Les bonnes nouvelles de la semaine : Game Devs of Color Expo, Keylocker et Nintendo Direct

Chaque semaine j’ai l’impression d’avoir un truc pire à dire en intro que la précédente, c’est chouette, n’est-ce pas ? Alors, au diable les deux débats nuls de jeudi, au diable les flics qui dépossèdent des petites mamies de deux trois pieds de cannabis à usage perso, au diable PPDA qui continue d’être invité pour parler du métier de journaliste, et penchons-nous sur les bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : la Game Devs of Color Expo débutait par un sympathique showcase, Keylocker démarre son Kickstarter et le Nintendo Direct n’avait pas que des choses cringes ou honteuses à présenter (loin de là).

La Game Devs of Color Expo s’ouvre sur un showcase

Jeudi se tenait le coup d’envoi de la sixième édition de la Game Devs of Color Expo, un évènement dédié aux jeux et studios tenus, hé bien, par des personnes de couleur, afin de mettre un peu plus en lumière des créations provenant d’autres créateurs et créatrices que des personnes blanches – qui sont, on ne va pas se mentir, généralement très majoritaires, voire exclusivement présentes dans les autres conventions et expos, je vous laisse faire votre avis en regardant les conférences du dernier E3. La GDoC Expo se tient du 23 au 27 septembre et se compose de deux parties : la gratuite, à savoir le showcase de jeudi soir et l’évènement Gradient Convergence sur Steam (pas mal de promos de jeux intéressants) ; et la partie privée, donnant accès à de nombreuses conférences, pour le prix assez abordable de 50$ (n’est-ce pas la GDC), voire 20$ pour les personnes qui ne rouleraient pas sur l’or.

Côté maître.sses de conférences, on retrouvera avec plaisir Victoria Tran (Innersloth et ex-Kitfox Games), qui parlera Community Management, mais aussi Xalavier Nelson Jr. (Hypnospace Outlaw, Skatebird, Can Androids Survive et environ 600 autres jeux) qui proposera de créer un jeu en dix minutes ou moins, Derek Lieu (créateur de trailers pour entre autres Psychonauts 2, Firewatch ou Spelunky 2) ou encore Muse en Lystrala (Queenship Game Studio), pour parler de crunch. Du beau monde, donc, pour aborder des sujets au moins passionnants, si ce n’est essentiels.

Pour les personnes qui n’ont vraiment pas de thunes ou de temps pour regarder tout ça, le showcase de jeudi soir valait tout de même le détour et présentait une trentaine de jeux en 45 minutes. On retiendra de notre côté Space Warlord Organ Trading Simulator, de Strange Scaffold (encore écrit par Xalavier Nelson Jr., décidément), dont le titre est suffisamment explicite pour que je n’en dise pas plus et qui arrivera en fin d’année sur PC et Xbox, avec une arrivée day one sur le GamePass. C’était également l’occasion de revoir Spirit Swap, le match-3 LGBTQ+ libyen de Soft Not Weak qui avait largement réussi son Kickstarter en mai dernier ; mais aussi Sokobond Express, nouveau puzzle game produit et co-développé par Draknek & Friends (l’excellent A Monster’s Expedition) ; ou les plutôt intrigants Supersonic Rhyme Chamber (un jeu de rythme et de rap battle) et Epiphany City (puzzle game à base de tableaux magiques). Et puisque tout est lié cette semaine, notre petit chouchou perso arrive dans la suite des bonnes nouvelles.

Un Kickstarter pour Keylocker

Hé oui, nous l’attendions avec impatience et nous savions depuis quelques jours que le titre serait à l’affiche de la GDoC et lancerait dans la foulée son Kickstarter : Keylocker, prochain jeu de la talentueuse Moonana (Virgo Vs The Zodiac, Osteoblasts) se dévoile un peu plus. Le titre se décrit comme un JRPG de rythme, à la croisée des RPG Mario & Luigi et de Chrono Trigger dans un monde cyberpunk (et donc dystopique) installé sur Saturne, dans lequel la musique est proscrite. De la même manière que Virgo, Keylocker proposera des combats au tour par tour basés sur le rythme – de manière encore plus poussée cette fois-ci, si l’on en croit les divers trailers – avec cette fois un système de classe pour son personnage et une composante dating sim (parce que pourquoi pas).

Keylocker wallpaper

Les premiers visuels et artworks sont en tout cas sublimes, les combats s’annoncent tout aussi dynamiques (et difficiles) que dans les précédents jeux du studio, et l’on retrouvera avec très grand plaisir Elektrobear (déjà sur Virgo et Osteoblasts) à la bande-son. Le Kickstarter est en tout cas très bien engagé, et si tout se passe bien, Keylocker devrait arriver sur PC d’ici 2023. Un bout de temps à attendre, donc, mais cela vous laisse largement le temps de finir les très chouettes (mais difficiles) Virgo et Osteoblasts.

Le nouveau Nintendo Direct avait son lot d’annonces enthousiasmantes

On termine ces bonnes nouvelles avec la deuxième conférence de la soirée de jeudi, le Nintendo Direct. Beaucoup de trucs assez scandaleux cette fois-ci, entre l’abonnement premium pour jouer à une poignée de titres N64 et Mega Drive et les manettes respectives pour la modique somme de – URG – 50 balles ; beaucoup de trucs improbables, comme ce casting du film Mario ou ce Triangle Strategy qui garde son nom de code tout claqué ; beaucoup de trucs complètement oubliables, comme ces infos sur Metroid Dread que tout le monde connaît déjà, ce teasing de teasing pour les mises à jour d’Animal Crossing New Horizons et Super Smash Bros. Ultimate, la nouvelle extension du très moyen Mario Golf Super Rush ou la présence à venir sur Switch de l’inquiétant – pas parce que ça fait peur, parce que ça a l’air nul – Dying Light 2 Stay Human. Alors oui, dit comme ça ce Nintendo Direct parait moyennement emballant, surtout présenté par un Yoshiaki Koizumi donnant constamment l’impression qu’on est en train de le déranger aux WC, mais la présentation en avait tout de même un peu sous le capot.

On commence ainsi par une date de sortie et un premier trailer pour Voice of Cards: The Isle Dragon Roars, prochain titre de l’équipe de Yoko Taro, derrière les désormais cultes Drakengard et NieR. On garde les mêmes personnes (Yoko Taro, donc, mais aussi le compositeur Keiichi Okabe pour mon plus grand plaisir, et l’illustrateur Kimihiko Fujisaka), mais l’on s’éloigne des licences phares du studio pour se lancer dans un jeu de cartes et de combats au tour par tour. La démo est déjà disponible sur Steam, PS Store et Nintendo eShop, et le titre sortira le 28 octobre prochain. Nous sommes au minimum intrigué·es. On passe très très vite sur Chocobo GP, qui n’est ni plus ni moins que Mario Kart mais avec des Chocobos en rollers ; et les sorties Switch de Disco Elysium le 12 octobre prochain (c’est une excellente nouvelle, mais on commence à avoir fait le tour de Disco Elysium, quand même) et de Deltarune Chapitre 2 (qui, rappelez-vous, n’était pour l’instant disponible que sur PC et Mac), disponible lui dès maintenant et toujours gratuitement.

On termine avec les deux très grosses annonces de ce Nintendo Direct. La première, c’est Kirby et le Monde Oublié, un Kirby 3D dans un monde post-apo mais utilisant toujours la traditionnelle mécanique d’aspiration de la petite boule rose et de transformation selon les ennemis avalés. Le premier trailer promet des environnements assez ouverts et des combats assez dynamiques, et nous pourrons en voir plus sur Switch au printemps prochain. Vivement. La seconde, c’est évidemment le retour de la sorcière préférée de Murray : Bayonetta 3. C’est toujours développé par PlatinumGames, ça a toujours l’air incroyablement nerveux et inventif et ce sera exclusif à la Switch, pour une sortie prévue courant 2022. Est-ce que c’est un peu moche ? Oui, quand même. Est-ce qu’on a immensément hâte ? Oui, aussi.

Les bonnes nouvelles des bonnes nouvelles

Aujourd’hui, c’est une partie de la rédaction qui recommande les recueils de Stephen King, en particulier Minuit 2, Minuit 4, Danse Macabre et Rêve et Cauchemars. On ne vous présente pas le bonhomme, vous savez à quoi vous attendre, et c’est souvent aussi bien, voire meilleur que la plupart de ses romans.

Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé