Lords of the Fallen en boîte, Friday the 13th annulé : le récap de l’actu du 24 juin 2018

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui : une ressortie en boîte pour Lords of the Fallen, et la mort clinique de Friday the 13th.

Sortie surprise en boîte de Lords of the Fallen : Complete Edition

C’était à l’époque où « c’est comme Dark Souls » n’était pas encore une blague. 2014, le temps où cloner le titre phare de FromSoftware semblait encore une idée idiote, et pas un genre à part entière. Et pourtant, en 2014, CI Games a dégainé le premier, en sortant son Lords of the Fallen, qui clonait quand-même vraiment beaucoup Dark Souls. Mais une fois le jeu des 7 différences effectué, il ne restait à Lords of the Fallen qu’un gameplay mou du genou et un univers générique qui n’arrivait pas à la cheville de celui de son modèle. Depuis, l’éditeur de Lords of the Fallen, Deck13, a développé son propre Dark-Souls like, le futuriste et brutal The Surge, beaucoup plus convainquant.

Tombé malgré de bonne ventes dans un oubli relatif et condamné à croupir à 3€ dans les bacs à solde Lords of the Fallen a néanmoins refait parler de lui au récent E3, où sa suite, beaucoup plus engageante, a refait surface. Le jeu, toujours développé par CI Games, recevra le soutien de Defiant Studios, plutôt gage de qualité dans l’industrie. Il n’en fallait pas plus pour que, dans une tentative de maintenir la franchise en vie, Deck13 ne décide de sortir en Europe Lords of the Fallen : Complete Edition en format physique, pour une vingtaine d’euros. Ceci dit, et malgré ce bas prix et la présence de tous les DLC du jeux, je ne vous conseillerai pas vraiment l’acquisition du titre si vous l’avez manqué à l’époque. Techniquement et conceptuellement dépassé par d’autres clones de qui vous savez (The Surge, Jotun, Furi, Hyper Light Drifter, Nioh, Hollow Knight, Dead Cells et autres Code Vein), Lords of the Fallen ne vaut pas vraiment le détour

En pleine bataille juridique, le développement de Friday the 13th est définitivement annulé

Friday the 13th annulé

Il n’est jamais agréable d’apprendre qu’un jeu est mis à mort pour des raisons totalement extérieures à son développement. C’est pourtant ce qui est en train d’arriver au Friday the 13th de Gunmedia, un des rares représentants encore debout des jeux de type « multijoueur asymétrique » (souvenez vous d’Evolve, petit ange dans le ciel). Dans ce jeu, qui possédait la licence officielle des films d’horreur Vendredi 13, vous incarniez au choix le tueur au masque de hockey, Jason, ou un des joyeux campeurs idiots qu’il entendait massacrer. Le jeu avait été plutôt bien reçu et possédait pour lui une petite communauté de fidèles qui suivait attentivement son développement très actif.

Hélas, trois fois hélas, Friday the 13th a vu son avenir compromis par un procès fleuve opposant le scénariste du premier film de la série à son réalisateur, autour d’une sombre question de propriété intellectuelle et de gros sous. Le 12 juin dernier, les développeurs du jeu avaient publié un communiqué pour signaler que tant que le procès n’était pas achevé, il leur serait légalement impossible de développer de nouveaux contenus pour le jeu. Les développeurs de Gunmedia entendaient alors travailler sur les aspects techniques (serveurs dédiés, entre autres). Mais à peine dix jours plus tard, ces derniers ont été contraints d’annoncer que le développement du jeu s’arrêtait « définitivement« , l’équipe n’ayant plus le droit de travailler à la moindre implantation de quoi que ce soit dans le jeu (« même un arbre ou un rocher« ), et ce jusqu’à une date qui pourrait être très lointaine.

Le studio a donc fait le choix, compréhensible, de maintenir Friday the 13h en état de coma irréversible, plutôt que de poursuivre le développement de DLC qui ne verront sans doute jamais le jour. S’il reste possible d’acquérir le jeu et si les développeurs continueront à corriger quelques bugs et à maintenir les serveurs dédiés, il n’implanteront néanmoins plus aucun nouvel élément dans le titre. Dommage, car l’équipe venait d’annoncer un ambitieux plannings de DLC destinés à corriger certains défauts du jeu, à commencer par sa grande répétitivité et son manque de variété.

Ailleurs dans l’actu

  • Hollow Knight MAIS SUR SWITCH devrait bénéficier d’une sortie en boîte.
  • La saison 2 du cartoon Castlevania sortira d’ici la fin de l’année sur Netflix. La première saison, était très jolie mais avait un scénario vraiment quelconque.
zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.