Persona 5 Scramble, FFVII, Maladie Mentale : les miettes de l’actu de la semaine du 3 novembre 2019

Bienvenue dans les miettes de l’actu. Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Aujourd’hui : La suite de Persona 5, une initiative pour lutter contre les maladies mentales, et Square Enix qui se vante des chiffres de Final Fantasy VII

Surprise : le Mûso Persona 5 est une suite officielle du jeu d’origine.

L’excellent Persona 5, deuxième meilleur jeu de tous les temps selon Jok et votre serviteur, va comme on le sait continuer à être exploité jusqu’à la lie par Atlus. Outre un jeu de rythme déjà sorti, une série animée, un donjon RPG, un film et une édition The Royal enrichie à venir au printemps prochain sous nos latitudes, Atlus a annoncé la sortie courant 2020 d’un mûso intitulé sobrement Persona 5 Scramble. Dans ma tête, je l’ai déjà renommé P5 BAGARRE.

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept, il s’agit d’un type de beat them all où un personnage unique parcourt une grande carte pour tabasser des centaines de mobs, avec moult machins à débloquer dans tous les sens. Dans le meilleur des cas, ça donne Hyrule Warriors, dans le pire des cas, Dynasty Warriors 9. Difficile de savoir de quel côté penchera Persona 5 Scamble. En revanche, on peut d’ores et déjà donner quelques infos sur le titre, qui était jusqu’à cette semaine entouré d’un certain mystère.

Outre l’arrivée d’un nouveau personnage, la publication d’un livre d’art consacré au jeu, et la date de sortie japonaise (20 février), nous avons appris que la plus grosse surprise du jeu serait son scénario, suite officielle des aventures des Phantom Thieves plutôt que simple spin-off. L’histoire se situe 6 mois après la fin du jeu (et donc potentiellement juste après la fin de Persona 5 The Royal), et tournera autour des vacances d’été de la bande d’ados rebelles, qui s’annoncent plus que mouvementées. Le titre sera localisé en Europe à une date communiquée ultérieurement, sans doute quelques mois après Persona 5 The Royal.

Le développeur de Hellblade lance un programme scientifique pour lutter contre les maladies mentales

Hellblade Science

Très remarqué par son Hellblade : Senua’s Sacrifice, un jeu d’action-aventure traitant de manière aussi réaliste que possible de la maladie mentale, Ninja Theory a souhaité capitaliser sur le succès du jeu, en annonçant le lancement d’un programme de recherche destiné à trouver des biais de lutte contre les maladies mentales par le gaming.

Si l’initiative peut sembler louable, l’article de Rock Paper Shotgun qui évoque le projet souligne aussi que le fait que Ninja Theory réinvente l’eau tiède et s’appuie pour le moment sur de très nombreux projets sur le sujet plus aboutis, mieux documentés et mieux financés. Au-delà de l’effet d’annonce et de la publicité importante que cette initiative peut apporter à ce domaine précis de la recherche, il reste bon de souligner qu’il s’agit surtout d’une action symbolique qui ne peut pas se substituer aux programmes publics ou aux investissements privés autrement plus conséquents que ceux d’une petite compagnie de jeu vidéo.

Le Insight Project restera néanmoins intéressant à suivre en ce qu’il sera peut-être une manière de continuer à démystifier et à banaliser et la maladie mentale, et les jeux vidéo dans le domaine universitaire. Si Hellblade n’était pas parfait, il a pu prouver que quand une compagnie de jeu essayait de traiter de manière sérieuse un sujet complexe et précis, elle pouvait très bien y arriver : souhaitons à Ninja Theory la même réussite ce coup-ci.

Plus de 12 millions d’exemplaires vendus pour Final Fantasy VII

FFVII sales

Square Enix a plutôt le vent en poupe après quelques années un peu en demi-teinte : bons résultats financiers et Tokyo Game Show très réussi ont largement aidé à restaurer une confiance un peu écornée par des portages PC foireux et des nouvelles franchises en demi-teinte, voire carrément scandaleuses. Revenu du fond des enfers, le remake de FFVII a l’air de tenir toutes ses promesses, l’occasion pour l’éditeur japonais de faire le point sur les ventes de la version classique de son titre culte.

Et en résumé : ça va pas trop mal. Depuis la mise en vente du titre sur les stores de la next gen, FFVII est non seulement disponible sur un bon millier de supports différents, mais a aussi accumulé presque deux millions de ventes supplémentaires, ce qui porte le total de Don’t Level Aeris : The Game à 12,3 millions de copies écoulées depuis 1997. Final Fantasy VII est de très loin le titre le plus vendu de la saga, et un rare exemple de jeu continuant de se vendre par brouettes (numériques) entières plus de vingt ans après sa sortie. Sortie du remake dans quatre mois tout pile chez nous, on a hâte de vous en reparler.

Les autres trucs

  • Le portage HD de Yakuza 4 étant sorti sur PS4, achetez-le.
  • Arte a sorti une série documentaire sur les jeux rétro français, regardez-la.
  • Le dernier carnet de développement sur Minecraft Dungeons est intéressant, découvrez-le.
  • Le catcheur otaku Kenny Omega est Sans de Undetrale, maintenant, encouragez-le.

Les jeux notables du 4 au 10 novembre, y’a pas que Kojima dans la vie y’a le reste aussi.

On va pas se mentir, les jeux qui ont le courage de sortir cette semaine vont faire face à une légère concurrence de la part d’un certain Death Stranding, et ils sont assez peu nombreux à avoir relevé le défi. Mais il y a quand même quelques challengers.

Stoneshard release
Stoneshard

La semaine prochaine vous pourrez donc user vos yeux avec :

  • Le jeu officiel Blacksad le 5 novembre, qui nous rappelle que Microïds et Pendulo studio sont toujours vivants. Et plutôt en forme.
  • Planet Zoo sort le même jour. Frontier s’est fait remarquer en envoyant quasiment aucune clé review à personne, et ce n’est pas toujours bon signe.
  • Le STR A Year of Rain sort le lendemain chez Daedalic. Les allemands spécialisés en point and click s’essayent à la stratégie, et les previews sont pas très encourageantes.
  • Le 7 débutent les early access de Stoneshard (un pixel rpg Russe dont le chapitre 1 est gratuit) et du survival horror coréen The Coma II (le premier était chouette)
  • Le 8 novembre enfin, seuls face à Death Stranding, Mario et Sonic iront crapahuter aux jeux olympiques de Tokyo 2020.

 

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.