Activision Blizzard : Une enquête vise des actionnaires de l’entreprise

Apparemment, lorsqu’on fricote d’un peu trop près avec Robert Kotick, le PDG d’Activision Blizzard principalement connu pour ses pratiques managériales dégueulasses, c’est qu’on n’est pas bien honnête soi-même. En effet, trois de ses proches ayant acquis des actions avant le rachat par Microsoft sont visés par une enquête officielle.

L’affaire est assez simple : Microsoft a annoncé racheter Activision Blizzard pour plus de 70 milliards de dollars le 18 janvier dernier. Cela avait fait grand bruit, car cette transaction devenait la plus importante de l’industrie vidéoludique sans crier gare. Or, le 14 janvier, trois proches de Robert Kotick, l’actuel PDG d’Activision Blizzard, auraient acheté pour plus de 100 millions de dollars d’actions. Le ministère américain de la Justice et la U.S. Securities and Exchange Commission se demandent à présent si Barry Diller — fondateur de Fox et ami de Kotick —, David Geffen — créateur d’Asylum Records et de DreamWorks —, et Alexander von Fürstenberg — beau-fils de Barry Diller et accessoirement prince allemand de la maison Fürstenberg — étaient au courant de l’acquisition prochaine de Microsoft, et s’ils en auraient profité.

Activision Blizzard

L’accusation n’est pas encore fondée, mais la coïncidence est tout de même troublante, et si les principaux intéressés déjà immensément riches étaient au courant, alors ils se retrouveraient coupables d’un délit d’initié, ayant eu connaissance d’informations sensibles et confidentielles dont ne disposaient pas les autres investisseurs.

Dans un commentaire au Wall Street Journal, Barry Diller a déclaré que c’est tout simplement un pari chanceux, et que ni lui ni aucun des autres membres mis en cause « n’ont agi sur la base d’informations provenant de qui que ce soit » et que tout n’était qu’un heureux concours de circonstances. L’enquête est donc en cours, mais s’il est avéré que les trois hommes ont profité du rachat de Microsoft de manière frauduleuse, cela viendrait encore entacher la réputation très peu glorieuse de Robert Kotick et d’Activision Blizzard en général.

Kalkulmatriciel

Cc c Kalkul. J'adore parler à tous les PNJ, mettre des mandales et saboter les coop.

1 commentaire
  1. Ce qui est génial avec tout ça, c’est que chaque fois que ça se calme, ça redevient le bordel ^^’ A la seconde où l’agitation chez Acti-Blizzard semble commencer à se calmer, Kotick ou ses potes font un nouveau truc pour remettre le couvert. C’est prodigieux ^^’