Hearts of Iron IV, Simrefinery, Konami : les miettes de l’actualité du 21 juin 2020

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Une semaine de fin juin étrangement plus banale que tout le reste de l’actualité de ces trois ou quatre derniers mois : moins de conférences, pas grand chose relié de près ou de loin au Covid-19 et à ses conséquences, juste un petit moment tranquille dans lequel vous aurez compris que je m’en fiche un peu de Crash Bandicoot et des jeux Electronic Arts. Du coup je vous parle d’un mod pour Hearts of Iron IV, d’un simulateur de raffineries oublié et d’un jeu annulé par Konami.

À défaut de Victoria III, ce mod de Hearts of Iron IV vous propose de commencer votre partie en 1857

hearts of iron IV new beggining

C’est un gag qui n’en finit pas de faire rire jaune les amateurs de Grande Stratégie : voilà presque dix ans que les fans de la franchise Victoria, qui vous proposait de gérer un empire au XIXè siècle, sont laissés de côté par Paradox Interactive. C’est un peu notre Half-Life 3 à nous, les petits stratèges du dimanche amateurs de gros tableaux confus.

En attendant un improbable Victoria en VR, il faudra donc aller loucher du côté d’un mod pour le jeu de simulation de Seconde Guerre Mondiale Hearts of Iron IV, à savoir End of New Beginning. Ce dernier vous propose d’étendre votre partie dans le temps en la faisant commencer en 1857 et s’achever en 2050. Extrêmement ambitieux, le mod est en développement depuis deux ans et commence à présenter des versions jouables (du moins pour certains pays dont l’arbre technologique et événementiel a été entièrement redessiné). À éviter si vous n’êtes plus en chômage au moins partiel.

Vous pouvez enfin jouer à Sim Raffinerie. Il était temps.

J’aime les histoires de jeux jamais publiés qui ressortent des cartons mille ans plus tard. Il y a une certaine poésie à se dire que des machins étranges évoqués seulement dans deux lignes d’un vieux Player One existent en vrai quelque part et que la magie des Internets finit parfois par les rendre jouables. Le dernier en date est cet étrange SimRefinery, un serious game jamais complété et jamais commercialisé datant de l’époque où Maxis, en marge de ses populaires simulateurs de ville, de planètes ou de fourmilières a tenté une percée dans le monde des logiciels de formation professionnelle.

SimRefinery n’est pas un jeu complet, et il est d’une austérité particulièrement redoutable, se destinant avant tout à la formation d’ingénieurs spécialisés dans la gestion d’infrastructures industrielles. Mais c’est toujours un plaisir de voir ressurgir ce genre de bizarreries des cartons, même si, bien entendu, un simulateur de Raffarinades aurait été préférable. Et pour avoir tous les détails de l’histoire de la longue redécouverte de ce jeu perdu, c’est par ici.

Konami annule encore un jeu, mais ça va on est habitués

hyper-sports-r-annulation
Ça avait pourtant l’air génial…

Le nombre de personnes qui attendaient le Hyper Sport R de Konami depuis son annonce à l’E3 2018 était déjà faible, mais avec l’annulation des JO de 2020, il a dû devenir négatif. Disparu des plannings de l’éditeur depuis des mois, ce reboot d’une série déjà semi-obscure de jeux de sport des années 80 a été officiellement annulé il y a quelques jours par la firme japonaise qui ne mérite pas vraiment que je lui consacre un second paragraphe.

Les autres trucs

Les jeux à paraître du 22 au 28 juin : attention, on est officiellement entrés en zone estivale de sortie, c’est à dire un gros jeu toutes les trois semaines et des indés en pagaille qui tentent de faire leur place pour éviter les embouteillages situés avant et après. C’est aussi souvent la période où surgit ce petit GOTY indé que vous aviez pas vu arriver (et des jeux japonais qui s’en foutent de notre calendrier de baka gaijins).

BRIGANDINE The Legend of Runersia switch
BRIGANDINE The Legend of Runersia

En réalité, je ne sais pas si votre petit jeu de l’année se situe dans la petite dizaine de sorties remarquables de la semaine, mais je m’en voudrais que vous ne vous rencontriez pas par ma faute alors permettez-moi de mentionner :

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.