Phil Spencer en faveur du bannissement généralisé des joueurs toxiques

Ces derniers temps, on parle plus souvent des grands groupes du secteur du jeu vidéo pour leur amour des NFT ou leur gestion plus ou moins catastrophique des accusations de harcèlement et discrimination et généralement de mauvaises conditions de travail que pour des choses positives, mais de temps en temps, il arrive que certains aillent à contre-courant et ça vaut la peine d’être relevé. C’est le cas, cette semaine, de Phil Spencer, dirigeant de Xbox Game Studios, qui prône une coopération entre les plateformes de jeux en ligne pour bannir et bloquer de manière globale les joueurs toxiques sur une plateforme.

Xbox_Nintendo_PS

Ce n’est pas la première fois que Phil Spencer prend des positions fortes et s’exprime en faveur de solutions globales, comme le soulignait Tristan il y a quelques semaines. Cette fois, à l’occasion d’un entretien sur le Metaverse dans le New York Times, le responsable de Xbox Game Studios a expliqué qu’il aimerait que les différentes plateformes proposant des jeux en ligne travaillent ensemble pour trouver des solutions pour bannir ou bloquer, de manière généralisée, les joueurs « indésirables »/toxiques (notamment en cas de harcèlement ou de discours haineux). La forme précise de ce blocage serait à définir par les plateformes, mais il avance l’idée d’identifiants utilisateurs qui pourraient être bloqués sur les différentes plateformes ou alternativement un système qui permettrait aux utilisateurs de transférer leurs listes de personnes bloquées d’une plateforme à l’autre.

Outre l’aspect technique et la forme que cette solution pourrait prendre, il n’est pas certain que toutes les plateformes soient partantes pour travailler ensemble sur le sujet, d’autant que toutes ne partagent pas nécessairement les mêmes valeurs en termes de modération et de transparence.

Reste à voir si, et comment, cette idée se réalise, mais ce genre de position prônant la coopération en faveur du bien-être des joueurs et joueuses est en tout cas plutôt rafraîchissante.

BatVador

Traductrice ascendante topiaire qui aime les city builders, les dystopies et les jeux avec des gens déprimés dedans.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.