Nintendo va devoir redresser la barre : le récap de l’actu du 18 juin 2018

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : on décortique sans parti pris (ou presque) plusieurs informations à propos de Nintendo qui se trouve dans une certaine tourmente à la suite de l’E3 et de ses annonces lors du Nintendo Direct de juin.

Les détenteurs d’actions Nintendo sont fans d’Animal Crossing

Telles sont, en tout cas, mes conclusions de fine analyste face à la succession de chutes du cours de l’action Nintendo depuis le début du mois de juin (-9% après l’E3, notamment). Cette succession de baisses peut devenir inquiétante, mais surtout, pose question.

D’aucuns diront que c’est à cause du manque d’annonces de licences en cours de développement lors du Nintendo Direct, d’autres que c’est parce que Shuntaro Furukawa va reprendre la direction du groupe le 28 juin 2018, et d’autres encore (dont moi) que c’est à cause de la non-annonce d’un nouvel opus d’Animal Crossing sur Switch. Étudions ensemble ces différentes analyses.

D’abord, le manque d’annonces lors de l’E3 et du Nintendo Direct. Il est vrai que peu de grosses licences ont été avancées : Smash Bros., Pokémon et Octopath Traveler (avec une démo jouable de trois heures). Ok. Et un temps de vidéo incroyablement long sur Smash Bros. Cela fait plaisir, ne nous mentons pas, mais il y a quand même une impression de « c’est tout ? ».

Pourtant, le catalogue de la Switch va recevoir pas mal de nouveautés courant 2018, sans compter les divers portages, autres jeux indés développés dessus, et le succès du Nintendo Lab (souvenez-vous, je reconnaissais ne pas être le public cible). Il faut ajouter à cela l’arrêt du projet Quality of Life à cause du retrait de Panasonic, qui était pourtant en développement depuis 2014. Alors, est-ce parce qu’il manque une licence importante dans tout ce catalogue, genre Animal Crossing sur Switch ? Je le pressens de cette façon, clairement.

Quoi qu’il en soit, le directeur principal des communications de Nintendo Amérique, Charlie Scibetta, a annoncé à GamesBeat que la firme réfléchissait à une nouvelle approche de l’E3 pour les prochaines années, avec la possible fin des annonces vidéo et un retour aux conférences. Visiblement, il y a quand même eu quelque chose à ce niveau.

(Shuntaro Furukawa est à gauche. 46 ans, si ça vous intéresse)

Passons à l’hypothèse n°2, l’arrivée de Shuntaro Furukawa à la tête de l’entreprise nippone. Pourquoi cela produirait une chute du cours depuis le mois de juin, puisque l’annonce a été faite bien plus tôt ? Eh bien, je n’en sais rien.

Peut-être parce que son entrée en fonction sera effective le 28 juin et que cela augure quelques situations délicates, ou peut-être parce qu’il a annoncé en mai qu’il allait changer l’organisation de Nintendo, notamment en créant un comité décisionnel restreint sur la création afin d’être plus efficient, en développant son marché au mobile (mais arrêtez avec Animal Corssing Poket Camp, s’il-vous-plait), et en proposant la Switch à des pays du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est (hors Chine pour le moment).

Ou peut-être parce qu’il y a un complot des Illuminatis, des Réptiliens, ou d’une alliance entre Marie et Tortimer pour que Nintendo ressorte un opus rapidement sur Switch.

animal crossing new leaf

Ce qui nous amène à l’hypothèse n°3, les détenteurs d’actions Nintendo sont fans d’Animal Crossing et sont absolument déçus par le fait que seuls Zelda, Splatoon, et Smash Bros. aient eu les faveurs des développeurs jusqu’à présent. De fait, dès que les actionnaires ont su, début juin, qu’il n’y aurait pas d’annonce concernant la licence historique Animal Crossing, ils ont décidé de vendre leurs portefeuille pour sanctionner la firme nippone.

Je pense que cette dernière théorie se tient. C’est, en tout cas, ce que je ferais si j’étais actionnaire. D’autant que Nintendo a décidé de proposer trois bundles cet été pour sa New 2DS XL dont un Animal Crossing New Leaf ! Si ce n’est pas une preuve que l’entreprise a entendu ses actionnaires et son public, je ne sais pas ce que c’est… Le cours devrait d’ailleurs remonter sous peu au vu de cette communication importante, selon mon informateur (ᶜʜᴜᴛ ᵀᴏᴍ, ᴊᴇ ʟᴇᴜʀ ᴅɪʀᴀɪ ˢᴀʟᴜᴛ ᴅᴇ ᴛᴀ ᴘᴀʀᴛ ᴘʟᴜˢ ᴛᴀʀᴅ).

Ailleurs dans l’actu

  • Octopath Traveler n’aura aucun contenu additionnel payant ou gratuit. C’est important de communiquer sur ce point, comme nous en discutions ironiquement dans Pique Sell Ball 6 Graou graou les dinosaures.
  • Tala a réussi sa cagnotte ! Ouiiiiii ! Il faudra donc attendre courant 2019 pour pouvoir jouer à ce si prometteur pointer et cliquer australien ! Pour rappel, j’avais souligné son intérêt dans deux expressos cette année.

 

 

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.