Tala n’est pas perdue et la NES Mini revient : le récap de l’actu du 14 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : je vous parle de Matthew Petrak qui lance une deuxième campagne Kickstarter pour Tala, et de Nintendo qui renfloue les étals avec sa NES Mini. (Je vous préviens, mes titres sont musicaux, aujourd’hui)

Tala la laaaaaaaaaaa la la la la laaaaaaaaaa….

Tala énigme des barreaux

(La musique de victoire de FF, vous l’aviez ? Si non, recommencez, merci) C’est la mine réjouie et gourmande que je vous annonce que Petrak propose à nouveau aux gamers et gameuses de l’aider à concrétiser son projet trop kawaï de point’n’clik. Souvenez-vous, je vous en parlais dans ce café l’autre jour, et mon cœur avait été brisé de voir que seulement 40% de la cagnotte demandée avait été promise.

L’abandon semblait inéluctable, mais finalement, surprise des surprises, beauté du jour et de la nuit, Tala revient avec une demande de financement un peu plus basse et de nouveaux cadeaux troooooooooooooooooooop mimis (genre un pin’s en bois à l’effigie du champignon-maison, un artbook, etc etc…). La vie est belle, n’est-il pas ?

Parce que vous êtes maintenant séduits et séduites, et que vous voulez participer ! Je vous comprends. Allez-y sans tarder, plus d’un tiers des fonds est déjà promis. (Et si vous ne saviez plus où trouver le lien pour la démo ou que vous avez la flemme de lire mon expresso du mois de mars, c’est dans ce coin-là)

La NES revient, laaa NEEESSS revieeeeeeeeeeent…

Nes vs Nes Mini

Avec 84 000 NES Mini vendues, Nintendo avait créé la frustration en étant en rupture de stock. Le prix de la console sur le marché de l’occasion avait dépassé la centaine d’euros et puis, bon… la frustration, c’est bien, mais il ne faut pas que ça dure trop longtemps non plus.

La firme change donc son fusil d’épaule, et dès le 29 juin, la petite console retrouvera le chemin des marchés et des salons de celles et ceux qui n’avaient pas encore craqué. Perso, je m’en fous un peu, puisque mon cœur a longtemps battu pour la SNES, mais je me suis dit que je devais vous informer de cette nouvelle mise à disposition. Profitez-en bien si cela vous enchante ! Je vous fais don de plein de bonne humeur et de joie dans vos cœurs.

bob thebob
bob thebob

Mes parents ont trouvé ça drôle de m’appeler Bob, notre nom de famille étant Thebob. Ça vous en bouche un coin ? Moi pas. Pour une raison simple : je n'en ai pas, de coin. Du coup, même si je suis une femelle, je suis Bob. Et grâce aux jeux vidéo, je sais maintenant que la vie a un mode d'emploi, et que si un chat est assis dans un rai de lumière, c'est qu'il a forcément une quête à me proposer. Et ça, ça n'a pas de prix. Pour le reste...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.