Playstation : soutien aux indés et cadeaux aux joueurs

Par la voix de son président, Jim Ryan, Sony Interactive Entertainment a annoncé son soutien aux studios indépendants tout en continuant à promouvoir l’injonction à rester chez eux faite à la population et ce que cela implique.

Forcément la question se pose au moment même qu’on lit le mot “soutien” : sous quelle forme ? Est-ce que les utilisateurs de PlayStation 4 devront applaudir à 18h14 tous les soirs ? Non. Le soutien est bien réel et surtout pécuniaire. La “Play at Home Initiative” sera un fond créatif de 10 millions de dollars pour les développeurs indépendants qui rencontrent des difficultés financières suite à la crise du COVID-19. Les détails sur les accès à ce fond et son versement seront communiqués plus tard par Sony.

Mais ces derniers ne sont pas les seuls bénéficiaires de la Play at Home Initiative puisque Sony Interactive Entertainment a tenu aussi à faire un geste en faveur des joueurs et joueuses. Ainsi, pendant une durée limitée (du mercredi 15 avril au mardi 5 mai) il sera possible de récupérer Journey et Uncharted: The Nathan Drake Collection qui contient donc Uncharted 1 à 3. De biens sympathiques cadeaux. Enfin un peu moins pour le public allemand et chinois qui auront le droit à Knack 2 à la place de The Nathan Drake Collection. 

La semaine dernière je vous parlais rapidement de l’initiative du gouvernement britannique de faire campagne pour pousser les gens à rester chez eux par le biais de messages diffusés dans certains jeux vidéo. Cette fois, c’est par un autre biais mais on voit en tout cas que le monde du jeu vidéo se mobilise à différentes échelles. 

Derrière cette initiative il faut aussi y voir la suite logique des annonces faites par Sony. La société a en effet, le 2 avril dernier, lancé un fond de soutien de 100 millions de dollars. Une somme qui sera répartie entre les soignants, les organisations luttant contre le COVID-19, le soutien à l’enseignement et aux élèves, et enfin l’industrie du divertissement.

On constate de toute façon qu’au-delà de la crainte purement sanitaire et médicale, il y a la nécessité pour de grosses sociétés comme Sony de ne pas se focaliser que sur la survie de l’entreprise seule, mais aussi le maintien de partenaires essentiels pour l’écosystème économique dans lequel elle se trouve. 

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.