Cliffy Bye, Bigben Cyanide et Phoenix Point : le récap de l’actu du 15 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : Boss Key met la clé sous la porte, Bigben achète Cyanide et Phoenix Point est repoussé.

Boss Key renonce après Radical Heights

Le miracle espéré par Cliff Bleszinski n’a pas eu lieu. En effet, la sortie de leur battle royale en early (très early) access Radical Heights n’a pas suffi à sauver Boss Key. Le studio ne s’est visiblement pas remis de l’échec titanesque de LawBreakers, qui, quelques mois après sa sortie, ne comptait plus que quelques centaines de joueurs au maximum. L’éditeur du jeu, Nexon, a annoncé un dépassement des frais de plus de 32 millions de dollars suite à l’échec du jeu. Peu après, Boss Key a tenté de rebondir avec la sortie de Radical Heights, battle royale à la thématique années 80. Mais les joueurs ne se sont pas précipités sur ce jeu en early access, bourré de soucis, qui n’apportait rien de plus au genre que les deux mastodontes, Fortnite et PUBG. Finalement, un mois après, Boss Key met la clé sous la porte, et, si nous ne savons pas ce qu’il adviendra des employés, Cliff Bleszinski prend bien soin de nous signaler qu’il va prendre du temps pour lui et « son vieux chien mourant ». Good for him.

Cyanide racheté par Bigben Interactive

Nouveau coup dur pour Focus Home Interactive qui, après avoir perdu son PDG historique Cédric Lagarrigue en avril, se fait chiper aujourd’hui l’un de ses plus gros collaborateurs. En effet Cyanide, bien que n’étant pas une filiale de Focus, voyait ses titres édité par l’entreprise française. Le rachat du studio par Bigben confirme la volonté du fabricant d’accessoires (mais si, ces manettes que vous vous refiliez en soirée lors des parties de Smash sur Wii en mode « celui qui gagne prend la manette Bigben avec le bouton A qui marche pas ») de se diversifier et notamment de mettre un plus grand pied dans l’édition et la distribution de jeux (ils sont déjà éditeur de jeux comme Handball 17 ou Tennis World Tour). Du côté de Cyanide ce rachat est plutôt bien pris, Bigben leur assurant apparemment une complète autonomie dans le développement de leurs jeux, tout en s’appuyant sur la bonne santé du groupe. Les effets de cette acquisition ne devraient pas se faire sentir avant plusieurs mois, et le développement de Call of Cthulhu et Werewolf : The Apocalypse devrait continuer comme prévu (c’est-à-dire : on ne sait pas quand sortira le premier, et j’avais totalement oublié le second). En attendant, Focus Home Interactive va devoir vite trouver un autre studio aussi prolifique que Cyanide (qui devrait sortir Tour de France 2018 et Pro Cycling Manager 2018 sous peu).

Call of Cthulhu Cyanide

Phoenix Point repoussé

Phoenix Point c’est la réponse aux Xcom de Firaxis par le créateur de la licence. Loin de baigner dans la rancœur et la colère, Julian Gallop a su reconnaître les innovations que le studio de Sid Meier (qu’on n’a pas vu depuis des années, je le soupçonne d’être cryogénisé quelque part) a apporté à son bébé. Phoenix Point, dont la première alpha jouable vient d’être distribuée aux backers, ressemble en effet énormément aux Xcom de Firaxis, tout en apportant une touche un petit peu plus tactique, avec, par exemple, une gestion des tirs balles par balles, qui permet entre autres de toucher des cibles qui sont à moitié à couvert sur des parties du corps précises. Pour l’instant nous n’avons vu que la partie tactique, mais Gallop promet une surcouche stratégique complexe et intéressante, ce qui est tout aussi important dans un Xcom-like.

Le jeu était prévu pour décembre 2018, mais, mauvaise nouvelle, il est repoussé à l’été 2019. Très fier du succès des précommandes et de la pré-alpha, Gallop pense que ce temps supplémentaire servira au jeu et à leur objectif de qualité. Ainsi l’équipe s’agrandit lentement, et leur excellente presse récente a amélioré la visibilité de leur petit studio à Sofia, qui reçoit apparemment plein de CV intéressants. Prends ton temps Gallop et donne un coup de pied aux fesses de Firaxis (comme ça Xcom 3 sera encore mieux que Xcom 2 avec War of the Chosen et on y gagnera tous !).

Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.