Les bonnes nouvelles de la semaine : Overwatch, Wholesome Games, G2A et Danny Trejo

Bientôt le second tour des municipales ! Après avoir admis que le premier était une erreur et alors que les protections et gestes barrières sont compliqués à tenir dans de nombreux cas, tout va bien. En attendant, pour le moment il fait beau, le kebab voisin de mon appart a rouvert, et c’est l’heure des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : Blizzard intègre des sprays Ramadan pour l’Anniversary Event d’Overwatch, Wholesome Games organise son premier direct, G2A admet enfin avoir permis la vente de clés volées et passe à la caisse et Danny Trejo prépare les visites guidées de son île Animal Crossing.

Des sprays à l’image du Ramadan pour Overwatch

Depuis le 19 mai dernier, et ce jusqu’au 9 juin, se tient l’Anniversary Event d’Overwatch, qui permet entre autres de gagner des skins spéciaux, ainsi que de profiter de tous les évènements saisonniers, tels que ceux d’Halloween ou de Noël. Pour cette occasion, les équipes de Blizzard ont également ajouté deux sprays pour le Ramadan : Fast (le jeûne durant le jour) et Feast (le festin, avant le lever du Soleil et après son coucher). Soyons clairs : je m’en tamponne assez lourdement d’Overwatch et de ses évènements saisonniers, comme pour la plupart des évènements de jeux en ligne, d’ailleurs. En revanche, il est intéressant et agréable de voir apparaître le Ramadan dans un jeu AAA. Et ce n’est pas moi qui extrapole, mais bien la communauté musulmane du jeu qui a accueilli l’ajout avec enthousiasme.

En effet, face à la sur-représentation d’évènements et fêtes chrétiennes – Noël et Pâques en tête – dans le jeu vidéo, les développeurs sont en revanche bien plus frileux quant à la représentation de fêtes musulmanes, quand bien même un grand nombre de joueurs et joueuses sont pratiquants et croyants et que des évènements comme le Ramadan tiennent une place conséquente dans leur foi et leur vie. Que l’on soit croyants ou non, ces fêtes religieuses tiennent un rôle culturel fort, rythmant nos vacances, jours fériés et servent une imagerie considérée comme quasi-universelle. Voir arriver dans ces jeux des évènements ou éléments liés à des religions autres que chrétiennes participe à désinvisibiliser des cultures et croyances pourtant largement présentes dans nos sociétés, ce qui n’est pas trop tôt. Espérons seulement que Blizzard ne s’arrêtera pas en si bon chemin et que d’autres éditeurs et développeurs leur emboiteront le pas.

Un direct pour Wholesome Games

Wholesome Games, initiative d’un certain Matthew et se présentant comme une collection de jeux mignons et feel-good, proposera son premier direct le 26 mai sur YouTube. Au programme : la présentation d’une cinquantaine de jeux (en 37 minutes, ça risque d’aller assez vite) indés et mignons, à l’image des adorables Chicory, Ooblets ou KeyWe, mais également quelques interviews de développeurs et du gameplay exclusif. L’évènement se déroulera ici-même, et en attendant le 26 mai, vous pouvez toujours regarder les quelques interviews déjà disponibles sur le compte Twitter de Wholesome Games.

G2A avoue enfin avoir vendu des clés volées

Petite mise à jour sur les sales types de G2A, qui refont parler d’eux et de leur commerce discutable de clés d’activation de jeux sur une base régulière. L’année dernière, Fanny nous racontait l’énième accrochage entre la firme polonaise et la scène indé, pour qui le site est particulièrement nuisant, puis Un Rieur en avait rajouté une couche quelques mois plus tard, quand les chefs de com avaient rouvert leur bouche pour assurer, que non, promis, les clés vendues sur G2A n’étaient pas volées, que ce n’était évidemment pas possible et que les développeurs n’avaient qu’à mieux les gérer. Plot twist : les clés sont volées.

G2A a annoncé récemment, pour « montrer leur bonne volonté », vouloir rembourser 10 fois la somme perdue par les développeurs à cause de clés volées, si le vol pouvait être prouvé. Pour le moment, Wube Sotfware – développeurs de Factorio – est le premier studio à avoir profité de cette « offre », et, après enquête, a pu prouver que sur un total de 321 clés volées, 198 avaient été vendues sur G2A. Oups. Le site leur a donc comme promis versé 39 600$ de dédommagement, tout en bannissant et bloquant les vendeurs desdites clés. La somme est bien entendue dérisoire pour G2A et malgré cette volonté de redorer son blason, rappelons que de nombreux développeurs indé préfèrent encore que vous piratiez leurs jeux, plutôt que de les acheter sur cette plateforme. Fidèle à lui-même, le site a tout de même ajouté en remboursant qu’il n’avait rien à voir avec l’acquisition de ces clés volées (ce qui ne les empêchait pas d’être au courant et de complétement fermer les yeux). G2A reste invariablement un site douteux, et la vraie bonne nouvelle ici reste de les voir mettre leur nez dans leur caca publiquement en contredisant leur affirmation d’octobre dernier, tout en sortant la thune pour un studio indé.

Un carnet de bord Animal Crossing

Par Danny Trejo. Hé oui. Écoutez, moi le plan initial c’était de parler de DOOM Eternal et de Denuvo, mais pour une fois ce sont les miettes de l’actualité qui sont passées en premier, c’est de bonne guerre. Alors je suis content, Zali garde les gros démons, et moi je vais pouvoir vous parler de Danny Trejo qui raconte ses parties d’Animal Crossing New Horizons.

En effet, alors que l’acteur avait déjà partagé son code pour accueillir les fans sur son île et participé, en compagnie notamment d’Elijah Wood, au talk-show Animal Talking présenté par Gary Whitta (scénariste entre autres de The Book of Eli ou du The Walking Dead de Telltale), celui-ci reviendra de façon plus régulière dans l’émission dès le mois de juin, en tant que correspondant depuis sa propre île. Chaque épisode sera l’occasion pour Danny Trejo de faire un peu visiter l’île, ainsi que de présenter les différents habitants. Une énième utilisation surprenante et plutôt créative d’Animal Crossing donc, qui prouve que le jeu ne se résume définitivement pas qu’au trafic de navets, tarentules et clochettes.

Bonus

Hé bien moi aussi, j’ai pu jouer à Animal Crossing avec des gens, en la personne de notre estimée correctrice Chloé, qui, après avoir impitoyablement jugé mon look d’ancienne star du rock sous crack, m’a fait l’honneur d’un fructueux échange de ressources insulaires. C’est donc bientôt la saison des cerisiers sur l’île de Chamouto.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé