Les bonnes nouvelles de la semaine : Tetris, Microsoft et Resident Evil 8

Je ne vais rien vous apprendre, vous avez lu le plan de déconfinement malgré les chiffres, vous avez lu le bullshit habituel du président et du gouvernement, vous avez vu l’extrême-droite partout, allez, suivant, au bout d’un moment j’ai les mêmes trucs déprimants à vous sortir semaine après semaine. Et ça, c’est le vrai constat déprimant. Heureusement, il n’y a pas que les mauvaises vibes qui reviennent tous les samedis : c’est l’heure des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : une petite révolution dans le Tetris compétitif, le Microsoft Store baisse ses commissions et enfin des explications intelligibles sur la démo de Resident Evil Village.

Une nouvelle technique dans le Tetris compétitif

Peut-être êtes-vous au courant, mais l’actualité de Tetris ne se déroule pas uniquement autour des récents Tetris Effect et Tetris Effect Connected : une communauté relativement conséquente continue de se cristalliser autour du jeu original, particulièrement la version NES de 1989, et à un niveau compétitif – avec par exemple des évènements comme le Classic Tetris World Championship. Rien de bien nouveau pour le moment, puisque ces championnats existent depuis les années 90, mais ce microcosme vient de vivre une petite révolution.

They see him rollin’, they hatin’.

En effet, jusque-là deux techniques de jeu se distinguaient dans la scène du Tetris compétitif : le DAS, qui consiste à tenir sa manette de NES à deux mains, c’est-à-dire ce pour quoi elle a été conçue, et l’hypertapping, qui se résume à poser la manette sur ses genoux, pour démolir à toute vitesse les flèches directionnelles à l’aide de ses quatre doigts. L’hypertapping étant une technique exigeante, nécessitant rapidité et précision, elle n’est pratiquée que par un nombre excessivement réduit – quelque chose comme trois personnes – au niveau compétitif, laissant la part belle au DAS dans les championnats. Cependant, une troisième technique, mise au point par Cheez_Fish, vient de bouleverser ce statu quo. Nommée rolling, cette pratique s’inspire d’une méthode mise au point par Hector Fly Rodriguez sur des titres comme Track and Field, consistant à faire rouler ses doigts sur des boutons de bornes d’arcade, plutôt que de les masher. La manette de NES étant trop petite pour ce style de jeu, Cheez_Fish s’en est cependant inspiré en faisant rouler ses doigts non pas sur les flèches directionnelles, mais au dos de la manette, pour propulser les boutons sous ses doigts. Le résultat est impressionnant, puisque la technique permet de dépasser la vitesse de l’hypertapping, pour une difficulté d’exécution bien moindre : en effet, après quelques mois d’entraînement, Cheez_Fish a déjà fait tomber le record de plus de 1.300.000 points en compétitif le mois dernier lors du WPL Classic Tetris Open 5, suivi d’un nouveau record le 5 avril dernier.

Le Microsoft Store diminue son pourcentage de commission

Avant toutes choses, la première bonne nouvelle c’est que le responsable des Xbox Game Studios s’appelle toujours Matt Booty et que j’ai six ans. Mais remettons-nous-en : ce dernier vient d’annoncer une diminution majeure des sommes prélevées aux studios par le Microsoft Store sur PC. Ainsi, de la même manière que l’Epic Games Store depuis décembre 2018, Microsoft ne touchera plus que 12% du prix des jeux vendus sur PC via son magasin à partir du 1er août prochain, contre les 30% actuellement en vigueur et qui le resteront sur console. Il s’agit une nouvelle fois d’un geste plutôt agressif de la part de Microsoft envers Steam – qui prélève toujours 30% aux studios (tout comme GoG, d’ailleurs), avec cependant un petit palier dégressif si les titres dépassent les 10 et 50 millions de dollars de ventes, et reste la plateforme la plus utilisée sur PC – , dans la continuité de l’offre toujours grandissante sur le Xbox Game Pass pour PC à un prix assez dérisoire, même après son augmentation en sortie de bêta.

Microsoft Game Pass

Peu de changement pour les joueurs donc – outre la promesse de temps de téléchargements plus courts et d’une amélioration globale de l’interface et du service Game Pass dans les mois à venir – mais une très bonne nouvelle pour les studios partenaires du Microsoft Store, qui visiblement trouvaient déjà bien leur compte sur la plateforme en étant intégrés au Game Pass. Nul doute que la décision découle plus d’une stratégie commerciale bien huilée que d’un acte de bonté, mais les faits sont là : les studios seront mieux rémunérés en vendant leurs titres sur le Microsoft Store, et c’est une très bonne chose pour eux.

La démo de Resident Evil Village sera disponible une semaine entière

Le prochain opus Resident Evil aura fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, autant pour la gigantesque horny jail provoquée par le personnage de Lady Dimitrescu que pour les conditions imbitables d’accès aux différentes démos du titre. Demies-démos disponibles 24h à des moments différents, tantôt sur consoles, tantôt sur toutes les machines : il aura fallu tableaux et explications de texte pour y entraver quoi que ce soit – perso j’ai trouvé plus simple de regarder ça sur la chaîne de Pierre. Mais soyez rassuré·es : si personne n’échappera à la vampire géante, le tout dernier accès à la démo sera bien plus simple à comprendre.

Explications nébuleuses pour le planning des démos de Resident Evil Village
Et vice et versa…

Ainsi, une démo de 60 minutes sera accessible – mais téléchargeable dès maintenant – du dimanche 2 au samedi 8 mai sur PC, PS5, PS4, Xbox One, Xbox Series – et euh Stadia, si ça vous amuse – faisant passer sa disponibilité à une semaine, contre les 24h initialement prévues. La démo sera composée des deux moitiés initialement sorties sur PS4 et PS5 les semaines précédentes (et chacune disponible seulement 8h, je vous l’avais dit, c’est bordélique), donnant ainsi accès au village – pour se barricader dans des maisons pas très solides en espérant ne pas se faire boulotter par des loups-garous – et au château – pour se trainer dans des couloirs sombres en espérant ne pas se faire boulotter par des vampires. Le titre de Capcom sortira en tout cas le 7 mai, et si, comme moi, vous avez bien trop la trouille pour y jouer, je vous recommande d’attendre que notre cher Noodles s’y colle sur la chaîne Twitch de TPP, une fois qu’il en aura fini avec Resident Evil 7.

Bonus : Les bonnes nouvelles des bonnes nouvelles

Aujourd’hui c’est Fanny qui nous recommande The Future of Work, une suite de six textes provenant de six auteurs et autrices de science-fiction et traitant du futur du travail. On y retrouve Aliette de Bodard (dont on avait déjà parlé dans les bonnes nouvelles), mais aussi Yudhanjaya Wijeratne, Lexi Pandell, Lettie Prell, Usman T. Malik et Tade Thompson. Et pour une fois, c’est facile à se procurer, puisque tout est disponible gratuitement en ligne.

Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé