Les bonnes nouvelles de la semaine : des aides, un jeu gratuit et un trophée retrouvé

Donc je suis censé faire un article positif encore cette semaine ? Hé bien allons-y alors, même si, je ne vous le cacherai pas, ça devient de plus en plus compliqué de trouver des choses agréables à dire, puis d’avoir l’air enthousiaste à leur sujet. Enfin bon, c’est tout de même l’heure des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : l’industrie vidéoludique apporte son aide à l’Ukraine, Valve sort un jeu gratuit pour l’arrivée du Steam Deck et le studio EXOK Games retrouve son Game Award perdu depuis 4 ans.

L’industrie vidéoludique apporte son soutien à l’Ukraine

Kalkul en parlait très récemment : l’industrie du jeu vidéo se mobilise pour venir en aide à l’Ukraine. En plus de Unity, ce sont plusieurs développeurs et éditeurs, d’Europe de l’Est ou non, qui ont réagi et participé aux dons et aides apportées au pays en guerre.

Les Polonais de 11 bit studios (This War of Mine, Frostpunk) ont ainsi annoncé verser tous les bénéfices des ventes de la semaine de leur titre anti-guerre This War of Mine à la Croix Rouge ukrainienne. Toujours en Pologne, CD Projekt (The Witcher, Cyberpunk 2077) ont de leur côté fait un don de 1 million de złoty (environ 200 000€) à l’Action Humanitaire polonaise. De même, la Croix Rouge a pu compter sur Digital Extremes (Warframe) et son don de 100 000$, sur Hinterland Studios (The Long Dark) et ses 125 000$, sur Raw Fury (qui n’a pas communiqué le montant donné), sur Thunderful Games (SteamWorld) qui versera 100% des recettes générées cette semaine, ou sur Embracer, qui donne d’un côté 1 million de dollars à diverses organisations humanitaires, et 1 million de plus pour venir en aide à leurs employé·es et collaborateurs·trices directement touché·es par la guerre.

This War of Mine, communiqué de 11 bit studio

Ubisoft a également apporté son soutien au personnel de ses studios ukrainiens basés à Kyiv et Odessa, en couvrant tous frais leur permettant de quitter les lieux, ainsi qu’en payant les salaires à l’avance, en prévision d’une éventuelle coupure du système bancaire. Enfin, c’est tout un pan du jeu indé qui s’est exprimé sur le sujet et a affirmé son soutien à l’Ukraine, à commencer par Amanita Design (Machinarium, Botanicula, Creaks), EggNut (Backbone) ou SCS Software, tandis que certains studios se regroupent derrière itch.io, pour monter un bundle de soutien similaire aux Bundle for Racial Justice and Equality et Bundle for Palestinian Aid.

Un jeu gratuit pour la sortie du Steam Deck

Les premiers Steam Decks sont enfin arrivés et avec eux les premières critiques, qui regrettent notamment le poids de la machine, la durée de sa batterie, et un traditionnel drift des joysticks – ainsi que des rumeurs farfelues prétendant qu’un certain Gabe Newell livrerait lui-même certaines consoles. La nouvelle console de Valve ne fait ainsi pas vraiment l’unanimité, mais le studio a tout de même décidé de fêter son lancement. En effet, s’il était précisé sur la page du Steam Deck qu’aucune exclu ne serait développée pour la console, cela n’a pas empêché Valve de préparer un petit jeu pour l’occasion.

C’est donc le 1er mars que nous avons vu sortir Aperture Desk Job, un court (comptez une petite demi-heure) titre dans l’univers de Portal. On ne se mentira pas : de la même manière que Aperture Hand Lab, sorti en 2019 par Cloudhead Games (Pistol Whip) pour accompagner le casque VR Valve Index, Aperture Desk Job ne brille pas particulièrement pour son gameplay, et fait surtout office de démo technique. Reste que le titre est jouable sur PC – uniquement à la manette – comme sur Steam Deck et que son humour et écriture, comme dans les autres productions Portal, justifient amplement qu’on lui consacre une trentaine de minutes.

EXOK Games ont retrouvé leur Game Award

Petite news pour petite semaine, mais écoutez, ça fait toujours plaisir de reparler de Celeste et EXOK Games. Tout commence avec le vidéaste PrestigeIsKey, fan des Game Awards – il y en a environ dix dans le monde – cherchant sur eBay une réplique d’un trophée de la cérémonie. Chacun son hobby, on ne juge pas. Seulement, ce n’est pas une réplique, mais un réel trophée qu’a trouvé le Youtuber sur le site d’enchères, trophée qu’il a pu obtenir pour quelque 375$. C’est en le déballant qu’il a pu constater que le trophée appartenait à l’équipe d’EXOK Games, qui avait obtenu le prix du meilleur jeu indé en 2018.

PrestigeIsKey leur a ainsi restitué le prix – que le studio a tout de même remboursé -, disparu depuis la cérémonie. EXOK Games expliquent en effet que le trophée aurait dû leur être posté peu après la cérémonie des Game Awards 2018, mais que ce dernier avait disparu durant le processus. Le studio peut donc désormais exposer son prix mérité de jeu indé de l’année 2018, tandis qu’il travaille toujours sur Earthblade, son prochain titre – co-développé avec Chevy Ray, de Ikenfell.

Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé