Le Gouverneur de Californie accusé d’interférer dans l’affaire Activision-Blizzard

Ça faisait quelque temps que nous n’avions pas parlé d’Activision-Blizzard et leurs déboires (1 mois, en termes de scandales concernant l’entreprise, c’est une éternité). Mais cette fois, l’affaire sort un petit peu du cadre habituel, car le Gouverneur de Californie est accusé par une avocate d’interférer dans l’affaire.

Je ne résumerai pas l’affaire ici, enfin les affaires, nous en avons suffisamment parlé en long, en large et en travers. Je rappellerai juste les principaux protagonistes. À ma droite : Activision-Blizzard et son PDG tout puissant Bobby Kotick. À ma gauche : euh… tout le monde ? Mais en premier lieu les salariés et le DFEH (Department of Fair Employement and Housing) de l’État de Californie. Mais aussi : plusieurs États américains, des syndicats et finalement Microsoft qui débarque avec leurs dollars pour racheter tout le bazar. Bref, c’est une longue histoire qui mériterait un livre.

Dernier rebondissement en date : la démission de Melanie Proctor, assistante à l’avocate en chef du DFEH. Sa démission est motivée par le licenciement de sa patronne, Janette Wipper, décidé par le Gouverneur de Californie Gavin Newsom. Les deux avocates avaient décidé plus tôt dans le mois de se retirer de l’affaire Activision-Blizzard sans donner d’explications.

Gavin Newsom, gouverneur de Californie accusé d’interférer dans l'affaire Activision-Blizzard
Lui ? Interférer dans une enquête concernant un gros capitaliste ? Impossible.

Dans un mail, Melanie Proctor accuse le bureau de l’exécutif californien d’interférer dans l’affaire en demandant à de nombreuses reprises des indications en avance sur la stratégie et sur les prochaines étapes de l’accusation. Selon elle, ces demandes n’ont cessé d’augmenter au fil de leurs victoires devant les tribunaux et semblaient correspondre aux intérêts des avocats d’Activision. Le bureau du Gouverneur dément les accusations et assure continuer à supporter le DFEH dans sa mission de protection des travailleurs de Californie.

Dans le même mail, Melanie Proctor estime que la justice devrait être rendue de manière égale sans favoriser les personnes avec de l’influence politique. Elle encourage les membres de l’équipe d’accusation de continuer à travailler sur le dossier au mieux de leurs capacités. Quoi qu’il en soit, l’affaire semble compromise, en particulier après qu’Activision-Blizzard ait obtenu un accord avec l’agence fédérale de l’égalité de l’emploi à hauteur de 18 millions de dollars dans une affaire similaire. Nul doute que l’affaire au niveau de l’État de Californie sera vite abandonnée, en particulier face à ce qui ressemble à des pressions de l’exécutif.

Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé