Overwatch n’est pas vraiment un bon jeu

En ce moment, les news se font rares, ce qui donne l’occasion du prendre du recul sur des jeux qui ont parfois été nos préférés. Après avoir parlé d’un jeu que j’ai beaucoup aimé dans le nouveau Partie Rapide, au tour d’un jeu que je n’aime plus, Overwatch.

Quand le titre de Blizzard a été annoncé, je frétillais d’impatience. Je faisais des recherches frénétiques sur Google pour trouver un jeu du même genre tout en attendant une clé bêta qui n’est jamais venue. J’ai même joué à Battleborn entre temps (RIP), que j’avais plutôt apprécié avant de me rendre compte qu’il ne tenait pas du tout la comparaison. J’ai fini par précommander Overwatch pour avoir accès en avance à la bêta ouverte (ne faites pas ça les enfants) tellement je n’en pouvais plus de voir des vidéos de YouTubers tout contents de jouer depuis des mois. Et puis un an et demi après, il faut que je me rende à l’évidence : je n’aime plus ce jeu.

hanzo overwatch
Le perso préféré de tous ces joueurs qui vous haïssent juste parce que vous existez.

A vrai dire, j’y joue encore régulièrement, car j’ai un très bon groupe d’amis dessus. Mais le plaisir ne vient pas des matchs disputés mais des personnes avec qui je les dispute. Et heureusement que j’ai cette équipe car la communauté est absolument imbuvable. Je pouvais m’y attendre après toutes ces années sur World of Warcraft, à côtoyer le pire d’Archimonde, il était évident que certains allaient migrer sur le FPS. Mais ça s’est avéré encore plus catastrophique que ce que j’imaginais. Blizzard est absolument incapable de réguler ses joueurs et c’est un véritable problème, faisant de chaque partie un calvaire où l’on se retrouve obligé à essayer de régler les problèmes du jeu et les états d’âme de ses coéquipiers pré-pubères.

Car oui en plus de ça, qui pourrait être anecdotique au final, le titre a d’énormes soucis. Il n’est juste pas bon. L’action est illisible la plupart du temps, ce qui explique son manque de succès en tant qu’esport. Les nerfs et up s’enchaînent sans aucune cohérence, comme par exemple le dernier nerf de Mercy sur le PTR qui tue simplement le personnage alors qu’une approche plus raisonnable (ou juste pas de rework à la base) aurait été possible. Mais non Blizzard adore les extrêmes et réparer à grands coups de hache toutes ses erreurs. Imaginez que quelqu’un mette un mauvais pansement sur l’une de vos blessures et décide du coup de vous couper le pied ou de vous en rajouter un. C’est ce que les développeurs semblent faire en permanence. Quant aux nouvelles maps, elles sont médiocres et sans intérêt, à part de nouveaux environnements plutôt jolis.

mercy nerf overwatch
« Bah du coup maintenant avec son ult, Mercy, elle vole juste. Mais elle a des ailes cools et tout donc ça va non? »

Sans oublier les problèmes de performance totalement hallucinants pour des graphismes cartoon, où maintenir un taux de FPS convenable nécessite de fermer tout autre programme. Alors oui mon ordinateur n’est pas foufou mais aucun jeu, je dis bien AUCUN n’a jamais nécessité tant de « sacrifices » et de bidouillage dans les réglages pour m’éviter de finir avec une migraine carabinée. Et je vais vous épargner les bugs bizarres à base de son qui met un siècle à se déclencher, les pas de Reaper qu’on n’entend plus du tout, les problèmes des parties classées qui donnent l’impression de ne pas progresser d’un iota à cause des calculs bizarres faits à chaque nouvelle saison. Sérieusement, je connais des gens qui sont devenus très bons depuis la première saison et qui pourtant ne bougent toujours pas au niveau du classement. Et je n’arrive pas à comprendre la logique derrière tout ça et comment on peut pardonner à une entreprise d’avoir un jeu aussi peu abouti au bout d’un an et demi d’existence.

En fait, j’ai de plus en plus l’impression que la plupart des gens ne sont même plus sur Overwatch pour le plaisir et que tout lui est permis parce que c’est Blizzard, parce que les personnages sont cools, parce que les gens ont des amis qui y jouent, parce qu’il n’y a malheureusement pas de meilleure alternative. J’ai longtemps fait partie de ces gens prêts à excuser l’entreprise, ayant une foi un peu malsaine en eux, persuadée que malgré toutes les extensions nulles de World of Warcraft, la prochaine serait la bonne. Mais Blizzard n’est pas une gentille société qui ne veut que votre bien, elle a rajouté des lootboxes à la plupart de ses jeux en ligne (oui c’est du cosmétique blabla) et elle passe son temps à copier les idées des autres pour les rendre plus attrayantes et abouties. Jeff Kaplan n’est pas votre ami et d’ailleurs, même son stream de Noël est un plagiat. Il est temps d’arrêter de trouver des excuses à cette entreprise et se rendre à l’évidence : Blizzard fait tout à moitié depuis quelques années et Overwatch n’est ni le premier ni le dernier jeu à en faire les frais.

Fanny Dufour
Fanny Dufour

Passionnée de politique et maniaque de l'orthographe appréciant les jeux qui ont du sens et les indés.

2 commentaires
  1. Très bien ton article !
    Mis à part l’aspect e-sport où je trouve que tu te trompes car ça s’est tout de même bien développé et même dans certaines occurrences professionnalisé, le jeu arrive globalement à un état de foutoir indigeste.
    Personnellement j’ai arrêté de me poser des questions sur les nerfs et autres reworks, ça devient incompréhensible.
    Le pire restant la communauté des joueurs, je trouve impensable que le jeu par exemple ne soit pas encore capable de kick un joueur qui fait des bonds en boucle dans la zone de spawn, ou qui est là mais ne tire pas. Pour en avoir causer avec des devs, ce genre d’algorithme est facile à installer, c’est donc un désir assumé de Blizzard de tolérer les connards.
    Bref. Merci pour ce papier 😄

    1. Zenibuka dit :
      …Le pire restant la communauté des joueurs, je trouve impensable que le jeu par exemple ne soit pas encore capable de kick un joueur qui fait des bonds en boucle dans la zone de spawn, ou qui est là mais ne tire pas. Pour en avoir causer avec des devs, ce genre d’algorithme est facile à installer, c’est donc un désir assumé de Blizzard de tolérer les connards…

      L’argent mon ami, l’argent. Faut pas chercher plus loin…

      Rien de mieux que les kikoolol pour acheter des box…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.