Sunless Skies repoussé : le récap de l’actu du 9 février

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : de mauvaises nouvelles pour Sunless Skies.

Une sortie d’early access repoussée

C’est une bien mauvaise nouvelle qui a été annoncée par le studio Failbetter (pas de blagues sur ce nom svp) dans un post de blog du 7 février. Il semblerait que Sunless Skies, la suite de Sunless Sea, n’ait pas rencontré le succès escompté, la faute à plusieurs choses selon la compagnie : une sortie en early trop hâtive qui n’a pas permis d’attirer l’attention sur le jeu et pas assez de ventes à cause du Kickstarter qui garantissait déjà une copie aux backers. Pas assez de ventes sur Steam = pas de mise en avant du jeu et donc encore moins de ventes par la suite etc.

Par conséquent, Failbetter a été obligé de se séparer de quatre personnes (ce qui fait beaucoup sur onze personnes) et Sunless Skies ne sortira pas en mai comme prévu initialement. Cependant le studio tient à rassurer sur l’avenir du titre et promet qu’il sera bien fini malgré ces mésaventures. Quant à Sunless Sea, il recevra une mise à jour qui sera la dernière pendant un petit bout de temps, en attendant que sa suite soit développée. Cette triste situation signifie aussi la suspension du programme « Fundbetter », qui permettait d’aider des créateurs de jeux narratifs à financer leurs projets.

Malheureusement, c’est le risque de l’early access aujourd’hui, surtout sur les jeux qui se veulent narratifs : il est dur de convaincre des gens de faire son bêta-testing en payant pour ça et d’attendre pour avoir le fin mot de l’histoire. J’espère malgré tout que les choses se passeront bien pour Sunless Skies qui m’avait l’air très prometteur.

Ailleurs dans l’actu

  • Nintendo a parlé de l’avenir de la Switch et leur but est simple : que tout le monde en possède une. Cela leur permettrait de pouvoir développer de nouveaux styles de jeu et de modes compétitifs, sans que les joueurs n’aient à peiner pour trouver des compagnons de jeu dans leur entourage. Moi je suis d’accord avec eux, je veux bien faire partie des gens qui ont une Switch. S’il-vous-plaît.
  • Dès la semaine prochaine, Arte va lancer une nouvelle web-série appelée « History’s Creed » et qui va parler… bah d’histoire et de jeu vidéo, oui oui. Vous aurez sûrement mon avis dessus du coup.
Fanny Dufour
Fanny Dufour

Passionnée de politique et maniaque de l'orthographe appréciant les jeux qui ont du sens et les indés.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.