Sega, Castlevania, Daggerfall : les miettes de l’actualité du 19 juin 2022

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. La poussière du Summer Game Fest est retombée et l’été commence. L’été, ça veut dire qu’il ne se passe plus grand-chose, mais promis les miettes continuent pendant encore un mois et demi (après par contre on fait dodo pendant le mois d’août). Et cette semaine, on va parler de Sega qui a dû renoncer à produire une Saturn et une Dreamcast Mini, de Netflix qui annonce une nouvelle série Castlevania, et du remake modernisé de Daggerfall.

Sega avait prévu de produire une Saturn et une Dreamcast mini et puis en fait non

Saturn tiroir

La seule conférence estivale de Sega pour le moment a un peu fait pshitt, avec l’annonce pas franchement attendue d’une seconde console Megadrive Mini contenant cette fois des jeux Mega CD, whoohoo. L’annonce d’une Saturn Mini et d’une Dreamcast Mini aurait sans doute bien davantage attiré l’attention. Il ne faut cependant pas y compter avant un bon moment.

C’est via une interview dans Famitsu que Yosuke Okunari, responsable hardware chez Sega, a récemment confirmé que si le projet avait évidemment été envisagé, la pandémie de Covid-19 l’avait rendu impossible à court terme. La perturbation des chaînes de production, le difficulté d’obtenir des composants et la hausse généralisée des coûts des matériaux ont donc eu raison du projet et ont poussé Sega à se rabattre sur une « simple » Megadrive Mini II.

Netflix annonce la série animée Castlevania : Nocturne

Succès discret, mais continu, la série animée Castlevania pilotée par l’auteur de comics Warren Ellis s’est étalée sur les années 2017 à 2021 avec une réputation grandissante de saison en saison. Manière de dire que les premiers épisodes n’étaient pas terribles, mais que ça devenait pas trop mal ensuite. Ce n’est donc pas une énorme surprise de voir une nouvelle série dans l’univers des chasseurs de Konami être annoncée par la plateforme de SVOD Netflix.

Une nouvelle équipe est à l’écriture pour ce dessin animé dont la date n’a pas encore été révélée, mais les studios Powerhouse et Project 51 sont de retour à l’animation. Niveau intrigue, on quitte le Moyen-Age de la précédente série pour se propulser dans une adaptation du Castlevania : Rondo of Blood publié par Konami en 1993 et se situant à la toute fin du XVIIIe siècle. C’est l’histoire de Richter Belmont qui tape des vampires pendant la Révolution française. Voilà. C’est Castlevania, pas Guerre et Paix hein.

Le nouveau Elder Scrolls est enfin sorti ! (c’est un remake de Daggerfall)

Daggerfall unity remake

Il aura fallu pas moins de dix années de sang, de sueur et de larmes à une grosse équipe de passionnés pour proposer (gratuitement) une nouvelle version, modernisée et jouable de The Elder Scrolls II: Daggerfall, le RPG de 1996 au cent mille milliards de milliards de kilomètres carrés à explorer (source : mon absence d’envie de faire ça).

Entièrement repensé au niveau de l’interface et des graphismes, Daggerfall Unity – Gog Cut entend rendre à nouveau jouable un titre légendaire, mais désormais franchement difficile d’accès, dans son état originel. Au niveau des innombrables améliorations en termes de jouabilité et de performance graphique, on compte aussi un support des mods qui permettra probablement à la communauté de rajouter des sprites de Peter Parker en train de faire un Naruto Run dans les vastes plaines de Tamriel.

Les autres trucs

  • Le très remarqué développeur et artiste new-yorkais Andrew Thomas est décédé prématurément à l’âge de 32 ans.
  • Serj Tankian parle de sa contribution à Metal Hellsinger, et c’est nettement plus intéressant que quand il fait des mauvais tweets.
  • Sonic Origins sera expurgé de plusieurs pistes de la bande-son d’époque… Oui, c’est à cause de problèmes de droits liés aux ayants droit de Michael Jackson. Drôle d’époque, pas vrai ?
  • Sonic toujours : Sega a précisé sa pensée complexe sur le monde ouvert de Sonic Frontiers que les joueurs ne comprendraient pas. On ne comprend pas vraiment mieux, désolé.

Les jeux à paraître du 20 au 26 juin : pas de repos pour les braves. Après quelques semaines de calme dues au Summer Game Fest, on est repartis de plus belle dans une angoissante surproduction vidéoludique. Et encore, attendez de voir ce foutu mois de juillet et ses deux jeux ou trois majeurs catapultés chaque jour sur nos étals virtuels !

Live a live 2D-HD
Live a Live

Si vous aimez les RPG, ou les jeux de plateformes, c’est une semaine pour vous ! À noter une belle météo du côté des jeux japonais, habituellement nombreux à l’approche de l’été. Pas sûr qu’on trouve quelque chose de si mémorable que cela dans cette liste, mais quelques-uns de ces titres sont tout de même prometteurs alors jetez un œil à :

  • Fire Emblem Warriors: Three Hopes, le nouveau beat them all de Koei Tecmo dans l’univers de : Fire Emblem.
  • Pale Night, un platformer maso comme on les aime tant.
  • OneShotRogue, un petit roguelite de deck building au principe minimaliste : toutes les batailles doivent durer un seul tour.
  • Mago, un platformer 2D avec un petit magicien.
  • Sanabi, un action platformer cyberpunk pew pew qui commence son accès anticipé.
  • Live a Live, l’ambitieux remake 2D-HD du JRPG culte de Square Enix.
  • Sonic Origins, compilation de quatre vieux jeux de la saga du hérisson bleu.
  • Ruggnar, un platformer 2D original puisque sans ennemi : on y évite seulement des pièges retors
  • Steve Jackson’s Sorcery!, adaptation Switch des livres dont vous êtes le héros.
  • ElecHead. Yep, c’est une semaine de platformers pixelisés, que voulez-vous ?
  • AI: THE SOMNIUM FILES – nirvanA Initiative, suite du visual novel d’enquête cybernétique AI: The Somium Files acclamé par la critique (c’est eux qui le disent, pas moi).
  • Anvil Saga, un simulateur de forge en pixel art pendant la guerre de Cent Ans.

zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.