Amélioration des conditions de travail chez Activision Blizzard

Activision Blizzard apparaît fréquemment dans nos actualités et ce n’est généralement pas pour se faire décerner la médaille du meilleur employeur. Cette semaine cependant, les nouvelles sont plutôt encourageantes.

En juillet, je vous résumais les différents événements qui avaient conduit à une grève des employés chez Activision Blizzard (accusations de harcèlement, conditions de travail épouvantables, discrimination à l’embauche et à la promotion et j’en passe). Depuis, les actualités se sont enchaînées et rarement en faveur de l’entreprise. Il y a deux mois, elle était épinglée pour antisyndicalisme puis se distinguait par des départs en série avant que Bobby Kotick ne prenne enfin la parole pour présenter des excuses et détailler les mesures qui allaient être prises pour remédier à la situation. La semaine dernière enfin, Kalkulmatriciel nous parlait du départ de Jean Oneal, partie rejoindre Women in Games.

La semaine dernière, l’alliance des travailleurs chez Activision, ABK Workers Alliance, avait invité les contractants à témoigner de leurs expériences via son compte Twitter et le moins qu’on puisse dire, c’est que le tableau dressé par ces nombreux témoignages n’est pas glorieux. En plus des témoignages de harcèlement, pratique qui semble hélas très répandue, de nombreux (ex-)employés affirment s’être vu promis une embauche permanente et avoir obtenu de bons retours sur leur travail avant d’être licenciés du jour au lendemain. Certains rapportent avoir également été forcés de prendre des congés sans solde pendant les fêtes, les mettant dans des situations précaires sur le plan financier.

Message de solidarité d'ABK aux employés d'Activision Blizzard

C’est dans ce contexte que mardi, ABK Workers Alliance a annoncé qu’Activision Blizzard avait accepté d’améliorer les conditions de travail de ses contractants. Ceux-ci seront désormais payés 17$ minimum de l’heure et disposeront de 9 jours de congés maladie cumulés sur l’année. Ils auront également le droit à des congés payés pour les fêtes de Noël et Thanksgiving et disposeront de 13 jours de congés payés dans l’année à partir de janvier. Dans le communiqué, il est également fait mention de la mise en place de programmes de formations et de développement de carrière dont les détails devraient arriver prochainement.

Les améliorations sont lentes et il reste beaucoup à faire, mais il est très encourageant de voir que lorsque les travailleurs s’unissent et font front, ils obtiennent des résultats concrets.

BatVador

Traductrice ascendante topiaire qui aime les city builders, les dystopies et les jeux avec des gens déprimés dedans.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.