Steam Néo Fest : une petite sélection de démos

Après les environs 7 000 000 trailers de jeux indés qui nous ont été présentés lors de l’E3 2021, certains des titres qu’on a pu voir sont disponibles en démo pendant le Steam Néo Fest, qui a commencé le 16 juin et se terminera mardi prochain, le 22. Voici une sélection de 5 démos de jeux qui m’ont fait de l’œil et que vous devriez essayer.

Death Trash

Annoncé il y a déjà maintes années, on pensait que le jeu des Allemands de Crafting Legends ne sortirait jamais, mais il s’est bien montré lors de l’E3 et une longue démo nous a donc été offerte. Pendant une bonne heure j’ai pu parcourir un peu le monde futuriste/post-apo/ lovecraftien de Death Trash et le résultat est sans appel : c’est vraiment joli. Un univers glauque à la DA en pixel art servi par une ambiance sonore oppressante, on est bien dans de l’inspiration lovecraftienne. Death Trash se veut comme un RPG d’action dans lequel il sera possible de looter, de crafter nombre d’objets essentiels à notre avancée (des armes, des packs de soin, etc) et de monter de niveau, ce qui nous permettra de placer des points de talents dans les spécialités de notre choix (furtivité, combat au corps à corps, vie, habilités…).

Pendant une heure donc, j’ai exploré ce monde mystérieux qui ne veut pas nous prendre par la main. On a un objectif, à nous de trouver où il est. On est donc mis totalement dans la peau de notre personnage puisque celui-ci découvre en même temps que nous pour la première fois le monde extérieur, après s’est fait bannir du monde souterrain et sécurisé dans lequel il habitait. Si les combats ne m’ont pas paru époustouflants, la proposition visuelle et atmosphérique de Death Trash, ainsi que les réflexions qu’il semble vouloir mettre en place en font déjà un titre intéressant. Personnellement j’ai hâte d’en voir plus et je suis sûr que notre cher Shift trépigne.

Death Trash arrive en early access sur Steam le 5 août et sortira dans sa version définitive en 2022 sur PC, Switch, PS4, PS5, Xbox One et Series.

Unpacking

Ça n’a l’air de rien, mais on a été plusieurs au sein de la rédaction à pousser quelques petits cris de surprise lorsqu’on a découvert la première bande-annonce de Unpacking. Le jeu de Witch Beam est très simple : on suit la vie d’une personne à travers ses différentes installations (on commence par sa nouvelle chambre d’enfant, puis son premier appartement d’étudiante, etc). Mais on ne contrôle pas la fille. On s’occupe juste de déballer ses cartons lors des déménagements et de ranger tous les objets qui s’y trouvent. Unpacking est un petit puzzle game à l’ambiance extrêmement chill, pas bien compliqué, mais où il faudra tout de même faire preuve de logique. On peut placer la plupart des objets où on veut, mais certains se rangent à des endroits bien spécifiques et s’ils ne sont pas à la bonne place, le niveau ne sera pas complété.

C’est joli, c’est mignon, c’est tranquille, c’est satisfaisant et chez TPP on a hâte qu’il sorte cette année sur PC et Switch. En espérant tout de même que le jeu ne soit pas trop court.

Terra Nil

Après Genital Jousting et Broforce, Free Lives revient avec un titre… qui n’a rien à voir. Terra Nil, dont la démo a enfin débarqué sur la page du Steam Néo Fest, est un mix entre le nature builder (voyez un city builder mais dans lequel on doit en fait reconstruire la nature) et le puzzle game. Celui-là, je l’attendais fort. Reconstruire la nature sur des terrains morts, rendre ses couleurs au monde, ça me branche. Malheureusement pour moi, Terra Nil ne m’est pas destiné. Il conviendra en revanche aux amateurs et amatrices de stratégie, de planification et d’optimisation.

En effet, Terra Nil nous donne pour objectif de rendre ses droits à la nature dans des zones de plus en plus grandes. À chaque fois, on nous donne une sélection de bâtiments à placer qui nous aideront à tout refaire pousser et une certaine quantité de graines à planter qui serviront de monnaie du jeu. Mais attention, les bâtiments, en fonction de leur rôle, ne peuvent pas être placés n’importe où et il faudra donc bien réfléchir à comment et où les positionner afin d’optimiser la plantation de la nature nouvelle. Plus on plante, plus on récolte de graines et donc plus on pourra poser de bâtiments (qui coûtent un certain nombre de graines à poser). Si le compteur arrive à 0, perdu, on recommence. Le jeu est chill et joli et, si vous creuser la cervelle ne vous fait pas peur, je vous le recommande.

Terra Nil n’a pas encore de date de sortie et sera disponible sur PC.

Lifeslide

Lifeslide est la petite parenthèse poétique de cette sélection de démos du Steam Néo Fest. On y contrôle un avion en papier dans divers environnements toujours plus chatoyants qu’on enchaine sans temps de chargement, à condition de ne pas se crasher. Tout en volant, il faudra choisir habilement le chemin que l’on veut suivre en fonction des ressources dont on a besoin. Car Lifeslide nous permet de ramasser des ressources de différentes sortes : des artefacts jaunes qui rendent de la condition à l’avion (si la condition tombe à 0, l’avion se crashe), des bleus qui servent de points d’amélioration entre deux essais (eh oui, il y a quelques mécaniques de rogue dans ce jeu et c’était inattendu) et des bonus qui permettent par exemple de se donner un coup de boost ou d’ouvrir de nouveaux chemins.

Tout se fait de manière extrêmement fluide dans Lifeslide et c’est vraiment satisfaisant. L’impression de vitesse croissante de l’avion est bien faite (pour la vitesse, pensez à un runner sur mobile dans lequel le personnage va de plus en plus vite) et les musiques, sans être extraordinaires, apportent une ambiance feelgood bienvenue.

Lifeslide sortira sur Steam le 6 août.

Lawn Mowing Simulator

Attendez attendez ça peut sembler être du troll (un tout petit peu mais bon) ! Je trouve honnêtement que Lawn Mowing Simulator fait bien son taff. Non, déjà, ce n’est pas un de ces fameux simulateurs allemands. C’est un jeu britannique. On y gère son entreprise de tonte de gazon et il faudra remplir des contrats correctement afin de gagner de l’argent pour acheter de nouvelles tondeuses à gazon toujours plus performantes et s’en occuper. On enchainera donc les visites dans de superbes jardins de cottages huppés de la campagne anglaise afin de couper l’herbe à la place des riches. Si vous êtes maniaques ou aimez les vidéos de trucs satisfaisants, Lawn Mowing Simulator pourrait vous plaire. Ça fait plaisir de voir une herbe bien coupée.

Ca sort cet été sur PC et Xbox Series.

Benjamin "Noodles"

Faire des jeux de mots c’est mon dada. J'aime bien tous les jeux aussi. Sauf les mauvais ou ceux qui nous prennent pour des glands.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé