Radical Heights : Cliff il faut qu’on parle

Si vous avez eu une Xbox une fois dans votre vie, vous connaissez probablement Cliff Bleszinski, le papa de Gear of War, dont tout le monde possède un épisode s’il a une console de Microsoft.

Parti d’Epic en 2012, Cliff B a sorti l’an dernier LawBreakers, hero shooter dans la veine d’Overwatch et échec cuisant qui a poussé le studio Boss Key à le mettre en standby la semaine dernière. Il semblerait que sortir une variation sur un thème, sans apporter suffisamment d’originalité, ne soit pas forcément du goût des joueurs. LawBreakers possédait bien quelques atouts dans sa manche, comme le système de combat en gravité 0. Las, le jeu a été déserté très vite et culminait à 40 joueurs la semaine dernière.

Et donc maintenant transportons-nous dans une des réunions chez Boss Key lorsque la décision a été prise de travailler sur un nouveau titre :

– Chef, chef, Lawbreaker ne marche pas du tout, tout le monde dit que c’est Overwatch en moins bien.
– Bien, il nous faut faire quelque chose de nouveau, de jamais vu, qui saura capter l’attention des joueurs … je sais … un battle royale, un peu délirant, qui ne se prend pas au sérieux, dans un univers coloré, et cartoon.
– Epoustouflan chef
– Il é for

Radical Heights gné

Eh oui. Leur nouveau jeu est donc Radical Heights, un battle royale UN TOUT PETIT PEU inspiré de Fortnite. Au-delà de l’ironie de Cliff qui copie un jeu de son ancienne boîte, à qui il doit toute sa renommée, il est assez dingue de voir que Boss Key refait la même erreur une seconde fois. Copier un concept populaire, et espérer que ça accroche. Cette fois, cela dit, ils ont la bonne idée de sortir Radical Heights en free to play.

Les plus malins feront remarquer que Fortnite a bien copié un concept populaire et fonctionne bien mieux que son inspiration. Mais Fortnite apporte une vraie valeur ajoutée au concept de Battle Royale popularisé par PUBG : la construction, et un réalisme moins poussé. Fortnite c’est du PUBG pour gens comme moi : qui s’en fichent d’être efficaces ou de taper du top 1, mais que ça amuse BEAUCOUP de balancer une grenade qui fait danser (ou cette nouvelle merveille de grenade qui construit une forteresse autour de vous, c’est génial). Pas certain que Radical Heights, avec sa DA 80s, apporte suffisamment pour sortir les joueurs de Fortnite, et encore moins de PUBG.

En bref c’est un peu triste de voir que Cliff B, qui est quelqu’un qui nous a pondu certains des meilleurs jeux de la génération précédente, et tout de même un des papas d’Unreal, se contente de suivre le train de la hype dans un draisine mécanique, alors qu’il aurait les moyens de fabriquer un TGV (au moins un TER).

Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.