Undertale, 3DS, Disintegration : les miettes de l’actualité du 4 octobre 2020

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. Vous savez quoi ? J’ai tellement croulé sous le travail cette semaine que j’ai eu du mal à suivre ce qui se passait. Tout le monde avait l’air énervé, comme d’habitude. Moi je m’en fiche, un nouveau Yakuza sort bientôt et je suis captivé par un roman vraiment très bien écrit et bien traduit. Mais comme vous vous en fichez, on va juste parler du concert des 5 ans d’Undertale, de la fin de production de la 3DS et de la fin du multi pour Disintegration.

Ça fait toujours plaisir : le concert des 5 ans d’Undertale

Une des plus grandes claques du jeu indépendant des années 2010, le fameux Undertale de Toby Fox, n’est pas un titre qui a plu à tout le monde. Son mélange de bullet hell et de RPG, son histoire étrange entre naïveté et tragédie, sa façon parfois très rude de placer le joueur face à ses choix moraux : c’était une proposition clivante. C’est un de mes jeux préférés, et certains de mes amis n’ont même pas réussi à passer la première heure.

Ce qui est plus consensuel, c’est le fait que Toby Fox, musicien avant d’être game designer, a livré une des meilleures OST de tous les temps. Bonetrousle, Megalovania, Death By Glamour… Autant de thèmes qui ont été repris, rejoués, remixés, et qui ont inspiré de nombreux autres musiciens depuis un lustre. Alors voilà, vous pouvez désormais profiter de 3h de musique proposées par un orchestre tokyoïte, à l’initiative de 8-4, l’éditeur japonais du jeu. La performance, superbe, a été enregistrée en mai dernier (vous vous souvenez, les 3/4 de la planète faisaient leur pain maison) mais retransmise il y a seulement quelques jours sur YouTube. Profitez, c’est magnifique.

Bon ben c’est fini la 3DS

3ds fin de production

Adieu petit ange mort juste avant ses dix ans : Nintendo cesse la fabrication de tous les modèles de 3DS, environ deux ans après la sortie des derniers jeux de la console. Une jolie fin de parcours avec 75 millions d’unités vendues en cumulant tous les modèles, et surtout une console qui a été le plus gros (et un peu le seul) succès de Nintendo sur les premières années de la décennie.

Plus qu’un simple bouclier au fameux « NINTENDO VA MOURIRE » très en vogue dans les memes de l’époque Wii U, la 3DS a aussi été un formidable refuge pour tout un tas de styles de jeux un peu oubliés par deux générations de consoles : Visual Novel, RPG, Rythm Games, et jeux pour enfants. Une ludothèque impressionnante (presque 100 jeux exclusifs dépassant 80 sur Metacritic) qui ne sera pas vraiment perdue, puisqu’elle finira sur le store de la Switch, comme tout le monde.

Le bien nommé MMO Disintegration ferme ses portes après 3 mois d’activité seulement

Disintegration seum

Lui il aura vécu beaucoup moins longtemps, et il sera sans doute regretté par moins de gens. Même si certains ont loué l’originalité du concept mélangeant shooter et jeu de stratégie, la plupart des critiques ont relevé que Disintegration n’arrivait à exceller dans aucun de ces deux domaines.

Le jeu ne sera pour autant pas complètement mis au rebut : bien que lourdement axé sur son multi, il lui reste une campagne solo dont le développeur (V1) et l’éditeur (Private Division) ont confirmé qu’elle resterait toujours accessible. C’est toujours mieux qu’une disparition pure et simple.

Les autres trucs

Les jeux à paraître du 5 au 11 octobre : une semaine un peu calme avant le retour de la tempête, et elle a une particularité, à savoir que c’est une semaine où tous les jeux qui sortent ont le point commun de ne pas m’intéresser du tout. Pas qu’ils soient mauvais ou quoi, hein, juste : je m’en fiche.

Ikenfell date sortie

Néanmoins, il y en aura quand même pour tous les goûts (sauf le mien, un peu), et puisqu’on est en début de mois vous serez peut-être enchantés de propulser vos deniers vers :

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé