Les bonnes nouvelles de la semaine : des abonnements, Hardspace: Shipbreaker et Cook Serve Forever

Ah oui donc cette semaine aussi, je vais devoir trouver des news positives et vous les présenter avec mon éternel enthousiasme de façade. Alors faisons fi quelques instants de ce résultat de premier tour catastrophique, consolons-nous avec ce sport national émergeant consistant à moquer la candidate des Républicains et c’est parti pour les bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : Sony, Microsoft et Nintendo améliorent leurs pratiques de renouvellement d’abonnements, Hardspace: Shipbreaker sort d’early access et Vertigo annonce un nouveau jeu dans la lignée de Cook Serve Delicious.

Sony, Nintendo et Microsoft corrigent leurs politiques de renouvellement d’abonnements

C’est l’Autorité de la Concurrence et des Marchés britannique qui a constaté ce mercredi 13 avril l’amélioration des politiques de services en ligne des trois principaux fournisseurs. L’ACM salue dans son communiqué les changements effectués par Sony, Nintendo et Microsoft, et indique par la même occasion mettre fin à son enquête les concernant. Les faits reprochés aux trois firmes concernaient respectivement le PlayStation Plus, le Nintendo Switch Online et le Xbox Game Pass, tous trois accusés d’un manque de précision quant au renouvellement automatique des abonnements payants, ainsi qu’un manque de notifications pour les comptes inutilisés mais toujours débités.

Sony s’est ainsi engagé à contacter les utilisateurs dont les comptes sont inactifs depuis longtemps mais qui continuent à payer, et à leur transmettre toutes les informations utiles afin de stopper leur abonnement s’ils le souhaitent. Si ces messages ne provoquent aucune réaction et que l’inactivité persiste, Sony s’est également engagé à refuser les nouveaux paiements. De son côté, Nintendo a modifié sa politique d’abonnement en n’activant plus par défaut le renouvellement automatique au moment de souscrire au Nintendo Switch Online. Le communiqué concerne surtout ces deux derniers, mais l’ACM précise également que Microsoft a lui aussi revu ses pratiques au sujet des abonnements au Xbox Game Pass depuis le mois de janvier, en indiquant plus clairement le renouvellement automatique, ainsi qu’en contactant, comme Sony, les utilisateurs inactifs depuis trop longtemps. Il était temps, puisque l’enquête est ouverte depuis tout de même avril 2019.

Hardspace: Shipbreaker sort d’early access

Murray en avait dit beaucoup de bien lors de son arrivée en early access en juin 2020, louant le caractère jouissif de la simulation de démantèlement de vaisseau, et ne regrettait finalement que le manque de contenu forcément inhérent à son statut d’accès anticipé. Bonne nouvelle pour lui – et pour nous autres -, Hardspace: Shipbreaker arrivera en version définitive le 24 mai prochain sur PC – Steam et Game Pass – et plus tard sur PS4 et Xbox One, à une date encore non communiquée par Blackbird Interactive et Focus Entertainment.

Le passage en V1.0 du titre verra apparaître le troisième et ultime acte du mode histoire, dans lequel nous incarnons un employé piégé par la société LYNX, qui lui a fait contracter une dette d’un milliard de crédits (c’est beaucoup de crédits), et qu’il va s’agir de rembourser en démantelant d’énormes vaisseaux spatiaux et en récupérant leurs ressources. Nous noterons avec plaisir que Blackbird Interactive a tout fait pour ne pas être LYNX, puisque comme nous le racontait RPS, le studio a adopté, comme de plus en plus d’entreprises, la semaine de quatre jours, condamne fermement les heures supplémentaires, et possède une forte culture syndicale et de lutte des classes, qu’il entend bien faire passer dans le scénario et univers du jeu. Hardspace: Shipbreaker se verra également agrémenté des habituelles améliorations techniques et de confort de jeu – notamment en permettant de sauvegarder et quitter pendant les phases de démantèlement. Attention cependant : les personnes ayant déjà touché au jeu durant l’early access verront leur sauvegarde écrasée au moment de la mise à jour.

Vertigo annonce Cook Serve Forever

Présenté comme une nouvelle IP – d’où le Forever au lieu d’un logique Cook Serve Delicious 4 – Cook Serve Forever est le prochain titre de Vertigo, prévu pour 2023 (pour l’instant). Si le jeu se concentre toujours évidemment sur la bouffe (le studio promettant des centaines de nouveaux ingrédients et recettes, ainsi qu’un tout nouveau gameplay de cuisine), il semblerait qu’il prenne également un tournant plus narratif, déjà un peu amorcé dans le précédent avec son mode histoire à base de food truck dans un monde post-apocalyptique. Ainsi, le studio promet une campagne entièrement doublée et jouable en coop, quand les premiers screenshots laissent entrevoir une narration proche du visuel novel. Et puisque nous avons encore au moins un an d’attente avant de mettre nos mains dessus, rappelons que les anciens Cook Serve Delicious sont de très bons titres, chacun avec leurs particularités de gameplay et de sous-systèmes, et que si vous vous êtes procurés un des bundles itch.io – que ce soit pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, le peuple ukrainien ou palestinien -, vous possédez au moins un de ces titres, le studio Vertigo ayant systématiquement participé à ces initiatives.

Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé