DayZ arrive et quelques inquiétudes – le récap de l’actu du 1er décembre

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : DayZ sort enfin de son early access (mais pas tout de suite), et la hype autour de Dragon Ball FighterZ m’inquiète un peu.

Mieux vaut tard que jamais ?

Vous vous souvenez de DayZ ? Mais si, ce mod simulateur de kidnapping en territoire zombie ultra populaire d’ArmA II créé par Dean Hall en 2012 ! Un mod qui a tellement bien marché que l’ami Dean a décidé un an plus tard d’en faire un stand alone. Et même que, après avoir sorti une alpha en early access toute pétée et franchement pas marrante, eh ben le gars s’est tiré sur un autre projet. Ça vous revient c’est bon ?

Il faut dire que depuis le temps qu’est disponible l’early access de DayZ (2013 quand même), il s’en est passé des choses. Un ancien mod d’ArmA est devenu le jeu le plus populaire de cette année 2017 (parce que le créateur a bien géré le projet, contrairement à l’ami Dean) et les zombies dans le jeu vidéo ne font plus bander grand monde. Bon, petite consolation pour le jeu, Star Citizen est toujours autant à la ramasse. C’est déjà ça DayZ !

Je vais peut-être aborder la raison de l’écriture de ces lignes non ? Eugen Harton, le lead producer du jeu, a publié avec ses équipes une note sur le site du jeu. Dedans est indiqué que DayZ sortira enfin de son early acess l’année prochaine (on ne sait pas précisément quand par contre) ! Point négatif, la prochaine grosse mise à jour, la 0.63 (qui devrait faire passer le statut du jeu de alpha à bêta), ne sera pas déployée avant l’année prochaine également, car il reste encore pas mal de choses à voir selon Eugen.

Je suivrai les dernières actu et, si ça me plaît, peut-être que je retournerai sur le jeu pour voir ce qu’il a dans le ventre. Mais avec des amis cette fois. Parce que seul c’est d’un CHIANT (pas merci à ceux qui m’ont fait acheter le jeu et qui n’ont au final jamais joué avec moi) !

On se calme !

Je m’étais déjà exprimé il y a quelque temps sur l’excès de hype autour de Dragon Ball FighterZ et ses fans et journalistes hystériques se masturbant allègrement chaque fois qu’un personnage était dévoilé par Ark System Works. Plusieurs mois ont passé, et c’est toujours la même chose ! Non pas que je ne sois pas hypé par le jeu. Olala ça non !  Mais j’essaie de garder un certain recul tout de même et je fais attention à cette communication de Bandai Namco, essayant de faire passer chaque dévoilement d’un perso dans le roster pour un événement inédit et jamais vu.

Derniers personnages en date à avoir été annoncés, Gohan adulte, Boo (je ne sais jamais d’ailleurs quoi écrire pour celui là : Kid Boo ? Kid Bû ? Juste Bû ? Boo ?) petit et Gotenks. Encore une fois, je ne vois pas en quoi c’est extraordinaire de voir ces personnages dans le roster de base du jeu !!

Mais je commence à m’inquiéter. Si Bandai Namco nous dévoile quasiment chaque semaine un ou des nouveaux perso, Dragon Ball FighterZ sort le 26 janvier prochain. Dans un peu moins de 2 mois donc. Combien avons nous de perso annoncés dans le jeu de base pour l’instant (sans compter les transformations parce que c’est de la triche) ? 18. 18 personnages, pour un jeu de combat classique ça passe. Mais là on parle de Dragon Ball et de son univers peuplé de dizaines de combattants ! Alors oui, Arc System Works a déjà prévu de sortir 8 personnages dans un season pass. Donc qu’on devra payer. Pour moi, le tout est un peu maigre.

C’est peut-être pas grand chose ce que je dis là, et vous en avez sûrement rien à faire de l’avis d’un gars qui se permet. Mais bon, au moins je l’ai dit. On se sent mieux. Essayez donc, parlez, dites ce que vous avez sur le cœur, vivez vos rêves, rêvez vos… Bon j’y vais pardon.

Benjamin "Noodles"
Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.