Kill la Kill en jeu vidéo, une date de sortie de State of Mind : le récap de l’actu du 17 juin 2018

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : un jeu vidéo pour la série animée Kill la Kill, et une date de sortie pour le State of Mind de Daedalic Entertainment.

On ne l’attendait pas mais il est annoncé quand même : Kill la Kill, le jeu vidéo.

Je ne sais pas si vous avez eu la chance de regarder Kill la Kill, à mon sens un des dix meilleurs dessins animés japonais jamais produit, et issu des cerveaux malades du génialissime studio Trigger. Mais si ce n’est pas le cas, vraiment, vous devriez. Rares sont les animés qui ont su atteindre le niveau de folie et d’excellence technique de Kill la Kill. Avec son pitch indescriptible mélangeant combats, vie scolaire, magical girls, vêtements extraterrestres, mechas et organisation de nudistes de combat, Kill la Kill s’est imposé en 2013 comme un des indispensables de la japanime. Avec sa fin extrêmement conclusive, aucune suite n’était attendue au projet du studio Trigger, qui a produit depuis des titres moins flamboyants mais tout aussi charmants (le délirant Space Patrol Luluco et l’enchanteur Little Witch Academia).

Et pourtant, après quelques jours de teasing nous promettant une coopération entre le studio d’animation et Arc System Works, un futur jeu vidéo Kill la Kill a été annoncé. Il semble s’agir d’un jeu d’action en 3D, basé sur un scénario alternatif à la série, et concrètement développé par la même équipe qui s’est acharnée à proposer un jeu Little Witch Academia cette année. L’essentiel de la presse n’a pas trop aimé, mais comme on vous en causait dans ce podcast, notre chère Bob a plutôt été cliente. Des éléments supplémentaires à cette annonce assez lacunaire devraient être révélés début juillet.

State of Mind, la dystopie cyberpunk de Daedalic Entertainment, arrive le 16 août.

Une direction artistique toute en polygones, et une ambiance cyberpunk entre Matrix, Deus Ex et le Neuromancien de William Gibson, tel est le State of Mind annoncé en 2016 par Daedalic, développeur allemand plus habitué aux point and click à l’ancienne qu’aux jeux d’enquête en 3D. Mais le voilà qui arrive sur toutes les plates-formes le 16 août, après un développement qui a suivi tranquillement son cours.

Dans le contexte qui semble efficace mais relativement banal et générique d’une SF située dans le Berlin du milieu du siècle, State of Mind met en scène la quête de Richard, journaliste dissident à la recherche de sa famille ayant mystérieusement disparu, sur fond de robotisation accélérée du monde et d’effondrement possible de la civilisation. Nous suivrons avec attention l’arrivée de State of Mind, qui intrigue autant qu’il inquiète, et marque en tout état de cause une nouvelle étape dans le développement lent mais régulier de Daedalic en tant que développeur qui compte.

Ailleurs dans l’actu

 

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.