se tiendront sur trois jours à compter du 23 juin 2022, et nous pouvons pour le moment compter sur l’incroyable BO composée par Lena Raine du tout aussi incroyable Chicory: A Colorful Tale, mais également des très bons Frostpunk et Unpacking. Le reste du line-up sera dévoilé au compte-gouttes sur le site du festival, à raison de quelques titres par jour jusqu’au 13 juin, pour un total d’une soixantaine. Pour patienter, il est toujours possible d’aller écouter les rediffusions de l’année passée, qui pour rappel allaient des excellentes bandes-son de Everhood à Spinch, en passant par les compos de Darren Korb pour Supergiant, Ynglet ou encore Paradise Killer. Et pour couronner le tout, une édition 2023 est déjà dans les cartons.

Les développeurs de Dream Daddy annoncent Homebody

Souvenez-vous, Game Grumps avait eu son petit quart d’heure de gloire en 2017, avec son dating sim Dream Daddy, nous mettant dans la peau d’un papa cherchant à draguer et romancer les autres papas chauds bouillants du quartier. Une grosse présence sur YouTube, un quasi-consensus sur son esthétique mignonne, ses dialogues drôles et sa bienveillance dans le traitement de ses thématiques : le titre s’est vite taillé un petit statut culte dans le milieu du dating sim, laissant la communauté dans l’attente du titre suivant.

On en sait désormais un peu plus : le prochain jeu de Game Grumps – cette fois-ci édité par Rogue Games – sera Homebody, un survival horror à l’esthétique 80’s. Pas du tout de la drague de papas, donc. Le titre jouera avec les codes du slasher – mais pas que, il y a comme du Poltergeist dans ce trailer – en nous mettant dans la peau d’Emily, jeune femme poursuivie par un tueur dans une grande maison. Puzzles, choix de dialogues, horreur psychologique et infiltration sont au programme : rien de très nouveau sous le soleil, mais cette rupture de ton avec Dream Daddy, couplée à cette DA prometteuse, attise notre curiosité. Le suspense sera normalement de courte durée, puisque Homebody est prévu pour cette année sur PC (Steam et Epic Games Store) et un peu plus tard sur consoles.

Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé