Red Dead Redemption 2 et Beyond Good and Evil 2 : le récap de l’actu du 4 mai

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui: des infos sur deux des suites les plus attendues de ces dernières années, j’ai nommé Red Dead Redemption 2 et Beyond Good and Evil 2.

Michel, en selle ?

Tellement attendu que chaque trailer est suivi désormais de 8 analyses vidéos, Red Dead Redemption 2 continue de se dévoiler. Cette fois, le 3ème trailer est accompagné d’une pléthore de détails sur le coeur du jeu. Rockstar nous apprend ainsi que le maître-mot de ce futur open-world, c’est « organique ». Pas dans un sens chimique ou médical, mais dans le sens structurel : chaque élément en jeu sert à faire vivre le jeu. Le but de tout ça est de faire en sorte que le jeu doit vous faire ressentir qu’il continue d’exister même quand vous n’êtes pas là. Les animaux, les gens, les villes, tout. Qui a dit Westworld ?

Et s’agissant du jeu lui-même alors ? Eh bien les retours de la démo décrivent tous un jeu qui embrasse les standards des AAA open-worlds tout en les améliorant. L’aspect « housing » et gestion sera de la partie, avec les moments dans le camp où notre personnage, Arthur Morgan, vit avec son gang. Personnage d’ailleurs présenté comme froid et calculateur, aux antipodes des idéaux de Marston (qu’on retrouve aussi, le Red Dead Redemption 2 se déroulant en 1899, quelques années avant RDR 1).

arthur morgan red dead redemption 2 expresso

Les choix dans l’avancement de l’aventure seront au coeur du gameplay, avec des décisions qui impacteront vos relations avec les membres de votre gang, et les gens en général. Ca promet une belle diversité dans les quêtes et dans le scénario. Bref, Rockstar confirme que Red Dead Redemption 2 arrive, que c’est le 26 octobre 2018, et que ça sera pas pour poser des gommettes.

 

Michel Ancel !

Plus personne n’y croyait et pourtant, l’année dernière, à l’E3, Ubisoft a annoncé Beyond Good and Evil 2. Pas de date de sortie, pas de phase de gameplay, mais un trailer et quelques images, assez pour convaincre apparemment, tant la hype était grande. Après quelques vidéos de présentation sorties après l’E3, l’équipe de développement a présenté le 3 mai au soir dans un live Twitch des détails importants : création d’avatar, chronologie, lore.

Concernant le gameplay, sur lequel l’équipe est revenue aussi durant le live, une vidéo Ubisoft résume ça. On peut y voir les premières ébauches du combat avec bâton, et les interactions avec les vaisseaux. Rien de folichon mais pour ceux qui veulent esquiver la présentation pourtant très intéressante d’Ancel et de son équipe, ça sera peut être suffisant.

En gros, Beyond Good and Evil 2 avance tranquillement, et ça continue de donner envie d’en voir plus. Mais certain(e)s restent farouchement déçu(e)s du projet : l’amour des fans du premier opus semble se porter surtout sur l’héroïne et sa trame narrative, plutôt que sur un open-world neuf, dans le même univers.

Avatar
Veltar

Joueur de jeux vidéo qui aime la politique. Du coup j'écris surtout des trucs qui parlent des deux. Côté jeux : Stratégie, Metal Gear Solid et indés en pixel art. Consommateur régulier de séries TV et de films.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.