Les bonnes nouvelles de la semaine : Amnesia, deux oies et une gentille camomille

La météo a donc décidé qu’on passait de l’été à l’hiver sans passer par la case automne, ne touchez pas 20 000 francs, tandis qu’on nous sort des zones en alerte Covid turbo-rouge-ultra tout en assouplissant les mesures en écoles et en entassant les étudiant·es dans des amphis. Ah. Mais retenons nos insultes quelques instants, puisque c’est l’heure des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : Frictional Games passe sa saga Amnesia en open source, Untitled Goose Game s’enrichit d’un mode deux joueurs et le très mignon The Kind Camomille s’annonce sur Switch.

Amnesia passe en open source

Alors que le premier titre de la saga Amnesia fêtait tout juste ses dix ans début septembre et que le prochain opus, Rebirth, nous arrive le mois prochain – aucune chance pour que je touche à ça, j’ai déjà pas réussi à terminer SOMA – Frictional Games profite de l’occasion pour mettre à disposition des moddeurs et autres curieux le code source des deux premiers épisodes de la série. Moddeurs, surtout, car le studio entretient depuis sa création un rapport assez intime avec cette scène, en témoigne cette récente interview du directeur créatif pour Mod DB. Dès les premiers épisodes de Penumbra, Frictional Games proposait déjà des outils et tutos de modding sur leur propre site, tandis qu’Amnesia: The Dark Descent avait à son tour très vite été bricolé par la communauté, au point qu’un des projets de mod les plus aboutis du titre soit devenu l’épisode deux que l’on connait désormais : A Machine For Pigs, développé par l’équipe de The Chinese Room. Proches de cette communauté, Frictional Games espèrent ainsi voir fleurir encore plus de nouveau contenu en mettant leur code en ligne – un cadeau aux moddeurs donc, autant qu’un habile moyen de continuer de rassembler du monde autour de leurs anciens titres.

Amnesia The Dark Descent

Et à l’instar de Terry Cavanagh qui avait dévoilé sans honte aucune le parfait capharnaüm qu’est le code de VVVVVV, Frictional Games incite les curieux et autres bricoleurs souhaitant développer leur jeu et/ou moteur maison à jeter un œil au code source des deux Amnesia – précisant à leur tour que tout n’est pas joli-joli dedans et que tout cela a vieilli, je vois qu’on anticipe les moqueries ici aussi. Le studio présente ainsi ce passage en open source autant comme une récompense pour leur communauté que comme un outil pédagogique et, selon leurs propres termes, « un testament de ce qu’il est possible de faire, même avec une petite équipe » – entretenant malheureusement le mythe que faire un jeu vidéo est facile et à la portée de tout le monde, mais c’est un autre sujet. Un cadeau fort bien accueilli, puisque quelques heures après la mise en ligne du communiqué, leur site officiel s’est retrouvé par terre, enseveli sous les visites. Et si les lignes de code de titres de la précédente décennie vous rebutent, rappelons que la date de sortie d’Amnesia: Rebirth a elle aussi été récemment dévoilée, et que c’est le 20 octobre prochain.

Untitled Gooses Game

Murray avait pu vous en parler l’année dernière, au tout début de l’effervescence provoquée par le titre de House House : Untitled Goose Game nous mettait dans la peau d’une oie belliqueuse qui semait la mort et la destruction la pagaille dans un paisible village. Une expérience plutôt insolite, très drôle bien que trop courte et qui avait déchaîné les memes, références, fan arts et autres trucs farfelus. Et alors que les désormais célèbres HONK ne résonnaient plus tellement – car en temporalité internet, c’était déjà il y a soixante ans environ -, l’oie reprend du service. Ou plutôt les oies, puisque la nouveauté d’Untitled Goose Game, c’est l’ajout d’un mode en coop locale pour deux joueurs. Un mode qui rend ainsi l’aventure encore plus facile et donc théoriquement encore plus courte, mais ne nous mentons pas : ce qu’on veut ce n’est pas refaire l’histoire, c’est mettre le double de foutoir qu’à la première partie.

La coop locale est ainsi disponible sur toutes les plateformes depuis le 23 septembre – et à moins d’avoir la connexion suffisante pour passer par le Remote Play Together de Steam ou le Jeu en partage de la PS4, ça restera en local. Et oui, je dis Steam, car la mise à jour est également accompagnée de la fin d’exclusivité temporaire d’un an du titre sur Epic Games Store – décidément, encore un anniversaire – et de sa sortie sur Steam et itch.io (je ne vais pas vous faire un dessin, mais pour les développeurs c’est mieux de passer par itch.io) (bon allez, d’accord).

Une petite souris sur Switch

Stoppez tout, car en lieu et place de la news prévue sur NieR Replicant – mais piquée sous mon nez par Seastrom, qui vous raconte tout ici – nous allons pouvoir nous pencher un peu sur The Kind Camomille – grâce à la suggestion du même Seastrom, qui cherchait à se faire pardonner, comment pourrait-on lui en vouloir, envoyez de bonnes ondes à cette personne. The Kind Camomille, donc, c’est ce projet excessivement mignon qui met en scène une petite souris en ciré jaune, parcourant une île à l’aide de son deltaplane afin de récolter des cadeaux pour les 100 ans de sa grand-mère et aider les habitants du coin. Le titre se veut – selon Xavier Moiny, son unique développeur – comme un jeu d’exploration et de puzzles reposant et sans grands enjeux. Dès le début de la démo – disponible sur itch.io, et déjà dans un bien meilleur état qu’une certaine early access reçue cette semaine – le ton est donné : le jeu nous propose de jouer sans indicateurs ou jauges, afin de profiter au maximum des « actes aléatoires de gentillesse » chers à son créateur, ou au contraire de les activer, si l’on tient absolument à bénéficier d’une barre de progression. Dans tous les cas, le développeur parle de quelque cinq heures de jeu pour boucler l’aventure, en se laissant la possibilité d’ajouter du contenu ultérieurement.

The Kind Camomille

Ce paragraphe aurait pu se trouver dans les bonnes nouvelles il y a déjà deux semaines, puisque la campagne Kickstarter s’est achevée avec succès – grand succès même, le projet ayant engagé 18 214 dollars canadiens sur les 4200 demandés – le 11 septembre dernier. La deuxième bonne nouvelle, donc, en plus de l’existence du titre, c’est que The Kind Camomille sortira également sur Switch, en plus de Steam et itch.io sur PC. Le jeu est pour le moment prévu pour août 2021 – un délai crédible, au vu de l’état plus que correct de la démo, mais l’expérience m’a appris à ne jamais faire confiance à une date de sortie – et vous pouvez patienter tranquillement en suivant les dev logs de Xavier Moiny ou en essayant la démo.

Bonus

J’ai écrit la moitié de ces bonnes nouvelles en écoutant Kalkul, JoK et Murray jouer à GeoGuessr – c’était fort rigolo – et l’autre moitié en écoutant le nouvel album d’Idles – et ça tabasse incroyablement.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé