Les chiffres de la semaine : spécial Xbox

La rentrée approche pour les nouvelles consoles de salons, et l’actualité des constructeurs s’accélère dans cette période faite d’annonces et de surenchère pour séduire les futurs acheteurs de boîtes en plastique disgracieuses. Mais comme les ventes de jeux du printemps ont explosé suite au confinement d’une grande partie de la population mondiale, il se pourrait que les ventes de consoles atteignent une ampleur jamais vue si nous venions à être bloqués dans nos appartements ou maisons quand le froid sera venu. Pour le moment, parlons plutôt de la préparation de cette période et des chiffres concernant la marque Xbox pour la semaine passée.

Lundi : 7 500 000 000 $

C’est le prix qu’a déboursé Microsoft pour s’acheter Zenimax et l’ensemble de ses studios. Ce qui fait à présent de Fallout et Elder Scrolls des licences appartenant à la marque Xbox. Bien que cela ne change rien dans l’immédiat pour les jeux déjà annoncés, il est intéressant de se demander quel sera l’avenir de ces studios maintenant qu’ils ont perdu leur indépendance.

On peut se douter que pour les joueurs PC les changements ne seront pas visibles, Microsoft ayant l’habitude de sortir ses exclusivités sur console et PC, mais en ce qui concerne les sorties sur les consoles Sony et Nintendo, la question se pose.

Mardi : 15 000 000

Pour le nombre d’utilisateurs du Game Pass qui a été fièrement atteint récemment. Si cela peut sembler impressionnant, ça l’est encore plus quand on rappelle que les 10 millions avait été atteints en avril. Le confinement aura donc permis d’atteindre toujours plus de personnes avec le système d’abonnement pilier de la stratégie de la marque Xbox pour les années à venir.

Yakuza Game Pass
Selon moi, la seule raison qui a fait cette hausse rapide des abonnements : Yakuza 0

Ces 15 millions d’abonnés auront donc accès aux licences de Microsoft comme par exemple : bientôt les productions Bethesda. Mais ils pourront aussi accéder à leurs jeux sur un nombre de supports qui dépasse la simple console ou le PC grâce aux accès sur mobile ou tablette, voire sur n’importe quel objet connecté. C’est cette promesse d’une présence permanente (quel que soit le lieu ou le moment) pour l’utilisateur d’un grand nombre de jeux récents qui est au cœur de la proposition de valeur.

Mercredi : 1 500 000

Unités de consoles de nouvelle génération Xbox (series X et S confondues) qui devraient trouver preneur d’ici à fin 2020 selon un analyste. Il pense également que la PS5 s’écoulera au même niveau sur la période. Pour calculer cela, il a regardé les tendances de ventes sur eBay et en a déduit ces chiffres sans vraiment donner de méthode de calcul. Autant dire qu’il utilise la bonne vieille méthode dite du doigt mouillé, et ce n’est pas la première fois qu’il fait le coup.

Bien entendu les ventes de ces consoles seront surveillées, ainsi que la proportion entre les versions avec ou sans lecteur de disque. Mais le premier challenge des ventes pour Sony et Microsoft se posera en amont des ventes : la production sera-t-elle suffisante pour fournir la demande de cette fin d’année ? On peut en douter pour Sony, qui a eu le champ libre pour annoncer une date de sortie en fonction de celle des nouvelles Xbox mais a tout de même dû se contenter d’un fractionnement de son offre par région, preuve d’un probable retard dans l’approvisionnement. Dans les deux cas, les précommandes ont été rapidement interrompues, on peut donc prévoir des quantités disponibles limitées le jour de la sortie ainsi que les semaines suivantes.

Jeudi : 82 %

Pour la hausse du nombre d’utilisateurs mensuels actifs pendant l’été sur le Xbox Live… au Japon. Ce qui permet à Microsoft d’afficher le Japon comme son marché avec la plus forte progression (relative). Cette déclaration de Phil Spencer en ouverture de l’intervention Xbox pour le Tokyo Game Show laisse penser que la marque a toujours quelques espoirs pour son implantation dans le pays.

Xbox Japon
Tout avait pourtant si bien commencé

Cette hausse serait liée à l’arrivée du Game Pass en avril et permet d’annoncer que le nombre d’utilisateurs actifs de produits Xbox n’a jamais été aussi important au Japon, ce qui ne fait sans doute pas beaucoup au final. Dans cette même présentation, Phil Spencer explique qu’ils ont appris des erreurs du passé sur ce marché mais également que ce moyen de consommer pourrait être une chance pour les indés du pays (et pourquoi pas pour ceux qui se feraient racheter par Microsoft dans les années à venir).

Vendredi : 1 500 000 000

Comme le nombre d’appareils actifs équipés d’iOS dans le monde selon Apple. Mais quel rapport avec Microsoft ? Tout simplement la volonté d’être présent sur tous les supports possibles. Chaque écran est un écran potentiel pour jouer dans le projet jeux vidéo de l’entreprise. Pour le moment, seule une application permettant de streamer le flux d’une Xbox One est disponible sur iOS mais l’objectif est d’amener xCloud sur ces mêmes écrans.

C’est d’ailleurs dans cet objectif qu’il faut voir l’intérêt du rachat de Bethesda et d’autres studios de développement pour Microsoft. Leur stratégie est d’être présent sur l’ensemble des écrans disponibles, la console n’étant qu’un des nombreux points d’entrée possibles et le contenu étant primordial pour convaincre les utilisateurs de passer à un abonnement. Pour cela, il faudra notamment qu’Apple assouplisse les conditions de publications d’applications de cloud gaming : à l’heure actuelle, il n’est pas possible d’être présent sans que l’ensemble des jeux du catalogue aient été approuvé par Apple. Cela peut paraître logique par rapport à la préservation d’un écosystème applicatif mais au regard des autres médias, on a là une aberration assez évidente : Apple ne valide pas l’ensemble des contenus de Netflix ou d’un magasins d’e-books avant d’autoriser la publication de l’application sur son store.

JoK
JoK

J'aime les chiffres, tous les chiffres, et aussi les jeux vidéo mais pas tous

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé