Call of the Sea sera disponible le 8 décembre

Annoncé en mai lors du Xbox Series X livestream parmi d’autres jeux, Call of the Sea a enfin une date de sortie officielle. C’est le 8 décembre que l’on pourra mettre les mains sur cette aventure mystérieuse.

Call of the Sea est édité par Raw Fury qu’on ne présente plus (les gens derrière West of Dead et Night Call entre autres), et développé par le studio madrilène Out of the Blue dont c’est le tout premier jeu et qui compte se spécialiser dans les jeux narratifs et d’énigme. D’ailleurs, Call of the Sea sera une aventure narrative avec des énigmes, à la première personne, se déroulant dans les années 30. On y incarnera Norah, une femme recherchant son mari mystérieusement disparu lors d’une expédition scientifique. Le tout se déroulera sur une île perdue du Pacifique Sud, remplie de jungle, de temple, et mon petit doigt me dit qu’il pourrait y avoir des références à Lovecraft (en même temps années 30, mystère exotique et occulte, vous vous attendiez à quoi ?). Ne laissez pas le point précédent vous donner des aprioris, le jeu est noté PEGI 7, et sera donc pour tout public, point d’horreur cosmique à l’horizon. Enfin, le titre sera localisé en français (sauf les doublages qui resteront en anglais).

Pour ma part, je suis assez convaincu par la direction artistique, qui me changera des jeux peu colorés auxquels je joue en ce moment, puis sans être follement originaux, l’histoire et le contexte du jeu m’attirent pas mal. Enfin, de manière très personnelle, j’aime bien les jeux tout public, ça me change un peu des jeux aux esthétiques faussement « matures » que l’on voit d’habitude.

Ce jeu sortira donc sur Xbox Series X et S, ainsi que sur PC le 8 décembre. Il est déjà disponible à la précommande sur le Microsoft Store, Steam et GoG, pour une vingtaine d’euros. Il sera aussi disponible sur le Game Pass dès sa sortie.

Avatar
Un Rieur

J'aime tous les jeux, surtout les jeux un peu nazes ou cassés. C'est pas parce que c'est nul que c'est pas bon, et puis j'aime aussi la bouffe, et le JDR

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.