Persona 2, Prison Architect, Doom Eternal : les miettes de l’actualité du 24 mai

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Cette semaine pour vous : totalement de la triche ! Votre serviteur étant en vacances depuis mercredi soir et ce pour la première fois depuis longtemps, j’ai écrit cet article il y a plusieurs jours, alors si ça se trouve, l’actu n’a fait que bouillonner depuis et j’ai raté des millions de news palpitantes. Tant pis, les affaires sont les affaires, j’ai quand même raclé mes fonds de news pour vous : il faudra donc vous contenter de la mise à jour étrange de la soluce de Persona 2, du DLC de Prison Architect et du review bombing de Doom Eternal.

Il faudra désormais faire trois Ave et cinq Pater avant de consulter la soluce de Persona 2

Persona 2 soluce
#lebongoût

Voilà une étrange histoire qui a pas mal tourné sur les réseaux sociaux la semaine dernière et qui concerne Persona 2, pas l’épisode le plus connu de la franchise, et encore très loin de la « formule Persona » qui fait le bonheur des comptes en banque d’Atlus et de Sega en ce moment. En 2011, un certain Graham Sigurdson publie la solution de ce jeu très difficile sur GameFAQs, rien d’inhabituel au pays du gaming. Mais voilà qu’en avril dernier, l’auteur de la soluce soudainement converti au christianisme fondamentaliste, a brutalement réalisé que Persona 2 était un jeu blasphématoire et contraire aux valeurs des Saintes Écritures.

Ne pouvant supprimer sa solution pour des raisons légales (elle ne lui appartient pas), l’auteur s’est quand même permis un rajout, pour faire un cours de théorie eschatologique chrétienne pour démontrer par A plus B que la vision de l’univers de Persona de la fin des temps n’était pas exacte, ce qui en fait un jeu hautement satanique. Jeu qui aggrave son cas par le fait qu’on y invoque des démons en s’aidant d’arcanes de tarot. Quant à Persona 2, l’histoire de ses mésaventures hors du Japon reste presque aussi démoniaque que le jeu en lui même : le titre a mis 11 ans à sortir en Europe en 2011 (sur PSP puis sur Vita), et ce dans une version tronquée ne contenant qu’un des deux volets du jeu.

Un nouveau DLC pour prison Architect, inspiré de la prison d’Alcatraz, arrive en juin.

Le simulateur de cynisme carcéral, reconnu comme un excellent jeu de gestion malgré ses graphismes minimalistes et une courbe de difficulté parfois compliquée continue sa petite vie. Annoncé il y a quelques jours par Paradox et Double Eleven, cette deuxième extension majeure intitulée Island Bound s’annonce assez riche en contenu.

Bateaux, hélicoptères, création de quartiers de sécurité maximale, système de livraisons repensé ainsi que deux grandes îles à gérer : largement de quoi vous faire replonger dans le rôle d’une personne dont le travail est littéralement de garder les gens confinés. Du coup vérifiez peut-être que vous avez vraiment envie de jouer à ça avant d’acheter la version Goty…

Doom Eternal victime de review bombing après l’installation de la solution anti- triche très controversée Denuvo.

Doom Eternal Denuvo

Denuvo : un nom rarement synonyme de bonne nouvelle et de folle réception critique pour les joueurs. Le logicien anti-piratage a récemment été installé de force via une mise à jour sur toutes les copies PC de Doom Eternal pour prévenir la triche dans le mode multijoueur du jeu.

Or, le logiciel Denuvo est assez défavorablement connu pour l’impact de ses performances sur les jeux, mais aussi sur son côté très, très intrusif pour les machines, au point de les exposer en cas de faille de sécurité. De plus, Denuvo se lance même chez les joueurs ne souhaitant pas s’adonner aux joies du multi et se contenter de la campagne solo. Après quelques jours de polémique et des milliers d’évaluations négatives sur Steam, la société éditrice de Denuvo a annoncé l’arrivée imminente d’une mise à jour permettant de ne pas activer le module anti-cheat en solo. Pas sûr que cela suffise, vu la réputation désastreuse du bidule.

Les autres trucs

  • Nimbatus, le jeu de création de vaisseau spatial, est sorti d’early access.
  • #Clochettegate ! Plusieurs dizaines de coréens ont été arnaqués par des vendeurs frauduleux surfant sur les ruptures de stock d’Animal Crossing.
  • Un article qui revient sur les raisons qui ont conduit la Saturn à être l’échec commercial relatif qu’on lui a connu, malgré les qualités de la console.

Les jeux à paraître du 25 au 31 mai. La frénésie des sorties continue, ça fait plusieurs semaines que ça n’arrête plus, alors que nous savons tous que dans moins d’un mois, on entrera dans l’enfer de l’été avec un jeu marquant toutes les trois semaines.

Wildfire
Wildfire

Une semaine sans jeu AAA notoire, ce qui arrive, et qui mine de rien repose un peu, où il y aura un peu de tout, et week-end de l’ascension ou pas, pas besoin de sortir de votre département pour mettre la main sur :

  • Minecraft : Dungeons, qui est Minecraft, mais dans un donjon, ne me demandez pas, c’est sur le Game Pass et j’y jouerai pas.
  • SWORDSHOT, c’est un genre de casse-brique où on joue une épée, je n’ai pas bien compris.
  • Wildfire, un jeu en pixel art avec une gestion de la physique du feu, annoncé il y a si longtemps qu’il faisait partie du programme Greenlight de sinistre mémoire, mais qui a fini par sortir.
  • Reky, un superbe puzzle game minimaliste super coloré (je suis nul à ces trucs).
  • Shantae and the Seven Sirens dont l’exclusivité Apple Arcade prend fin.
  • Those Who Remain, le walking sim horrifique de la semaine.
  • Resolutiion, pas du tout Hyper Liight Driifter avec une fausse moustaache.
  • Rising Lords, le « jeu avec des cartes parce que tous les jeux doivent avoir des cartes » de la semaine.
zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.