Les bonnes nouvelles de la semaine : Inkulinati, Rayman Redemption, Hades et un bundle

Encore une semaine compliquée pour parler de bonnes nouvelles dans l’industrie vidéoludique, car le jeu vidéo cette semaine, c’est ça. Des bonnes nouvelles puisque la parole se libère et que des mesures sont prises, mais un constat amer de plus quant à l’état du milieu et des gens qui le constituent. On nuancera seulement ces évènements en précisant que ce n’est pas propre au jeu vidéo, et que la plupart des milieux professionnels et artistiques sont pourris de la même manière par le patriarcat et la culture du viol, entraînant sexisme, agressions sexuelles, abus de pouvoir et manipulation. Bon, maintenant qu’il est établi une nouvelle fois qu’au moins un de vos créateurs préférés est une sombre merde, tentons de trouver du positif dans cet océan de déchets : c’est l’heure des bonnes nouvelles. Au menu aujourd’hui : Inkulinati réussit son Kickstarter, une version remastérisée officieuse de Rayman, Hades sort son ultime mise à jour et Humble Bundle récolte 4 millions de dollars avec son Fight for Racial Justice Bundle.

Inkulinati kickstarté

Souvenez-vous, le mois dernier, l’ami Seastrom nous annonçait le lancement imminent de la campagne Kickstarter d’Inkulinati, le jeu de stratégie du studio polonais Yaza Games. Réjouissons-nous, car les objectifs ont été particulièrement bien remplis, avec un joli 73 000$ récoltés, sur les 20 000 requis pour valider la campagne, achevant ainsi pas moins de six paliers, promettant personnages et ennemis supplémentaires, batailles navales, terrains de guerre additionnels et sortie Switch. Nous regretterons seulement le manquement des deux derniers paliers, qui faisaient miroiter du multi en ligne – qui sait, peut-être arrivera-t’il plus tard, j’ai fort envie d’envoyer des ânes enluminés péter sur mes ami·es – et la composition de la bande-son en jam sur des instruments médiévaux. Tristesse.

Médiévaux oui, car si vous vous souvenez bien – car bien sûr, vous avez lu la news de Seastrom, n’est-ce pas ? – Inkulinati nous mettra dans la peau d’un·e Master of Ink, prenant le contrôle d’armées illuminées dans les pages de livres médiévaux, le tout baignant dans un humour aussi gras qu’absurde et à l’inspiration évidemment Monty Pythonesque. Plus qu’à maintenant attendre juin 2021 pour le voir arriver sur PC et Switch. Et puisque nous y sommes, vous ne serez pas du tout surpris·es d’apprendre que The Last Faith – le Bloodborne en 2D de Kumi Souls Games dont nous parlait Seastrom le même jour – a également rempli ses objectifs, avec 210 075£ récoltés sur 45 000. Mais avec ses 90% atteints en deux jours, personne n’en doutait tellement, à croire qu’il y ait encore du public pour les metroidvanias pixelisés et qui ne s’en soit pas lassé.

Rayman remaké

Enfin, « réimaginé », selon Ryemanni, qui s’est attelé à adapter le Rayman de 1995 pour nos machines et manettes modernes, agrémenté de tout un tas de petites choses supplémentaires, des simples collectibles à des mondes et niveaux entiers, en passant par des minis-jeux et succès. Et un niveau de difficulté facile, car je ne sais pas si vous y aviez joué étant gosses, mais c’était plutôt corsé cette affaire – la politique de la maison lors de mes 10-12 ans étant « pas de nouveau jeu tant que l’ancien n’est pas terminé », je dois bien admettre que celui-ci m’a fait souffrir.

Le résultat se nomme Rayman Redemption, est disponible gratuitement sur GameJolt depuis le 19 juin – mais dernièrement patché le 24 – et son auteur a été jusqu’à créer des jaquettes à imprimer, pour les acharné·es qui voudraient se confectionner leur propre version physique. Pas de nouvelles ni de mot d’Ubisoft à ce sujet pour le moment – cela dit, ils ont probablement d’autres chats à fouetter à l’heure actuelle que de venir ruiner le taf de fans, d’autant que tout le monde n’est heureusement pas aussi prompt à dégainer les avocats que Nintendo. Dans tous les cas, moi je l’ai sur mon PC et je vous encourage à en faire de même, car ce Rayman Redemption est de très bonne facture – et qu’une suite à Rayman Origins et Legends n’est clairement pas à l’ordre du jour.

Hades patché

Je vous ai épargné la grande majorité des mises à jour majeures d’Hades, le roguelite en early access de Supergiant Games, car comme d’habitude, soit vous vous en fichez, soit vous êtes déjà au courant car vous y jouez – et que vu la taille des mises à jour, elles ne passent pas inaperçues, la nouvelle est tout de même un beau bébé de 7Go. Et comme d’habitude, cette nouvelle màj apporte son lot de nouveaux dialogues, ennemis, boss, armes, quelques améliorations de confort, de nouveaux pans d’histoire, de nouveaux visuels et animations et bon hein, lisez le patchnote si ça vous intéresse de tout détailler.

Hades The Blood Price Update

Non, la partie intéressante, c’est que cette Blood Price Update est l’ultime mise à jour majeure pour Hades avant sa sortie d’early access et son passage en v1.0, plus d’un an et demi après sa sortie sur Epic Store en décembre 2018. Une info qui permet de mesurer tout le chemin parcouru depuis le lancement de l’early dont nous parlait Fanny à l’époque et qui était dès le départ extrêmement prometteuse. Notre rédac-cheffe évoquait à ce moment l’early la plus intéressante du moment, la comparant à l’autre success story de l’accès anticipé qu’était Dead Cells – et je ne peux qu’être d’accord. Que ce soit au niveau de la communication – notamment via des feuilles de route claires, des nouvelles régulières et les documentaires de Noclip – ou de la direction prise par le jeu – qui, je pense, sera le roguelite d’action le plus important de cette année, malgré des challengers de qualité comme SourgeBringer ou Curse of the Dead Gods -, Hades est un cas d’école d’early maîtrisée. Et on a jamais été aussi proches de voir sa version définitive.

Mais le bundle achevé

Vous n’aviez pas assez avec les 1700 jeux et autres trucs du Bundle for Racial Justice d’itch.io ? (Ou pire, vous l’avez raté). Déjà, je pense que vous mentez, vous avez largement assez, mais passons. Il était ainsi possible la semaine dernière de cumuler une fois de plus achat compulsif de plus de jeux que vous ne pourrez jamais terminer et bonne action, puisqu’à son tour, Humble Bundle – le site responsable de ma bibliothèque Steam insensée – a sorti son bundle Fight for Racial Justice, reversant les sous récoltés aux mêmes organismes, à savoir NAACP Legal Defence and Educational Fund et Community Bail Fund. Les copieeeeeurs !

La vente du bundle s’est ainsi terminée le 23 juin, récoltant environ 4 millions de dollars en une semaine – joli score, quand celui d’itch.io a fait 8 millions en deux semaines, avec un prix de base beaucoup plus faible. Si vous avez raté également ce bundle, je vais vous laisser mariner un peu dans votre seum, puisque vous passez à côté de Baba Is You, Hyper Light Drifter, Company of Heroes 2, Spelunky, Kerbal Space Program et une cinquantaine d’autres excellents – pour la plupart – jeux. Bon, vu la sélection, il y a de grandes chances pour que vous en ayez déjà un bon paquet – c’était mon cas du moins -, mais c’est l’occasion de filer les clés à vos proches et de leur faire découvrir deux trois pépites.

Humble Bundle Fight For Racial Justice

Bonus

JoK a acheté des mauvais jeux et va nous les streamer, il soutient qu’il aime aussi les bons jeux, mais je le crois de moins en moins. Dans tous les cas, un stream de The Quiet Man arrive bientôt, et j’ai hâte.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé