Les bonnes nouvelles de la semaine : des jeux horrifiques, Disco Elysium et un nouveau marathon

On pensait y être habitués désormais, mais il semblerait que le sujet du crunch et du burn-out dans l’industrie du jeu vidéo (AAA comme indépendant, tant qu’à faire), soit encore et toujours d’actualité – et qu’on soit loin d’avoir fini d’en parler. Ajoutons-y une couche d’actualités peu réjouissantes – entre incendies et épidémies – auxquelles nous assistons en nous les pelant car l’hiver n’est toujours pas fini et ça y est : c’est l’heure des bonnes nouvelles.

Trailers of Fear

Notre bon Zali ne manque pas une occasion de nous le rappeler : TPP est une rédaction de trouillard.es. La grande majorité des œuvres horrifiques critiquées sur ce site passent ainsi entre ses mains – la dernière en date étant The Coma II, pas plus tard que cette semaine – et les récentes annonces, toutes mystérieuses qu’elles soient, laissent penser que ce dernier va encore avoir du pain sur la planche. Moi j’aimerais bien, mais je continue de repousser ma reprise de SOMA (dont les développeurs, Frictional Games, ont également teasé il y a quelques semaines leur prochain jeu, comme quoi).

Les premiers à nous aguicher sont les polonais de Bloober Team qui, après leurs Layers of Fear 2, Blair Witch et Layers of Fear VR en 2019, rempilent déjà en annonçant à demi-mot Observer 2. Ou du moins un titre dans le même univers qu’Observer, puisque le teaser nous montre un appel entrant, le logo de Chiron Incorporated – l’entreprise au pouvoir dans Observer – ainsi qu’un message en binaire que je me suis embêté à retranscrire alors que la réponse était déjà partout sur internet – appelez ça de la conscience professionnelle ou de la stupidité – faisant mention de Daniel Lazarski, protagoniste du premier jeu. Sorti en 2017, celui-ci est un des plus beaux succès critiques du studio et met le joueur dans la peau d’un neuro-enquêteur dans le Cracovie dystopique de 2084. Vu l’esthétique du teaser, on resterait dans le même type d’ambiance.

Encore plus nébuleux – et à prendre avec bien plus de pincettes – Ryan AestheticGamer Stanford révèle qu’il y a deux ans, Konami a contacté divers développeurs pour relancer la franchise Silent Hill, au point mort depuis l’abandon de Silent Hills, le projet avorté de Kojima et Del Toro. Seraient donc dans les cartons un soft-reboot, ainsi qu’un jeu épisodique à la Telltale/Until Dawn. Stanford ne sait cependant pas si ces projets ont été confiés à des équipes, tout en pensant que des annonces officielles de Konami allant dans ce sens avaient de grandes chances de tomber cette année. À surveiller donc, le récent succès du remake de Resident Evil 2, ainsi que l’engouement provoqué par l’arrivée du troisième, montrant un contexte hautement favorable à un retour d’une telle franchise.

No Truce for the Newbies

Le CRPG de ZA/UM est un des indiscutables jeux de l’année 2019 – je vous vois discuter, c’est non – et après des années de quasi-absence médiatique (du moins, au sujet de leur jeu), les développeurs de Disco Elysium enchainent les communiqués, interviews et maintenant ajouts. On avait déjà parlé il y a quelques mois des portages consoles et traductions du jeu et du livre dont il est tiré, mais il est aujourd’hui question de la première mise à jour du titre, apportant un mode Hardcore, ainsi que l’option Ultrawide, pour les écrans les plus larges. De mon côté, le bug qui lançait systématiquement le jeu en fenêtré est également corrigé, je suis ravi.

Contrairement à ces jeux basés sur la narration qui baissent leur difficulté pour permettre au plus grand nombre d’en profiter (on en revient à SOMA tiens), ZA/UM fait le choix inverse en offrant un mode de difficulté supérieure, afin de proposer une expérience différente aux personnes qui compteraient le refaire plusieurs fois. Ainsi, le mode Hardcore vous rendra la vie dure en augmentant la valeur de toutes les conditions de succès des lancers de dés, en vous rendant bien plus pauvre tout en augmentant le coût de la vie, en rendant la prise de drogues, cigarettes et alcool nécessaire, en rendant les vêtements plus rares, les malus du cabinet de pensées plus punitifs, bref, de quoi rendre la vie encore plus compliquée qu’elle ne l’était déjà pour notre détective tout miteux. Le studio préconise évidemment de ne pas lancer ce mode s’il s’agit de votre première partie, et je suis plutôt de cet avis : découvrir Disco Elysium est déjà suffisamment éprouvant comme ça.

Frame Fatales succède à l’AGDQ 2020

Si vous avez suivi l’AGDQ il y a deux semaines – déjà, c’était bien, hein – peut-être avez-vous également remarqué que la très grande majorité des speedrunners étaient des mecs. Peut-être que matter du speedrun à longueur de journée vous manque aussi. Si c’est le cas, déjà félicitations, nous avons deux points en commun, et ensuite, réjouissez-vous, car Games Done Quick lance un deuxième marathon, cette fois-ci exclusivement féminin : Frost Frame Fatales 2020. Celui-ci se tiendra du 23 au 29 février, sera disponible sur la même chaine Twitch que l’AGDQ et vous pouvez d’ores et déjà consulter son programme.

frame fatales 2020

L’évènement a pour but premier de mettre en avant la présence – trop souvent éclipsée – des femmes dans le milieu du speedrun, et plus généralement, dans le milieu du jeu vidéo. Frames Fatale en est déjà à sa troisième édition et pourtant, il n’en est mention nulle part sur les pages Wikipédia de GDQ et le site officiel lui-même est avare en informations ; ce qui n’empêche tout de même pas les traditionnels tocards « qui n’ont rien contre, mais n’en voient pas l’intérêt gngngngn » de se plaindre de l’existence de l’évènement. Enfin, tout comme les autres marathons de speedrun de GDQ, l’évènement est caritatif et reversera les dons à Malala Fund, association fondée par la militante pakistanaise Malala Yousafzai et aidant à la scolarisation de jeunes filles à travers le monde. Espérons que le succès soit autant au rendez-vous que pour l’AGDQ, le programme étant tout aussi alléchant – avec même la toute première run de Pokemon Shield de prévue – et la cause tout aussi importante.

Bonus

Mes chaussures ne prennent plus l’eau, si vous saviez comme c’est bien. Oui, vous savez, normalement on ne garde pas des chaussures aux semelles trouées aussi longtemps.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.