Les bonnes nouvelles de la semaine : une conférence, une conférence et une conférence

Petit jeu de l’été : quel était votre truc nul préféré de la semaine ? Je pars sur l’interview du président personnellement, mais il y a encore beaucoup de candidats, faites-vous plaisir. Cependant, il y avait aussi quelques candidats aux bonnes nouvelles, alors allons-y. Au menu aujourd’hui : deux jours de conférences pour Arabic Games, quelques trucs à sauver dans le showcase Devolver et des nouvelles d’Alien Hominid: Invasion.

Une conférence pour un collectif de studios arabes

Tout le monde y va de sa petite conférence ces temps-ci, l’E3 s’étant fragmenté en une multitude de petits évènements, nous faisant presque regretter ce salon de chie, qui avait au moins le mérite de tout condenser en quelques jours, et pas trente-sept mois. Cependant, tout n’est pas tout noir dans cette fragmentation et cela aura permis à de plus petits studios de se regrouper et de faire entendre leur voix, souvent reléguée aux montages de 30 secondes à la fin des conférences Microsoft ou perdue à 3h du matin dans le PC Gaming Show – et son injuste réputation de conférence soporifique. Ce fut le cas du Wholesome Direct en mai et du Guerilla Collective en juin, qui, s’ils n’ont pas vraiment brillé pour leur intérêt, ont au moins permis de mettre la lumière sur de plus petits jeux et studios et donner la parole à des acteurs et actrices de l’industrie beaucoup moins représenté·es.

C’est le tour maintenant de l’Arabic Games Conference 2020, qui se tient ces 17 et 18 juillet et met en avant des studios, développeurs et développeuses du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Le direct est disponible ici, sur la chaine d’Arabic Games – en espérant qu’ils postent également les replays, car je ne vais pas avoir le temps de tout regarder – et le planning complet donne plutôt envie. Au programme : des conférences sur la localisation des jeux en arabe, la pérennisation d’un studio indé, la place des femmes dans le jeu vidéo – conférence entièrement tenue par des femmes, n’est-ce pas incroyable ? – et l’éternel showcase, inhérent à tout évènement de ce genre – mais qui nous permettra peut-être d’enfin voir des jeux différents.

Une conférence pour Stadia

Ah, oui, mais non. Non.

Une conférence pour Devolver

On se l’est infligée samedi dernier avec les copains de la rédaction, et comme prévu, c’était bien trop long pour ce qu’il y avait à montrer et annoncer. La vraie bonne nouvelle aurait été que l’éditeur cesse de refaire la même blague tous les ans, mais ce n’était pas pour cette fois, puisque Devolver a préféré refaire sa vidéo cringe pour vaguement présenter cinq jeux, dont quatre qu’on connaissait déjà. Cependant, tout n’était pas à jeter dans ces 45 interminables minutes.

Carrion Devolver

La première semi-bonne nouvelle, c’est que Carrion, le simulateur de monstre ignoble, a enfin une date de sortie. Le bon côté, c’est que c’est très bientôt et que nous pourrons étriper du scientifique par paquets de dix dès le 23 juillet prochain, le moins bon côté c’est que c’est bien trop proche, et que pour Zali et Seastrom qui gèrent le tableau des demandes et pour Chibi qui contacte les éditeurs, ce type d’annonce très tardive est toujours une plaie. La seconde, c’est l’annonce du seul nouveau titre du catalogue Devolver, en la personne d’Olija développé par Thomas Olsson, seul développeur caché derrière le nom de Skeleton Crew Studio. Une bande de devs, à lui tout seul. Prévu pour fin 2020, le titre se présente comme un action-platformer très pixelisé, puisant ses inspirations dans les vieux Prince of Persia ou Another World. Le premier trailer est en tout cas très enthousiasmant, tout comme la démo, disponible sur la page Steam.

Une conférence pour The Behemoth

Après une vidéo de gameplay assez foutraque présentée en février dernier, The Behemoth – le génial studio derrière Alien Hominid, Castle Crashers, Battleblock Theater et Pit People – a redonné des nouvelles de son prochain titre : Alien Hominid: Invasion. Le jeu se veut comme une revisite du premier Alien Hominid, Run&Gun nerveux adapté de leur jeu Flash éponyme, et qui avait connu ses beaux jours sur le Xbox Live Arcade, aux côtés de Braid, Limbo et Castle Crashers.

Alien Hominid Invasion

Au cours de ses deux heures et demi de live, Dan Paladin a montré les différentes avancées du studio sur le titre, autant visuelles – destruction des décors et flaques de sang réclamées par les joueurs, personnalisation avancée des aliens – que de gameplay. Le direct a été l’occasion de montrer le cœur du jeu, qui troque les niveaux en scrolling horizontal du premier Alien Hominid contre des arènes dans lesquelles il faudra survivre le plus longtemps possible – seul ou à plusieurs – et des combats de boss. Parmi les autres changements, on pourra noter une progression non-linéaire, des arènes générées aléatoirement, la possibilité de jouer à plusieurs avec des niveaux de difficulté différents, et un système d’expérience et de niveaux, apportant dégâts supplémentaires et options de personnalisation. Rien de très très original, mais un direct assez rassurant quant à la direction prise par le studio et l’avancement du jeu, qui s’annonce pour le moment assez drôle et nerveux.

Bonus

Je profite de mes vacances pour lire Le problème à trois corps et c’est drôlement bien.

Bonus 2

Ce sont les dernières bonnes nouvelles de la saison, je reprendrai plus tard, histoire de faire une pause et revenir tout frais, hé oui !

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.