Le gouvernement britannique incite au confinement dans des jeux

Le gouvernement britannique a passé des partenariats avec des entreprises de jeux vidéo pour inciter au confinement. Ce genre d’intervention politique est intéressant mais difficile de ne pas y voir ici une portée relative.

“Stay Home, Save Lives”, un message que vous pourrez désormais retrouver sur des affiches lors de vos parties de DiRT Rally 2.0 . Et ce n’est pas le seul exemple puisque la campagne vise différents jeux liés à des compagnies britanniques ou d’importances et installées sur le sol britannique. 

C’est par le biais du Département pour le Numérique, la Culture, les Médias et les Sports (DMCS) qu’a décidé de s’engager le gouvernement. L’objectif : toucher les plus jeunes, moins ciblés par les risques du Covid-19 et potentiellement plus à même de prendre à la légère les consignes de confinement. De l’aveu même du Secrétaire à la Culture, Oliver Dowden :

« C’est absolument vital que tout le monde suive les incitations à rester chez soi, à protéger le NHS (= service de santé publique britannique) et à sauver des vies. Je suis ravi de voir la brillante industrie du jeu vidéo britannique s’engager à renforcer ce message auprès des joueurs du pays. »

Oliver Dowden, Culture Secretary

Ainsi, comme le gouvernement britannique l’indique sur son site, les partenariats concernent pour le moment Activision Blizzard King, Codemasters (via DiRT Rally 2.0 donc) et Rebellion, studio en charge de la série de jeux Sniper Elite. S’agissant de Activision Blizzard King, le jeu principalement ciblé est Candy Crush Saga, qu’on ne présente plus. L’intégration de la campagne va s’effectuer directement via les jeux mobiles de la société mais aussi dans l’espace public avec une campagne d’affichage dans Londres promouvant des messages de santé public à la place de leur propre publicité. 

Ces partenariats sont pour l’instant les seuls engagés, mais le DMCS reste ouvert à toute coopération similaire. Si c’est plutôt positif, la question de la pertinence réelle d’une telle campagne est inévitable. Déjà parce que les joueurs de jeux vidéo qui percevront les messages sont pour la majorité déjà chez eux et largement adaptés au confinement. Ensuite, parce que la plupart des gens qui jouent le font pour s’extraire de l’anxiété permanente du confinement et des alertes journalières sur le nombre de morts. Cette intrusion du réel peut vite se révéler gênante, voire totalement hors de propos. 

Le fond du problème reste de toute façon que le gouvernement britannique, comme d’autres, a pris du retard sur la prise de décision s’agissant du confinement.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé