Star Citizen (je vous jure hein) et Paradox : le récap de l’actu du 13 février

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : tout va bien chez Star Citizen selon une association de consommateurs et Paradox change de patron (mais pas trop).

Star Citizen est « exemplaire » selon cette association de consommateurs

L’équivalent américain de 60 Millions de Consommateurs a été contacté directement par CIG et RSI suite à l’article de Polygon à propos des difficultés que rencontraient certaines personnes à obtenir un remboursement. Et visiblement cette association (BBB) trouve que tout va bien. En effet, selon le représentant de CIG, BBB n’est pas spécialement alarmé par le rythme des plaintes visant le jeu, considérant la taille de leur clientèle. De plus l’association leur a accordé un A+ en matière de transparence.

Le représentant de BBB a expliqué, toujours à Polygon, que leur priorité était que CIG et RSI communiquent plus concernant l’avancée du projet. Chose faite avec le lancement du nouveau site, qui profite d’un planning complet directement lié à leur outil de gestion interne (rappelons pour mémoire que ce n’est pas la première fois : avant la 3.0, vers fin 2016, leur planning était déjà lié à leur logiciel de gestion, et que les informations disponibles ont peu à peu disparues au fur et à mesure que la deadline était explosée, jusqu’à n’être plus que quelques lignes en décembre dernier). Autre conseil de l’association : que CIG oriente vers ce fameux planning au moment de la commande, ce qui est chose faite apparemment. Les ToS (Terms of Service, déjà changés plein de fois) ont aussi été modifiés pour être plus clairs, et plus transparents.

Star Citizen roadmap
Le planning de développement du nouveau site

Sur une note un petit peu plus personnelle : j’ai demandé un remboursement avant Noël, sans prendre en compte le temps des fêtes, il m’aura fallu un petit mois pour l’obtenir, et sans trop qu’on me fasse traîner. Il est vrai que je suis loin des baleines qui ont donné des centaines, voire des milliers, de dollars, et qu’ils doivent être moins embêtés de voir partir 45€, que 800€. Maintenant : ce jeu n’existe pas. Ce jeu n’existera jamais. De plus : de nombreuses personnes se plaignent de censures, en particulier sur les forums officiels, venant directement de l’entreprise dès que quelqu’un exprime des doutes. Je sais pas si ça rentre dans le cadre des missions de la BBB, mais ça pourrait être pas mal de commencer à creuser par là et de ne pas se contenter de la parole des représentants de CIG.

Paradox change un petit peu de structure

C’est l’heure des comptes pour Paradox : sans rentrer dans les détails, c’est le boulot de JoK normalement, Paradox a enregistré en 2017 une croissance de 24% de leurs revenus, ainsi que de 10% de leur chiffre d’affaire et ont enregistré des profits de 26 millions d’euros hors taxes. Pas mal pour une entreprise qui fait que des jeux de niche. Mais ce n’est pas le plus important (enfin si, mais pas que).

Paradox Interactive Frederik Wester

En effet Frederik Wester, CEO fondateur de l’entreprise quitte son poste. Attention il ne quitte pas l’entreprise, mais se contentera désormais de gérer les opportunités de croissance de l’entreprise, en particulier les acquisitions et les fusions, ainsi que les nouvelles opportunités de développement (donc : quel nouveau studio indé ils vont bien pouvoir gober pour leur faire faire pleins de jeux). Sa remplaçante sera Ebba Ljungerud, présente dans le conseil d’administration depuis 4 ans, qui s’occupera de la gestion au jour le jour de l’entreprise, et des choses qui devaient bien ennuyer Frederik Wester si on regarde son compte Twitter et le temps qu’il passait à (mal) jouer aux jeux de sa boite.

Tritri
Tritri

Ici pour parler de jeux avec tableurs, aka 4X, grande stratégie, gestion. Aussi expert ès jeux spatiaux, tire régulièrement sur l'ambulance Star Citizen. Egalement le pire cauchemar de nos chers correcteurs

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.