La petite musique de 13 Sentinels : Aegis Rim

Il y a des semaines où trop de sel finit par tuer le sel. L’actu du week-end n’étant cette fois-ci qu’une vaste plaine stérile, j’ai décidé de vous entretenir d’un sujet primesautier et positif, en l’occurrence un jeu à venir qui se développe dans une certaine discrétion, et qui vient de livrer une foule de petites informations qui sentent très, très bon. Ce titre, c’est la dernière pépite de Vanillaware attendue pour 2018, 13 Sentinels : Aegis Rim.

Le projet fut annoncé au milieu d’autres titres dans le morne Tokyo Game Show de 2015, et il était déjà plutôt beau gosse. On y voyait des décors japonais urbains, parcourus par des robots dans une ambiance mélancolique, avec la 2D extrêmement précise et ciselée dont Vanillaware a le secret. Tous les projets du studio ont sans exception été superbes (Odin Sphere, Murasama…), mais celui-ci semblait pousser la barre encore un peu plus haut. Et puis, plus rien. Pendant longtemps.

Plus rien si ce n’est quelques inquiétudes. Les dernières productions du studio se contentaient d’être des portages HD certes réussis (Odin Sphere Leifthrasir) soit des projets en demi-teinte comme ce Dragon’s Crown, beau et con à la fois. Les limites du dispositif « beat them all en 2D » semblaient déjà atteintes, après seulement quatre tentatives. Le peu d’informations filtrant sur Aegis Rim en 2016 et jusqu’à ce deuxième semestre 2017 laissaient penser que le studio avait discrètement passé le projet à la trappe pour se concentrer sur un portage HD et/ou la création de remakes de leur patrimoine.

Aegis RimMais depuis septembre, une mini avalanche de petites informations sur 13 Sentinels laisse entrevoir que Vanillaware va frapper assez fort. Pour la première fois, la date de 2018 (au Japon) est officiellement confirmée. Et pour la première fois, trois ambitieux trailers nous en apprennent un peu plus sur le projet.

Odin Sphere avec des Robots ?

Paradoxalement, mon enthousiasme pour 13 Sentinels : Aegis Rim est motivé par la relative absence de prise de risque des annonces de Vanillaware : on reste sur du jeu d’action en 2D avec de jolis décors, le titre jouera sur la fibre nostalgique du Japon des années 80, et l’histoire entremêlera 13 personnages jouables dans une histoire tissant progressivement sa toile dans une ambiance mélancolique et désespérée. Quelque part entre une sorte de Valkyrie Profile avec des lasers et une variation de leur légendaire Odin Sphere.

George Kamitami, patron de Vanillaware est à la manœuvre sur ce projet amiral, et semble avoir opté pour du classicisme à tous les étages. A la bande son, Basiscape est à nouveau à l’affiche et une équipe d’artistes, dont le talentueux Yukio Hirai, a été rassemblée pour livrer un jeu extrêmement soigné.

Aegis Rim RobotsTrop tôt pour crier victoire

Pas de panique, je ne suis pas en train de crier au chef d’oeuvre avant d’en savoir davantage. En l’état, Aegis Rim n’a pas livré une seconde de gameplay. Vanillaware a fait filtrer extrêmement peu de choses sur ce que nous aurons effectivement entre les mains dans le courant de l’année à venir. Mais il y a de bonnes raisons d’espérer.

Les rageux du temps ont raison quand ils s’emportent contre la connexion obligatoire, les précommandes abusives, les early access pétés, les lootbox, les serveurs qui plantent, toutes ces horreurs qui semblent liées à l’esprit du temps. Ils sont par contre à côté de la plaque quand il s’emportent sur l’absence de bonnes expériences solo ou sur la grandeur passée du Japon dont le déclin ne serait masqué que par Dark Souls et Yakuza. Après une année extrêmement riche en titres solos grandioses et en jeux nippons d’excellente facture (à la conjonction des deux, j’appelle à la barre Nioh, Nier Automata ou encore Ys VIII), les annonces autour de 13 Sentinels : Aegis Rim promettent beaucoup pour 2018.

Aegis Rim SunsetNon, le jeu solo n’est pas mort, oui, les titres milieu de gamme Japonais ont bien des choses à livrer, et même si une fois sorti ça sera sans doute juste « Odin Sphere mais il y a des méchas », c’est beaucoup, beaucoup mieux que ce qu’on pouvait espérer dans le domaine il y a seulement cinq ans, et c’est très bien comme ça.

13 Sentinels : Aegis Rim est attendu courant 2018 au Japon et sans doute pas trop longtemps après chez nous, sur PS4 et sur PS Vita.

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé