Les bonnes nouvelles de la semaine : Bloodborne, des portages, de la râlerie et des Lego

Le premier confinement touche bientôt à sa fin, chouette, hâte de retourner sur mon lieu de travail pour quelques semaines avant de retourner chez moi pour une durée indéterminée, car tout est fait et décidé par-dessus la jambe et en dépit du bon sens. Et puisque l’heure n’est pas encore de manifester, profitons de celle des bonnes nouvelles. Au programme aujourd’hui : un bricoleur fait tourner Bloodborne à 60 FPS sur PS4, quelques portages sur Mac et consoles, des jeux gratuits pour les soignants et la ressortie des jeux Lego Seigneur des Anneaux et Le Hobbit.

Un mod 60 FPS pour Bloodborne

Mais pas pour vous. Et probablement pour personne, mais reprenons depuis le début. Le modder Lance McDonald, qui s’amuse à tripatouiller dans les entrailles de Bloodborne depuis quelque temps maintenant – on lui doit déjà un mod permettant de restaurer des personnages abandonnés par le studio mais toujours présents dans le code du jeu, ou encore un mode Boss Rush initialement prévu par FromSoftware, mais non implémenté. Sa nouvelle lubie, c’est de faire tourner le titre à 60 FPS sur PS4 et PS4 pro, et ça avance plutôt bien.

Comme les deux autres mods cités précédemment, le mode 60 FPS est déjà présent dans le code du jeu, a expliqué McDonald à Kotaku, malheureusement celui-ci se trouve être complétement cassé, faisant disparaitre le HUD et passer la vitesse du jeu en x2. Le modder s’est donc attelé à patcher cette fonctionnalité en récupérant celle existant déjà pour Dark Souls 3, pour garder ce framerate stable sans les effets secondaires de base, et a dans la foulée ajouté des codes de triche et des outils de débuggage. Le patch est ainsi quasiment prêt – à deux trois détails près, comme la synchronisation verticale (qu’il va sûrement laisser tomber), ainsi que le HUD à réparer – mais a déjà une très bonne tête.

Malheureusement, comme nous sommes sur consoles – et à moins que FromSoftware en fasse un patch officiel – celui-ci ne sera accessible que pour les joueurs ayant jailbreaké leur PS4 et sachant comment appliquer les patchs eux-mêmes. Reste que c’est toujours sympa de voir ce genre de bricolages, ainsi que leur évolution – tout en caressant l’espoir de les voir arriver sur nos consoles.

On ne joue bien que de ce qu’on portage

Non, le portage le plus important de l’année (Dicey Dungeons sur Switch) n’est pas encore arrivé, patience.

En attendant, nous accueillerons le très mignon Bug Fables de Moonsprout (hihi) Games sur PS4, Xbox One et Switch le 28 mai prochain. Le titre se veut comme un héritier de Paper Mario, et voit trois insectes Vi, Kabbu et Leif partir en quête de l’immortalité sur les Terres de Bugaria dans une aventure très colorée en cel shading, alternant plateforme et combats au tour par tour. Ici, Seastrom avait plutôt bien aimé et pour ma part, ça va très probablement terminer sur ma Switch à la fin du mois. Et puisque – j’en suis certain – ça vous avait manqué que je ne parle pas de Disco Elysium deux semaines d’affilée, sachez qu’en attendant sa sortie sur consoles prévue pour hum, un jour, le RPG de ZA/UM est disponible sur Mac depuis le 27 avril. Encore un peu et le titre sera également annoncé sur PS Vita, Ouya et – soyons fou – sur Stadia et plus personne n’aura la moindre excuse de ne pas s’essayer au GOTY de 2019.

Des jeux gratuits pour les soignant.es britanniques

À défaut de protections. Ou de thunes. OUI BON, d’accord, ça s’appelle les bonnes nouvelles, et ça commence comme une bonne nouvelle, puisque plusieurs éditeurs et développeurs, sur l’initiative Games for Carers du journaliste écossais Chris Scullion, ont accepté de mettre gratuitement plus de 85 000 jeux à disposition du personnel de santé du Royaume-Uni. Une décision dans la lignée des messages Stay at home diffusés un peu partout dans les jeux vidéo britanniques dont nous parlait Veltar il n’y a pas si longtemps. Donc cool, le jour où iels auront le temps – et à condition d’avoir survécu à la pandémie – les soignant.es du Royaume-Uni pourront se procurer un (1) jeu parmi l’immense catalogue mis à leur disposition. Ouais. Jo Twist, directeur de l’UKIE – association des éditeurs anglais – en rajoute une tartine, en disant que c’est leur façon de dire merci à ces héros du quotidien, en leur montrant toute la valeur qu’ils ont à leurs yeux. Cool, voilà ton cookie Jo.

Ceci étant, il est bon de noter que parmi ces éditeurs à filer leurs jeux, on peut retrouver la branche Xbox Games Studios de Microsoft, Media Molecule possédé par Sony, ou encore Electronic Arts, Konami ou Sega. Et qu’on ne vienne pas me dire que ces boîtes ne peuvent pas faire des trucs un peu plus utiles pour les soignant.es et les hôpitaux que de leur filer quelques jeux – je ne ferai pas de commentaires sur leurs impôts car je n’ai pas de chiffres ou de données sur leur fiscalité, mais je suis à peu près certain pour commencer que tous ces gens n’en payent pas assez (mais est-ce que cet argent aurait été utilisé intelligemment, bon c’est une autre question). Tout ça pour dire que filer des jeux au personnel soignant c’est bien mignon, mais c’est bien plus un coup de com pour bien étaler leur générosité qu’une réelle aide. Filez plutôt de la thune et du matériel aux hôpitaux si vous souhaitez vous acheter une conscience les gars.

Hmmpf

Bien évidemment, cette critique ne s’adresse qu’aux plus grosses boîtes partenaires de cette initiative, puisque de nombreux studios indépendants se sont également joints au Games for Carers, malgré une précarité encore amplifiée par la pandémie pour certains et une marge de manœuvre bien plus modeste. Au moins, quelques soignants vont pouvoir se procurer Disco Elysium, on se console comme on peut.

Lego LOTR et The Hobbit reviennent sur Steam

Vous vous souvenez du retour de DuckTales Remastered il y a quelques mois, pour des raisons non-avouées de licences expirées ? Hé bien c’est exactement la même chose cette semaine pour un retour dans l’indifférence totale de Lego Seigneur des Anneaux et Lego The Hobbit sur Steam, sans un seul mot de la part de Warner Bros. Si vous faites partie des rares personnes à ne pas les avoir chopés dans des bundles quelconques, il s’agit de jeux en coop assez sympathiques et accessibles et dotés d’un humour absurde. Rien de transcendant, mais de quoi passer quelques dizaines d’heures agréables en bonne compagnie.

Bonus

Malgré l’absence scandaleuse de baldaquin, voici les lits superposés des chats de mes parents.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.