En avant vers le passé avec le Nintendo Direct « mini » : le récap de l’actu du 11 janvier

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : on a eu droit à un Nintendo Direct, « mini » celui-ci, parce qu’il ne faut pas trop en demander lorsque l’on pèse dans le game.

Mini Direct, Maxi redite

Histoire que vous ayez une jolie vue d’ensemble, voici un bref récapitulatif de la situation pécuniaire de Nintendo avec sa Switch : la semaine dernière je vous ai relayé l’accueil en fanfare que les américains ont réservé à la console depuis sa sortie en mars dernier (démarrage historique avec 4,8 millions d’exemplaires vendus). Cas isolé ? Que nenni. C’est au compte goutte que nous apprenons que le reste du monde a été touché par ce même élan de générosité. Hier, ce sont les chiffres de ventes français qui ont été révélés et ce sont donc pas moins de 911.000 exemplaires à avoir trouvé refuge depuis le lancement… dont quasiment la moitié (460.000) s’est écoulée entre novembre et décembre dernier. Décidément, Nintendo c’est vraiment plus fort que toi.

Une performance qui, en amont, était claire comme de l’eau de roche pour peu que l’on mettait bout à bout ce facteur de cause à effet : « Switch » et « premier Noël ». Difficile de ne pas imaginer le constructeur s’en frotter les mains avant l’heure, désormais convaincu qu’il importe peu de nourrir le petit oiseau qui s’est enfin envolé de ses propres ailes. Et par « nourrir » j’entends bien évidemment proposer la sortie de titres dignes d’un lancement d’une console qui doit encore faire ses preuves. Non, Nintendo fait mieux que cela, il tient à réchauffer le mets de la veille et apporter une petite cerise sur un gâteau que l’on a déjà bien du mal à digérer. Voilà pour les 15 minutes de ce Nintendo Direct. Plus en détails ? Vraiment ? Bon…

Alors, pour l’essentiel (la totalité juste au-dessus) on a : The World Ends with You (DS) qui s’offre un portage Switch avec un « nouveau scénario » (hum hum); Hyrule Warriors (WII U) qui s’offre un portage Switch définitivement définitive ; Ys VIII (Vita) qui s’offre un portage Switch ; Donkey Kong Tropical Freeze (WII U) qui s’offre un portage Switch avec une planche de surf dedans ; Mario + The Lapins Crétins qui s’offre Donkey Kong dans son jeu ; Super Mario Odyssey qui ajoute des ballons et Luigi dans son jeu ; PAYDAY 2 qui s’offre un portage Switch ; Fe qui s’offre une version Switch ; et enfin en guest-star nous avons…. attention… roulement de tambour… Dark Souls qui s’offre un portage Switch !! … dans une version remastered qui concernera également tous les autres supports (ça valait bien le coup de nous faire languir).

Je suis un peu médisant, puisque parmi ces surprenantes et enthousiasmantes annonces, Celeste (nouveau jeu du papa de Towerfall) est attendu pour le 25 janvier, suivi de plus ou moins près par un nouveau Kirby (intitulé Star Allies) et un nouveau Mario Tennis (Aces, celui-ci). Bref, tout cela pour dire que si vous comptez laisser votre cartouche Zelda dans la console, en attendant le prochain Nintendo Direct, je ne vous en tiendrai pas rigueur.

Ailleurs dans l’actu

Ubisoft a dévoilé sans aucun détour qu’Assassin’s Creed Rogue bénéficiera en mars prochain d’un portag…. Bon allez, j’ai eu ma dose, on va s’arrêter là pour aujourd’hui. Vivement demain.

Yohan Belhadj

Sensible à l'image et aux divers procédés de narration. Je suis peut-être plus vidéo que jeu, mais je ne boude pas pour autant mon plaisir à tenir une manette dans les mains.