Bandai Namco, Scorn, Falcom : les miettes de l’actualité du 14 novembre

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Cette semaine, Bandai Namco déroule son gros bilan financier, Scorn est une nouvelle fois repoussé sur fond de communication désastreuse, et Falcom internalise ses portages Switch

Pour Bandai Namco, tout roule

Super Robot Wars 30 cinematique
Super Robot Wars 30

Pour Bandai Namco, si le moral est indexé sur l’imprimante à billet, alors tout doit aller pour le mieux : l’éditeur japonais est en train de réaliser une spectaculaire année fiscale portée entre autres par les succès de Scarlet Nexus, Tales of Arise ou encore House of Ashes.

Contrairement à Koei Tecmo, le jeu vidéo est loin de représenter la seule source des 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires du dernier semestre, car Bandai Namco c’est aussi et avant tout des jouets et des goodies de licences populaires. Mais force est de constater que cette activité se porte au mieux, et ce n’est pas l’arrivée d’un certain Elden Ring dans quelques mois qui devrait noircir le tableau.

Le réalisateur de Scorn s’excuse après un post insultant sur Kickstarter

Annoncé depuis au moins 2017 pour une sortie prévue l’année suivante, Scorn est un jeu horrifique prometteur, mais qui s’est transformé au fil des années en véritable vaporware, ne donnant des nouvelles qu’une fois par semestre pour annoncer de nouveaux reports. Le dernier en date annonce que le jeu ne sortira pas comme prévu en fin d’année, mais peut-être quelque part en 2022 .

Problème : l’annonce du report, visiblement rédigée à la va-vite et sous le coup de la lassitude a pris la forme d’un message passif-agressif sur Kickstarter, disant en gros aux backers du jeu de demander un remboursement s’ils n’étaient pas contents. Un ton aigre, qui a eu un peu de mal à passer après plus de quatre années de retard sur le planning et qui a rapidement conduit le réalisateur du jeu à s’excuser sur la forme de ce message. Le directeur d’Ebb Software a ainsi dit qu’un tel message n’était pas acceptable, mais précise aux backers du jeu que cet incident était à mettre sur le compte de la fatigue et de la frustration résultant d’un développement infernal ayant déjà pris plus de trois ans de retard.

Nihon Falcom veut développer sur Switch

Ys IX: Monstrum Nox combat prison
Ys Ix : Monstrum Nox

Si la plupart des productions récentes estampillées Nihon Falcom sont disponibles sur Switch (Ys, Trails, etc.), les versions de la console portable de Nintendo n’étaient pas développées en interne par le studio japonais, mais le plus souvent sous-traitées à NISA ou d’autres studios prestataires, parfois pour le meilleur, parfois pour le bif-bof.

Dans un point récent sur la situation financière de l’éditeur, ce dernier a annoncé qu’à compter de 2022, une politique d’internalisation de ces portages serait mise en place, et que toutes les nouvelles productions Falcom seraient désormais pensées pour le multiplatforme et développées conjointement pour Switch, consoles et PC. Une bonne nouvelle qui devrait conduire à une sorte réduction voire une suppression des délais entre les sorties des différentes versions des jeux Falcom.

Les autres trucs

Les jeux à paraître du 15 au 21 novembre : avant-dernière semaine de folie furieuse après plusieurs mois absolument saturés de sorties en tout genre. Fort heureusement pour nos neurones sur-sollicités ça va UN PEU se calmer en décembre, mais beaucoup moins que dans une année normale. Il n’y aura peut-être pas de neige à Noël, mais il y aura beaucoup trop de jeux.

Moncage Steam
Moncage

Une semaine marquée comme il est coutume dans la seconde moitié de novembre par de gros jeux AAA, parce que vous savez, Noël, les cadeaux, tout ça tout ça. Quelques petites curiosités indés au milieu de tout ça tout de même, mais à mon avis rien qui restera très ancré dans les mémoires. Bref, c’est l’heure de s’intéresser à :

zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.