Minecraft n’inclura jamais de NFT et interdit les projets NFT liés à la licence

En 2021, Phil Spencer, patron de Xbox, avait évoqué les NFT en des termes dubitatifs. Tandis que l’industrie se lance à corps perdu dans cette technologie, qui rencontre actuellement des difficultés majeures, Microsoft fait figure d’original. Et ce n’est pas le dernier article sur le site de Minecraft (propriété de Microsoft) qui va arranger ça.

Bon, je ne vais pas vous réexpliquer les NFT. Tout a été dit, nous-mêmes avons évoqué le sujet à plusieurs reprises. Mais du coup pourquoi c’est significatif que Minecraft prenne position contre les NFT ? Car récemment plusieurs projets de NFT liés au jeu sont apparus. Par exemple « NFT Worlds » qui permet de « mint » des mondes Minecraft sous forme de NFT. Minecraft, malgré le rachat par Microsoft, reste une plateforme très ouverte (la version Java existe toujours et est toujours activement développée), permettant ce genre de projets (un monde, par exemple, n’est qu’une suite de caractère, le seed, que vous pouvez partager comme vous voulez).

Mojang ne voit pas tout d’un bon œil tout ça et vient de mettre un gros stop. Pour eux, les NFT ne sont absolument pas compatibles avec la philosophie de Minecraft. Si les propriétaires de serveurs peuvent monétiser leurs serveurs dans la limite des CGU, il est très important pour le développeur que le contenu et le jeu soient les mêmes pour tous. Les NFT changent totalement ceci. En créant une pénurie artificielle de, par exemple, skins, ou (imaginons) des « spots intéressants » accessibles uniquement aux personnes détentrices d’un NFT, cette technologie va à l’encontre de ce qui fait Minecraft : un univers accessible, ouvert où la créativité peut s’exprimer librement.

Steve, le personnage de Minecraft, se tenant sur une falaise, contemplant son domaine acheté pour 3 ETH
Image de Steve, l’investisseur du dimanche dans NFT World, constatant que son NFT a perdu 3000 € de valeur

Dans cet article, Mojang vient donc d’interdire définitivement l’intégration des technologies de NFT dans Minecraft. Que ce soit côté client ou côté serveur. De plus, toute création de contenu NFT utilisant, ou même juste associée, à du contenu en jeu est interdit. En plus des soucis « philosophique » cités plus haut, Mojang évoque également les évidents problèmes de fraudes et de vols qui ont émaillé l’histoire de cette technologie qui représente un danger flagrant pour leur base de joueurs, qui, en plus, restent plutôt jeunes. Suite à cette annonce, la valeur des NFT du projet NFT Worlds que j’évoquais s’est effondrée de 3ETH (soit 4400 € à l’heure où j’écris ces lignes) à 1ETH (soit 1474 €). Oups.

Pendant que Microsoft ne semble porter strictement aucun intérêt à cette technologie, Square Enix continue à se vautrer dans le sujet avec l’annonce de NFT Final Fantasy aujourd’hui, incluant par exemple une figurine de Cloud, très jolie, avec une édition « DIGITAL PLUS » qui vous offre le NFT de la figurine. Okay donc que je résume : tu achètes une figurine, 159,99 $, et tu veux tellement être SÛR que tu la possèdes que tu veux un NFT ? Mais tu l’as sur ton étagère déjà ? Bref, je renonce. Pour rappel, Square Enix s’est débarrassé, pour une misère, de licences comme Deus Ex et Tomb Raider pour « se concentrer sur la blockchain et les NFT » (même s’ils sont revenus sur ces déclarations). Comme disent les influenceurs crypto « Not financial advice ».

Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.