Les bonnes nouvelles de la semaine : Abandonware, Ooblets et des miettes

Franchement, est-ce que j’ai besoin de faire une intro déprimante après la semaine qu’on vient de passer ? Est-ce que les 6 jours précédents n’ont pas été qu’une longue intro pour la rubrique d’aujourd’hui ? Je crois bien que si. Alors je vais juste vous laisser avec ce site de Rami Ismail et cet article de Libération si vous en voulez plus, et passer aux bonnes nouvelles, si vous le voulez bien. Aujourd’hui au menu donc, Abandonware France fête ses 20 ans, Ooblets arrive en early access et quelques miettes pour se mettre en appétit avant dimanche.

Abandonware France fête ses 20 ans

Abandonware France, c’est certes un site visuellement assez vilain, mais c’est surtout une sacrée collection de presque 2500 vieux jeux vidéo accessibles gratuitement et souvent accompagnés d’aides d’installation et émulation pour les plus néophytes – en plus de proposer diverses rubriques, archives de livres et magazines et surtout BIIPER, présenté comme le Spotify de la musique de jeux rétros, avec ses presque 20 000 pistes. Le site fêtait ainsi ses 20 ans le 28 juin dernier et accompagnait l’évènement de l’ajout de 20 titres sortis en 2000 à sa base de données. Vous serez, j’en suis certain, ravis d’apprendre que le jeu Barbie Détective 2 : Les Vacances Mystérieuses existe, et qu’il est désormais disponible, mais également un jeu KISS, Daria et même Start-Up, qui a probablement beaucoup aidé un certain président à préparer son programme.

Daria abandonware

La liste entière est disponible ici, ainsi que l’annonce de deux nouvelles pages : la rubrique Timelines, qui retrace l’histoire de points précis du jeu vidéo, ainsi qu’une partie Online, qui permet de jouer à quelques vieux titres sur navigateur – et il y a du beau monde, de Alone in the Dark à The Even More Incredible Machine, en passant par Dune, Carmen Sandiego ou Gabriel Knight. Alors que la préservation des jeux Flash est à l’ordre du jour depuis sa mise à mort programmée pour fin 2020 – notamment via des initiatives comme celles du Strong Museum et de Kongregate – il est bon de se rappeler que ce genre de démarche ne date pas d’hier, et qu’un paquet de passionné.es et acharné.es se démènent pour conserver et mettre à disposition un maximum d’archives – et ce malgré quelques problèmes de légalité et ayants droits casse-pieds – d’un média qui comporte désormais presque 50 ans de patrimoine.

Ooblets arrive en early access

Peut-être vous souvenez-vous d’Ooblets, ce titre incroyablement mignon qui propose une simulation de vie dans un village peuplé de bestioles pelucheuses habilement nommées les Oobs, et en développement depuis maintenant 4 ans par Gumberland, composé de Ben Wasser et Rebecca Cordingley, pour son alléchant concept de Stardew Valley x Pokémon. Peut-être vous en souvenez-vous également car le titre devait être édité par Double Fine, mais que ceux-ci ont abandonné l’édition après leur rachat par Microsoft en 2019, forçant Gumberland à s’auto-éditer. Peut-être, finalement, vous rappelez-vous d’Ooblets pour les vagues de review bombing et harcèlement affreusement violentes qu’a subi le studio, après avoir annoncé une exclusivité avec l’Epic Games Store. Car tout ce qu’on attend de sa communauté quand on développe un jeu mignon et feel good, ce sont des insultes, des menaces de mort, des incitations au suicide et de l’usurpation d’identité qui vous fait passer pour un nazi. Oui oui. Mais peut-être finalement vous en souvenez-vous pour son très récent passage dans le Wholesome Direct, évènement qui présentait au pas de course 55 jeux tout mignons en 40 minutes. Quel que soit votre souvenir associé au titre de Gumberland, sachez toutefois que vous allez enfin pouvoir y jouer, puisqu’il arrive le 15 juillet prochain en early access – sur l’Epic Games Store donc, tout le monde garde son calme, tout va bien se passer.

Ooblets

Florilège de mini-nouvelles

Car il y a de bonnes choses cette semaine, mais rien qui n’implique de gros développement, malheureusement. Voici donc les miettes des bonnes nouvelles, en attendant les vraies miettes de l’actu.

  • Une perspective de bonne œuvre pour Fallout. Mais ce ne sera pas un jeu vidéo. Jonathan Nolan et Lisa Joy, les producteurs de Westworld, ont en effet annoncé être impliqués dans le projet d’une série Fallout, produite par Amazon Studios et avec le soutien de Bethesda. Une décision très probablement influencée par le succès de The Witcher et la palette de jeux écoulée qui s’en est suivie – et que c’est la nouvelle mode, puisque Halo, The Last of Us et My Friend Pedro (oui non, je ne sais pas) vont subir le même traitement, tandis que le film Uncharted, lui est toujours au point mort. L’univers de Fallout est en tout cas très propice à l’adaptation en série, que ce soit du côté visuel ou narratif. Espérons que ses créateurs sachent en tirer parti, puisqu’on attend depuis déjà 10 ans qu’une bonne chose arrive à cette licence.
  • Picross S : Mega Drive & Mark III edition. Un picross, sur Switch, cet automne, sur le thème des jeux emblématiques de Sega. Vous-savez-qui est bien évidemment sur les starting blocks.
Picross S Megadrive and Mark III edition
  • Le parlement britannique appelle à la réglementation des lootboxes. La Chambre des Lords appelle le gouvernement britannique à considérer les lootboxes de la même manière que les jeux d’argent et de hasard, et ainsi les faire entrer dans le Gambling Act 2005 – la loi britannique de régulation des jeux d’argent – au plus vite. Tant qu’on peut enrayer ce modèle économique hein…
  • Mise à jour gratuite pour Jump Rope. Luc Besson avait dit que le futur c’était les voitures volantes et Milla Jovovitch habillée avec du papier toilette, mais que nenni, le futur c’est faire de la corde à sauter sur Switch. Alors que la rédaction de TPP est progressivement en train de céder à Ring Fit Adventures, il est également possible de bouger un peu avec ce titre gratuit, qui propose de faire de la corde à sauter, joy con en main. La mise à jour de cette semaine permet de faire des doubles-sauts (?), augmente l’objectif maximum à 3000 sauts (!) et donne accès à de nouvelles images d’arrière-plan et de nouveaux costumes pour notre avatar. Ah. Les ronchons pourront dire que sinon, une corde à sauter toute simple c’est bien aussi, mais faudrait savoir, vous le voulez le futur, oui ou non ?

Bonus

Hier c’était de nouveau le Bandcamp Friday, comme tous les premiers vendredis du mois, alors j’ai encore pris plein de musique. Et si vous cherchez des trucs à écouter et qui ne sont pas de la musique de jeux vidéo, il y a ceci.

    

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.