Les bonnes nouvelles de la semaine : des prix pour les scénaristes, des marathons et de la musique

Les mauvaises nouvelles de la semaine sont bien trop vénères et nombreuses pour que je revienne dessus, mais fort heureusement aujourd’hui nous avons au menu : les scénaristes de jeux vidéo récompensés aux Nebula Awards, des évènements de stream féminins et un magazine de musique vidéoludique.

Les Nebula Awards récompensent les scénaristes de jeux vidéo

Cérémonie récompensant les auteurs et autrices de Science-Fiction et Fantasy, les Nebula Awards possèdent pour la deuxième année déjà une catégorie pour les jeux vidéo et jeux de plateau. Pour leur 55e édition, qui se déroulera le 30 mai et récompensera les œuvres de 2019, sont ainsi nominés plusieurs scénaristes de jeux vidéo, des évidents Robert Kurvitz pour Disco Elysium et Kelsea Beachum pour The Outer Wilds aux plus confidentiels Elsa Sjunneson-Henry pour Fate Accessibility Toolkit et Kate Heartfield pour The Magician Workshop.

Nebula Awards

Oui, vous avez bien lu, il s’agit ici de récompenser non pas le jeu ou le studio, comme dans environ toutes les cérémonies spécifiques aux jeux vidéo, mais bien les scénaristes. Il s’agit ici d’une double bonne nouvelle, pour le jeu vidéo déjà, dont l’écriture, souvent faiblarde, commence à proposer des scénarios et styles de plus en plus intéressants et dont la qualité est remarquée et récompensée ; ainsi que pour les scénaristes, dont le travail n’est pas tant mis en avant dans l’industrie – à l’exception de quelques créateurs stars.

Des marathons de stream féminins

Je vous en avais déjà parlé le mois dernier, mais j’en remets une couche car je suis saoulé de voir le peu de médiatisation de l’événement : Games Done Quick et Speed Demo Archives ont lancé – grâce à l’initiative de Muffins – Frame Fatales, un marathon de speedrun exclusivement féminin et dont les revenus, à l’image des AGDQ et SGDQ, iront à une association caritative. Le marathon s’achève aujourd’hui, mais le planning est toujours disponible et les performances seront rediffusées sur Twitch et YouTube. Les dons, peinant actuellement à dépasser les 40 000$ (là où l’AGDQ début janvier avait largement dépassé les 3 millions, l’engouement pour l’événement n’est malheureusement pas du tout le même), seront reversés à l’association pakistanaise Malala Found, aidant à la scolarisation des jeunes filles. Bien que Frost Fatales soit la troisième édition de Frame Fatales, il s’agit néanmoins de leur première édition au sein d’un studio pouvant accueillir les speedrunneuses – celles-ci streamaient de chez elles jusqu’ici – ainsi qu’officiant pour une association. La mention de l’événement, jusqu’ici complètement absente, a également été ajoutée sur le site de GDQ, ainsi que sur sa page Wikipédia dédiée.

Women in Game

Toujours côté stream féminin, l’association Women in Games, qui milite elle aussi pour la représentation des femmes dans le milieu du jeu vidéo, lance son marathon de 48h du 6 au 8 mars sur sa chaîne Twitch. Y participeront notamment la Dev du Dimanche (qui vient d’ailleurs de sortir le mignon Puppy Cross), ou les streameuses Nat’Ali et Quineapple. Le programme n’est pas encore dévoilé, mais les premières infos et la liste complète des présentatrices est déjà disponible sur leur site. Et n’en déplaise aux mascus attardés et Jean-Facho qui commentent à propos de l’inutilité de tels événements : oui, militer et œuvrer pour la visibilité des femmes et la diversité dans le jeu vidéo – et dans tellement d’autres arts et industries – est important et non, pour l’instant ce n’est vraiment pas équilibré du tout.

Un magazine gratuit sur les OST de jeux vidéo

Le site polonais gamemusic.net, en activité maintenant depuis 2006 et publiant régulièrement articles, vidéos et interviews à propos de musique de jeux vidéo, vient de sortir le tout premier numéro de son magazine numérique, habilement nommé Game Music Magazine. Oui bon. En attendant, ledit magazine fait plus de 110 pages, est entièrement consultable en ligne gratuitement et fait autant de la news, que de la critique de BO ou du dossier de fond sur les types de composition ou de la technique. Peut-être parfois un poil trop technique pour les néophytes, d’autant que le magazine est entièrement en anglais, mais si le sujet vous intéresse – voire vous passionne – sa lecture est tout à fait recommandée.

nier automata bande son

Et puisque nous parlons musique, une deuxième bonne nouvelle pour le prix d’une : à l’occasion des 10 ans de la licence, les bandes-sons de NieR et NieR : Automata s’offrent la sortie d’un nouvel album de réarrangements orchestraux, toujours avec les fantastiques Emi Evans et J’Nique Nicole (OUI BON) au chant. La tracklist ainsi que la pochette sont disponibles sur le site de Square Enix (ainsi que le prix, ouille, mais il sera probablement possible de l’écouter autrement, n’est-ce pas). La date de sortie, elle, n’a pas été encore communiquée, mais elle devrait se situer aux alentours de début mars.

Bonus

J’ai vu pour la première fois le doux Seastrom cette semaine, et ce week-end je vais voir Noodles et Murray qui, j’en suis sûr, seront tout aussi doux.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.