Les bonnes nouvelles de la semaine : Kowloon Nights, GoldenEye, DuckTales et des mises à jour

Ne parlons pas des choses qui fâchent, comme par exemple le fait que nous ne soyons pas confinés car notre président boude, ou que les flics verbalisent les gens coincés dans les bouchons. Parlons par exemple des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu, le fonds Kowloon Nights annonce le financement de 23 studios, un remake abandonné de GoldenEye 007 refait surface, de même qu’un prototype de DuckTales sur NES, et quelques mises à jour.

Kowloon Nights finance 23 nouveaux projets

Attention, name drop intensif dans 3, 2, 1…

Le fonds d’investissement Kowloon Nights, fondé en 2017 par Alexis Garavaryan (anciennement chez Microsoft sur le programme ID@Xbox, qui a notamment édité Cuphead et The Long Dark), et ayant déjà financé les chouettes Welcome to Elk et Spiritfarer, a annoncé le financement de 23 nouveaux projets. On remarquera dans la liste des studios ajoutés au roster du fonds la présence de Fireplace, le tout jeune studio montpelliérain dont nous parlait Kalkul il y a quelques mois, mais également Frozenbyte (Trine), Kaizen Game Works (Paradise Killer), Mimimi Games (Shadow Tactics, Desperados III) pour le projet encore non-dévoilé Codename Süßkartoffel, Night School Studio (en espérant un jeu du niveau d’Oxenfree et pas d’Afterparty) et Thunder Lotus (Spiritfarer). Du beau monde, donc, et quelques projets déjà annoncés, comme les très prometteurs She Dreams Elsewhere et Garden Story.

Nouveau roster de jeux et studios du fonds Kowloon Nights

Rappelons qu’avant cette avalanche de nouveaux studios, Kowloon Nights finançait déjà l’intriguant Scorn du studio Ebb – en espérant en avoir des nouvelles prochainement – et le prochain jeu de Fumito Ueda, en partenariat avec Epic Games. Une tripotée de studios talentueux, pour des projets aussi variés que prometteurs, chapeautés par des gens tels que Kendall Deacon Davis (The Wolf Among Us), Aleksandra Korabelnikova (co-fondatrice d’Eggnut, qui développe Backbone), Jenny Windom (Community Manager chez Rose City Games) ou Astrid Mie Refstrup (co-scénariste de Welcome to Elk) : voilà qui annonce du bon pour 2021 et les années qui suivent.

C’est bon, vous pouvez respirer, j’ai fini de déballer 4 noms par ligne.

Un remake annulé de GoldenEye refait surface

Les heureux possesseurs de Nintendo 64 – et malheureux possesseurs de sa manette – y avaient très probablement tous touché (moi c’était chez les copains) à l’époque : le GoldenEye 007 de Rare a acquis quasi instantanément un statut de classique, au point que le studio se soit attelé à un remake du titre en 2007 pour la Xbox 360. Pour de sales histoires d’ayants-droits auprès de James Bond et Nintendo, le coût du projet a explosé et est tombé – comme bien d’autres – dans les limbes de l’histoire et sa sortie prévue sur le Xbox Live Arcade fut annulée. Cependant, il semblerait que le développement soit allé suffisamment loin pour qu’une version jouable soit retrouvée et puisse être émulée sur PC. La version n’est pas parfaite, le multi est hasardeux, les succès ne fonctionnent pas très bien, mais le cœur est bien là. La ROM est ainsi disponible, et peut tourner sur émulateur (en l’occurrence Xenia dans la vidéo ci-dessous) ou sur des consoles trafiquées.

De même qu’un prototype de DuckTales

C’est la semaine archéologie visiblement, puisqu’après James Bond, il est temps de ressusciter une version de DuckTales. Il ne s’agit pas d’un jeu annulé cette-fois, mais d’un prototype avancé de sa version NES, ressorti par le collectif The Cutting Room Floor, qui s’évertue à retrouver et répertorier les éléments coupés et inutilisés dans les jeux. La build retrouvée et mise en ligne par le site date a priori de février 1989, et correspond à un prototype avancé du jeu sorti en version définitive en septembre 89.

La ROM est téléchargeable sur la page dédiée du site, si vous souhaitez vous en faire une idée, mais le vrai intérêt, à mes yeux, réside dans la page elle-même, faisant l’état des lieux des différences entre les deux versions, que ce soit des assets, des palettes de couleurs, du level design, ou des pistes musicales. La BO de Hirishige Tonomura pour DuckTales est en effet assez culte (le Moon Theme fait partie des classiques de la chiptune) et il est forcément intéressant d’entendre les premières pistes – probablement aussi composées par Tonomura.

Encore des mises à jour, hé oui

Je n’avais pas pensé à Ooblets – ce très mignon Pokémon x Battle de danse – depuis un bon moment figurez-vous, malgré les évènements spéciaux d’Halloween et Noël – que j’ai complètement raté, donc – et les quelques mises à jour. Vous serez ainsi, j’espère, contents d’apprendre que le jeu vient de passer à Wildlands, la version 0.6 – et que j’ai perdu ma sauvegarde, adieu petits Ooblets… Depuis sa sortie en août 2020, Rebecca Cordingley et Ben Wasser – le couple derrière le studio Glumberland – auront ajouté deux zones (Nullwhere en octobre et Wildands cette semaine), un certain nombre de recettes, d’Ooblets, d’objets, presque une centaine de lignes de dialogues, un système de récupération des créatures abandonnées, et ont eu un bébé. Félicitations à eux deux, mais je me demande quand ces personnes se reposent. Le reste de la feuille de route est en tout cas disponible ici, et si tout se passe comme prévu, nous nous approchons tranquillement d’une sortie d’early fin 2021, après encore deux mises à jour majeures.

La deuxième mise à jour de la semaine – oui, il n’y en a eu que deux, ne discutez pas – , c’est celle de Sam & Max Save The World, le remaster de Telltale sorti en décembre dernier et que nous avions très fortement apprécié. Le titre s’est enrichi le 2 février d’un DLC gratuit, permettant aux nostalgiques et aux curieux de refaire le jeu d’origine tel qu’il était en 2006 – et donne le lien vers quelques archives et bonus vidéos, des bandes-annonces d’origine aux bloopers, en passant par les commentaires des développeurs. Les versions Telltale n’étant plus disponibles à l’achat sur aucune plateforme, cette extension permet le retour de la première saison, les épisodes 2 et 3 étant probablement prévus de paire avec leur remaster respectif.

Bonus : Les bonnes nouvelles des bonnes nouvelles

Aujourd’hui, c’est Zali qui recommande le recueil Nouvelles de Edgar Hilsenrath. Étant un escroc, je ne l’ai pas lu, mais la description qu’il m’a envoyée fait bien envie, non ? Et puis zut, si vous voulez des détails, venez lui demander pendant son stream RPG du samedi matin.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.