Yakuza 3, 4 et 5 sur PS4, Super Neptunia RPG en occident : le récap de l’actu du 22 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : Yakuza 3 à 5 auront un portage PS4, et Super Neptunia RPG est annoncé en Occident.

Yakuza 3, 4 et 5 auront chacun leur portage sur PS4

Après Yakuza 0, épisode racontant les folles origines des aventures du Yakuza au coeur tendre Kiryu Kazuma, après Yakuza Kiwami, l’excellent remake de l’épisode PS2 par lequel tout a commencé, après sa suite Yakuza Kiwami 2, et après le crépusculaire et grandiose Yakuza 6, on avait commencé à comprendre que SEGA, Yakuza et la PS4, c’était un ménage à trois plutôt efficace. Quelques jours après des déclarations du responsable de la franchise laissant sous entendre que des portages des épisodes PS3 étaient peut-être en préparation, eh bien c’est sans grande surprise que nous découvrons, ébahis, que des portages des épisodes PS3 étaient en préparation. Sortant au Japon au rythme d’un épisode tous les 6 mois à peu près jusqu’au printemps prochain et vendus à prix modiques (~30€), les trois jeux ne seront pas des remakes complets, mais de simples portages avec augmentation du framerate et de la résolution. Mais voilà qui est officiel : la PS4 accueillera désormais l’intégralité des aventures de Kiryu Kazuma, à l’exception de l’épisode Dead Souls et son invasion zombie dans les rues de Kamurocho. Mais l’année n’est pas encore finie, tout est encore possible.

Brave Neptunia sortira en occident et devient « Super Neptunia RPG »

Brave Neptunia, c’était l’improbable spin-of en RPG pseudo-retro de cette longue et confuse saga de chez Compile Heart où vous incarnez des consoles de jeu anthropomorphisées sous forme de petites filles mignonnes. Titres assez mal écrits et assez vides qui ne dépassent rarement que l’idée de base de leur high concept (chaque personnage représente une console de jeu et haha c’est rigolo), les Neptunia ont cependant un petit cercle solide d’afficionados qui soutiennent encore et toujours les innombrables épisodes qui sortent au rythme de quasiment un par an.

Au point que Compile Heart a confié aux Québécois d’Artisan Studio un spin-of qui délaisse la 3D vide et les design insipides habituels pour des graphismes plutôt bien troussés à la Valkyrie Profile et un rythme qui semble bien plus dynamique. A l’occasion de l’annonce d’une sortie en occident le 27 septembre prochain, le projet Brave Neptunia devient donc officiellement « Super Neptunia RPG », ce que je ne trouve personnellement pas très heureux, mais qui ne m’empêche pas de penser que ce jeu est, à l’instar d’un certain Sonic Mania, beaucoup plus engageant que n’importe quoi entrepris par la maison mère depuis une bonne dizaine d’années.

Ailleurs dans l’actu

  • Le responsable de la franchise Persona fait des annonces qui sous-entendent que Persona Q2 sortira en 2019 et qu’un nouveau jeu qui n’est pas du tout Persona 6 avec une moustache est en préparation.
  • Un trailer de gameplay pour Blade Strangers : Emiko, qui devrait sortir cet été. C’est un jeu de combat bizarre, une des spécialités de son éditeur, Nicalis
zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.