Valve change (encore) les règles : le récap de l’actu du 7 juin 2018

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : Valve change encore les règles sur Steam et décide de ne plus en avoir.

Valve ouvre les vannes

Ca ne va pas très bien en ce moment chez Valve. Après avoir décidé de bannir tous les jeux un peu explicites sexuellement de Steam, en grosse majorité des visual novels, Valve avait fait marche arrière mais avait retiré peu de temps après un jeu de très mauvais goût qui simulait une fusillade de masse dans une école, en déclarant que son auteur était un « troll ». Probablement lassée d’être trimballée entre ceux qui considèrent que tout devrait être autorisé et les autres qui pensent qu’il faut un contrôle strict, l’entreprise a décidé d’écouter les premiers tout en donnant des outils aux seconds pour contrôler ce qu’ils souhaitent voir ou pas dans Steam.

huniepop valve
HuniePop, l’un des jeux qui a failli passer au banhammer

En gros, la nouvelle politique maintenant est de tout autoriser, tant que c’est dans les limites de la loi et que ce n’est pas juste du troll, ce dernier terme n’étant pas expliqué. Valve explique cette décision par leur difficulté à contenter tout le monde, que ce soit les joueurs ou leurs propres employés, et leur volonté de ne plus choisir à la place des joueurs et des développeurs ce qui devrait se trouver sur leur plateforme. En plus de développer des outils pour permettre aux utilisateurs de « filtrer » le contenu du magasin, la société a indiqué se pencher sur des manières de protéger les développeurs du harcèlement qu’ils peuvent subir à cause de leur travail. Une façon de voir les choses qui n’est pas partagée par le créateur de itch.io, qui l’a ouvertement déclaré sur Twitter.

Mais que l’on soit d’accord ou pas avec cette décision, il en ressort quand même quelque chose de très positif pour moi :  si Valve décide vraiment de créer de très bons outils pour filtrer le contenu, il sera plus facile pour tout le monde de pouvoir trouver la perle rare, chose quasi impossible à faire pour le moment tellement le magasin est floodé tous les jours par des jeux inutiles qui n’avaient de toute façon aucune chance de disparaître de Steam. En partant bien sûr du principe que ça se fera et rien n’est moins sûr. D’autres problèmes et contradictions apparaissent en contrepartie mais je ne suis pas là pour ça pour une fois et d’autres en ont déjà très bien parlé.

Ailleurs dans l’actu

  • Hi-Rez prend de l’avance sur Blizzard et annonce que son hero shooter Paladins sortira bientôt sur Switch et qu’il sera possible de jouer avec les gens sur Xbox One.

 

Fanny Dufour
Fanny Dufour

Passionnée de politique et maniaque de l'orthographe appréciant les jeux qui ont du sens et les indés.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.