Les annonces de la Paradox Con : le récap de l’actu du 20 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : seulement la Paradox Con, vu que c’est un peu bae ce studio.

Imperator : Rome annoncé

Ils l’avaient dit : à la Paradox Con ils annonceraient un nouveau jeu de grande stratégie, qui serait nommé « Not Victoria III ». Et en effet ce ne fut pas Victoria III, j’y ai cru jusqu’au bout, méchants Paradox. Mine de rien ça fait déjà 2 ans depuis Stellaris et Hearts of Iron 4, et depuis, Paradox n’a pas sorti de jeu développé en interne. En revanche les DLC ont plu, tel des obus sur Verdun. Leur prochain titre, comme pas mal de monde l’avait deviné, sera Imperator : Rome.

imperator rome Paradox

Comme son nom l’indique subtilement, ce jeu se centre donc sur Rome. Mais pas seulement. Selon la fiche du jeu la période explorée sera « des royaumes troublés des héritiers d’Alexandre, à la chute de la République Romaine », soit basiquement 4ème siècle avant Jean-Claude jusqu’à, basiquement, la naissance du sus-mentionné Jean-Christophe. Paradox promet la carte la plus détaillée de leur histoire, s’étendant des Îles Britanniques jusqu’à la vallée de l’Indus, avec plus de 5000 villes. Le jeu proposera de gérer son empire, mais surtout de gérer les gens et les jeux d’influence qui vont avec la République Romaine, et globalement le monde antique.

Évidemment, on pourra se satisfaire de jouer des royaumes (type les royaumes des héritiers d’Alexandre, genre l’Egypte de Ptolémée) en pensant échapper aux intrigues, mais s’il y a bien une chose que nous a appris Crusader Kings II, c’est que le trône est l’endroit le plus dangereux du monde. Nous n’avons pas beaucoup d’informations sur le jeu pour l’instant, à part qu’il est prévu pour début 2019. Mais vu qu’il est dirigé par Johan Andersson, papa de Crusader Kings et d’Europa Universalis, nous pouvons nous attendre à un jeu entre les deux, qui regrouperait la crème de la crème de ces deux piliers de Paradox. En attendant je vous laisse avec le trailer, qui ne révèle rien si ce n’est de jolies statues.

Des DLC partout

Faisons le point sur les DLC annoncés pour les jeux de Paradox, forcément y’en a de chaque, sauf Stellaris (qui en a un déjà annoncé il y a peu) :

Holy Fury pour Crusader Kings II : ce DLC va enfin revoir les croisades, qui commençaient à sérieusement être une plaie. Avec tout ça, les religions païennes auront également le droit à leur amélioration, et globalement ce DLC se concentrera sur la religion, et les guerres qui vont avec.

Dharma pour Europa Universalis IV : Un DLC sur deux d’Europa améliore une région du monde et lui apporte des mécaniques propres, des évènements personnalisés et globalement la rend aussi fun à jouer que l’Europe. Cette fois c’est l’Inde qui aura le droit à un peu d’amour.

Man the Guns pour Hearts of Iron IV : il s’agit du premier DLC de pur gameplay pour Hearts of Iron, en ça qu’il n’est pas centré sur une région du monde ou une faction. Ce DLC veut revoir la manière de mener la guerre sur les mers et je dois avouer qu’il était temps, tant le système de combat naval manque de réalisme et de satisfaction, loin de la guerre terrestre et ses lignes de front dynamiques.

Ailleurs dans l’actu (mais toujours à Stockholm)

  • Niveau développeurs tiers de Paradox, nous n’avons eu que l’annonce d’une mise à jour pour Surviving Mars, mais aussi l’annonce d’Age of Wonders : Planetfall, déclinaison futuriste de la licence de 4X fantasy de Triumph. Il s’agit de leur premier jeu depuis que Paradox les a achetés.
  • Ah oui et ils ont annoncé des jeux de plateau adaptés de leurs licences, Crusader Kings étant le premier à arriver via un Kickstarter qui a déjà tout pété en moins de deux jours. Devraient suivre : Europa Universalis, Hearts of Iron et … Cities : Skylines
Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.