Super Mario Eclipse, Marvel’s Avengers, Hitman : les miettes de l’actualité du 17 octobre 2021

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Cette semaine, on part à la découverte du mod Super Mario Eclipse, on revient sur l’introduction du pay-to-win dans Marvel’s Avengers, et GOG retire Hitman 2016 de sa boutique.

Un incroyable mod pour Super Mario Sunshine

Épisode décrié à sa sortie, puis re-décrié lors de son récent portage Switch, Super Mario Sunshine est rarement cité comme un pinacle de la carrière du plombier sauteur de Nintendo. Peut-être pourrez-vous lui donner une seconde chance avec Super Mario Eclipse, la recréation enrichie d’un mod partiellement sorti il y a quelques années ?

Au programme de cet énorme mod : de nouveaux mouvements pour Mario, de nouveaux personnages jouables, des niveaux repensés, d’autres inédits… de quoi revivre l’aventure d’une manière quasiment inédite. Bien entendu, pour en profiter, il vous faudra une ROM du jeu original ainsi qu’un émulateur compatible, les plateformes officielles de Nintendo étant toujours, et sans doute pour très longtemps, fermées aux modifications.

Du pay-to-win introduit sans vergogne dans Marvel’s Avengers par Square Enix

Square enix marvel's avengers pay to win

Promis, juré, la main sur le cœur et sur la tête de ma mère : il y a deux ans, Crystal Dynamics et Square Enix promettaient que toutes les microtransactions dans leur jeu multi Marvel’s Avengers seraient purement cosmétiques. Considérant probablement que les jeux de super-héros c’était surtout bon pour les super-pigeons, l’éditeur vient de changer d’avis, s’attirant une énorme colère de la part des joueurs.

Le problème ne vient même pas du fait que des boosters d’XP soient désormais proposés contre de l’argent réel du vrai monde avec lequel on aurait pu acheter du pain ou régler une grosse facture de gaz, parce que ça on commence à être habitués, mais bien du fait que beaucoup de joueurs ont précisément acheté Marvel’s Avengers parce qu’il promettait de ne jamais devenir un pay-to-win. Moche, triste et sale.

Après des semaines de review bombing lié aux DRM, Hitman 2016 est retiré de GOG

Hitman

Il y a quelques semaines, le Hitman de IO Interactive arrivait sur la plateforme GOG, spécialisée entre autres choses dans la vente de jeux sans DRM (et aussi de vieilleries ressorties du formol). Problème : contrairement à la plupart des jeux vendus sur le site, Hitman demeurait farci de DRM, et obligeait les joueurs à avoir une connexion internet active pour jouer.

Cette version du jeu a été victime d’un intense review bombing, auquel GOG a dans un premier temps répondu que la pratique n’était en soi pas acceptable. Néanmoins, la grogne ne se calmant pas, GOG a finalement décidé de retirer le jeu de sa boutique, et déclaré que l’y vendre dans cet état était une erreur au regard de la politique habituelle de la maison.

Les autres trucs

  • Capcom entend mettre le paquet sur la qualité de ses portages PC dans les prochaines années.
  • Le dernier Story of Seasons passe le million d’exemplaires vendus
  • Et pour Resident Evil VII, c’est la barre des dix millions qui est franchie.
  • Bonne nouvelle : on en était pas certains, mais les jeux Eiyuden Chronicles devraient bien sortir sur Switch.
  • Inutile et donc nécessaire : quelqu’un a fait un mini demake gratuit de Resident Evil Village avec le gameplay des vieux Castlevania.
  • Kurohyou 2, un des derniers (et obscurs) jeux de la série Yakuza, reçoit une fantrad en anglais.
  • 29 ans après sa sortie sur Megadrive, Gleylancer reçoit un portage surprise sur les consoles actuelles.

Les jeux à paraître du 18 au 24 octobre : fin de la pause. Des dizaines de jeux saturent les étals virtuels comme s’il n’y avait pas de lendemain, confirmant l’impression de faire face au plus gros mois d’octobre jamais vu dans l’histoire de l’industrie. Sortez moins de trucs, svp.

Mon Amie Peppa Pig steam
Mon amie Peppa Pig, le GOTY.

Des petits, des gros, des moyens : au moins vous aurez le choix, que ce soit dans les genres ou les prix, même si quasiment rien ne me touche vraiment à titre personnel là-dedans. Et même si je serais fort surpris d’y trouver mon GOTY, n’hésitez pas à regarder du côté de :

zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé