Football Manager, Sakuna, Dordogne : les miettes de l’actualité du 6 décembre 2020

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Cette semaine, nous sommes quelque part entre le millième jour du mois de Mars et Noël, mais la vie continue, et avant d’être submergé par des infos intégralement constituées du nombre de FPS dans Cyberpunk 2077, j’ai choisi de vous parler de corruption dans Football Manager, du succès commercial de Sakuna : Of Rice and Ruin, et de la direction artistique du jeu Dordogne.

Des tentatives de corruption pour améliorer des stats de joueurs dans Football Manager

Football Manager 2021 corruption

Manœuvre fort peu élégante dans le milieu du foot business dont on en attendait pas moins : il y aurait eu, ces dernières années, des tentatives répétées d’agents de joueurs professionnels de versements de pots-de-vin à Miles Jacobson, directeur de la série, afin d’améliorer en douce les stats de certains footballeurs. C’est Jacobson lui-même qui raconte cette anecdote dans un podcast spécialisé sur la série, en affirmant bien entendu n’avoir jamais cédé à ce genre de demandes.

L’affaire a tourné au mini-drame quand un tweet a circulé, laissant maladroitement entendre que Jacobson aurait accepté ces pots-de-vin, ce que ce dernier a dû de nouveau démentir. Un article d’Eurogamer rappelle l’importance que de bonnes stats dans Football Manager peuvent avoir pour les joueurs et leurs agents, la série étant un baromètre parallèle à la vraie vie de la valeur des joueurs, agents et personnels techniques figurant par dizaines de milliers dans le jeu.

Malgré des avis divisés, Sakuna : Of Rice and Ruin est un des succès de fin d’année

C’est une des propositions les plus curieuses de cette fin d’année. Sakuna : Of Rice and Ruins est un jeu quasi amateur développé depuis 5 ans par le studio japonais Edelweiss. Il y est question de défourailler des monstres dans des phases d’action intenses… puis de gérer une plantation de riz dans une simulation au réalisme assez poussé.

Peut-être parce que ce studio avait déjà été remarqué par Astebreed, peut-être parce qu’il s’agit d’une des toutes premières simulations de riziculture de l’Histoire du jeu vidéo, ou peut-être juste par un joli alignement de planètes, Sakuna est un des gros succès de cette fin d’année, entre autres grâce à un bouche à oreille très favorable au Japon, et ce malgré des critiques un peu tièdes, voire perplexes. Plus de 500 000 exemplaires ont déjà été écoulés en moins d’un mois, et l’éditeur du jeu vise désormais le million.

La Dordogne, c’est un joli département ET un joli jeu avec des décors peints à la main

Des jeux annoncés pour 2021 que j’attends avec impatience, il y en a plein, mais le jeu Dordogne du studio Un Je Ne Sais Quoi est vraiment au top du top de mes espoirs pour l’année prochaine. Dans ce petit jeu indé, vous incarnez Mimi, une trentenaire retournant en Dordogne, pour visiter la maison de sa grand-mère récemment décédée. Le jeu a l’air bienveillant, doux, sensible, et surtout magnifique. Particularité : il s’agit d’un jeu réalisé en aquarelle.

Dans une longue interview pour Gamasutra, le directeur artistique du projet, Cédric Babouche, a expliqué tous les procédés créatifs derrière la création de l’univers et des environnements de Dordogne, et comme c’est souvent le cas, cette interview est passionnante pour qui s’intéresse un peu à la manière de concevoir des expériences graphiques interactives.

Les autres trucs

Les jeux à paraître du 7 au 13 décembre : vous savez c’est cette semaine où la plupart des jeux annoncés pour cette semaine ont été repoussés pour une raison mystérieuse à 2021. Alors du coup ça va être vite vu. Avertissement : c’est la dernière semaine de l’année où il y a vraiment des sorties de jeu. Après c’est la fameuse trêve de trois semaines où cette rubrique ne va plus ressembler à rien.

Alba steam
Alba : A Wildlife Adventure

Mais ne soyons pas bégueules, j’ai farfouillé dans les fonds de tiroir, et si vous tenez absolument à acheter des jeux vidéo neufs la semaine prochaine et que vous n’avez pas envie de jouer à Cyberpunk 2077, vous pouvez essayer :

  • Monster Sanctuary, un curieux mélange entre un Metroidvania et Pokémon, dont une critique arrive dans quelques jours sur le site.
  • Call of The Sea, un jeu d’aventure avec des mystères et du Pacifique Sud dans les années 30 impliqués. Là encore, critique dans quelques jours.
  • Unto the End, un platformer où il a l’air de faire bien froid.
  • Orwell’s Animal Farm : à défaut de citer Orwell sans l’avoir lu, vous aurez au moins joué au jeu. Et là encore, critique dans quelques jours. On remercie Chibi notre incroyable RP.
  • Collection of SaGa, la dernière fournée de portages de vieilleries par Square Enix.
  • Alba : A Wildlife Adventure, un jeu d’aventure et d’exploration où vous tentez de sauver la faune de votre île.
zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé