Les bonnes nouvelles de la semaine : Disco Elysium, Roblox, itch.io et Bloodborne

Oh mais quelle flemme dites voir. J’ai à peine le temps de détester notre ministre de l’Éducation Nationale que boum, le Président trouve que critiquer et dénoncer la guerre d’Algérie c’est pas bien et bim, le ministre de l’Intérieur interdit une manifestation en soutien à la Palestine et bim bam boum un député LR vient se targuer de signer une tribune d’un torchon d’extrême droite. Ça va vous ? Bien sûr que ça va, puisque inlassablement, c’est l’heure des bonnes nouvelles. C’est faux, je suis las. Aujourd’hui au menu : Disco Elysium est finalement autorisé en Australie, Terry Cavanagh a développé un jeu gratuit dans Roblox, itch.io lance son premier Creator Day et un groupe d’artistes imagine Bloodborne 2.

Disco Elysium finalement autorisé en Australie

On ne le présente plus, l’Australian Classification Board est célèbre pour ses interdictions plutôt sévères de distribution de jeux vidéo sur le sol australien dès qu’il s’agit de sexe, de violence ou de stupéfiants. C’est ainsi que, deux ans après être passé entre les mailles du filet à sa sortie sur Steam, Disco Elysium s’est vu bannir en Australie au moment de son passage en Final Cut. La « faute » revient aux sorties consoles (pour le moment PS4 et PS5, plus tard sur Xbox et Switch), qui ont forcé ZA/UM à le présenter devant l’organisation gouvernementale pour espérer en vendre des versions physiques – et ont donc conduit à son interdiction formelle sur tous les supports, et ce même en R 18+, pour cause de représentation d’usage de drogues, de sexe, de violence et de cruauté allant à l’encontre de la morale et la décence. Oui, tout ça.

Disco Elysium Final Cut

Steam étant Steam – et n’en ayant donc rien à cirer des lois et décisions gouvernementales, à en juger les divers procès pour concurrence déloyale ou impossibilité de revente des jeux – Disco Elysium était toujours disponible sur la plateforme de Valve, même après interdiction. Mais les joueurs consoles l’avaient, eux, dans le baba. L’Australian Classification Board est finalement revenu sur sa décision le 13 mai dernier. L’explication derrière ce revirement se trouve dans la représentation de drogue par le titre de ZA/UM : d’une part, le jeu ne montre pas explicitement la prise de stupéfiants, seulement ses effets, et d’autre part, les effets de la drogue, s’ils peuvent avoir une incidence positive sur les stats du personnage, ont également des effets négatifs, le jeu n’en faisant ainsi pas l’apologie directe. Les thématiques de Disco Elysium étant ce qu’elles sont, le jeu reste interdit pour un public mineur, et l’on pourra continuer de se questionner sur l’absurdité des critères du Board, mais réjouissons-nous : le titre est de nouveau accessible en Australie.

Terry Cavanagh sort un jeu sur Roblox, car pourquoi pas

Si vous êtes vieux/vieille et que vous ne voyez pas ce qu’est Roblox, je vous redirige vers les explications de Noodles, qui s’était penché sur l’état de la plateforme de création le mois dernier. Spoiler : elle se porte très très bien. Si vous ne savez pas non plus qui est Terry Dicey Dungeons Cavanagh, alors vous avez consciencieusement évité tous mes papiers sur TPP depuis presque deux ans, et vous m’en voyez fort meurtri.

Roblox Climb The Giant Man Obby

Ceci étant dit, il se trouve que ledit Terry vient de sortir son premier jeu sur ladite plateforme, comme quoi mes intros ont parfois du sens. Intitulé Climb The Giant Man Obby, le titre implique d’escalader un homme géant le temps de 37 niveaux. Le jeu est plutôt court, assez rigolo et évidemment difficile, notre cher Cavanagh étant plus habitué aux difficultés motrices d’un VVVVVV ou SuperHexagon que de la difficulté sensorielle de Dicey Dungeons. Si vous en avez assez de vous faire piétiner par la grande dame, vous pouvez ainsi partir grimper sur le grand monsieur ici même. Mais outre la petite friandise gratuite que se trouve être ce Climb The Giant Man Obby, il s’agit surtout d’un long et détaillé journal de création que nous fournit Cavanagh via ce thread s’étendant sur plus d’un mois, dans lequel il est possible de voir la conception des niveaux, l’appréhension de l’outil de Roblox, les tâtonnements du développeur et les multiples interactions avec d’autres développeurs·euses et utilisateurs·trices de la plateforme.

itch.io lance le premier Creator Day

Ma passion dans la vie, outre vous parler en boucle des 4 mêmes jeux, c’est de vous parler d’évènements déjà terminés, probablement par pur plaisir sadique. Il s’agit aujourd’hui de vous annoncer que se tenait hier le premier Creator Day sur la plateforme itch.io. À l’instar de bandcamp avec son bandcamp friday – les deux sites partageant déjà deux particularités : celle de m’agacer en n’ayant pas de majuscule au début de leur nom, et de particulièrement bien rémunérer les artistes qui y déposent leurs œuvres – , le site ne touchait aucune commission sur les achats effectués en ce vendredi 14 mai. Il reste ironique de constater que les sites rémunérant le mieux les développeurs – itch.io ne prend que 10% aux développeurs, quand Steam ou GoG sont toujours à 30% – sont les mêmes qui organisent ce genre d’évènements. Mais ce Creator Day demeure tout de même une bonne nouvelle – et prendre des jeux en dehors de cet évènement pour faire vivre la plateforme reste une bonne chose.

itch.io Creator Day

Si vous avez raté ce Creator Day, séchez vos larmes : itch.io compte bien en faire un évènement régulier, et vous pouvez déjà faire votre petite liste pour la prochaine fois en fouinant dans le hashtag dédié ou sur votre site d’analyse vidéoludique préféré (c’est nous) (si si, j’insiste), il paraît que nous avons chroniqué un certain nombre de jeux hébergés sur la plateforme.

Un concours artistique imagine Bloodborne 2

Probablement pour changer les idées de notre pauvre Seastrom se morfondant devant le reddit Elden Ring, le vidéaste Vaati, depuis longtemps spécialisé dans le lore FromSoftware, a lancé un concours artistique proposant d’imaginer le futur de Bloodborne. Lancé en février dernier, le concours a pris fin en début de mois et les résultats sont présentés en vidéo.

Si cette dernière ne montre que les dix gagnants, un dossier Google Drive compile toutes les soumissions au concours, ainsi que les divers comptes et contacts des artistes, pour en prendre plein les mirettes. Car oui, rien d’officiel ici bien sûr, il ne s’agit en aucun cas de concept arts pour un éventuel Bloodborne 2, mais il serait dommage de se priver du talent et de la qualité des recherches contenus dans ce dossier, à commencer par le travail de Thomas Chamberlain, gagnant du concours avec son incroyable proposition de jeu horrifique en plein désert.

Bonus : Les bonnes nouvelles des bonnes nouvelles

Aujourd’hui, c’est Murray qui nous recommande rien de moins que l’intégrale des nouvelles de Richard Matheson, astucieusement éditées dans les recueils Nouvelles 1, 2 et 3. L’auteur est également à l’origine d’un nombre conséquent d’épisodes de La Quatrième Dimension – dont certaines nouvelles sont à retrouver dans l’intégrale – , mais aussi du roman Je suis une légende, ou du scénario de Duel, réalisé par Steven Spielberg.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé