Infinity Ward sévit dans sa lutte contre les tricheurs

La gangrène de la triche s’incruste toujours plus loin dans le corps vidéoludique, portée par le nombre toujours croissant de jeux multijoueurs en ligne. Infinity Ward, le studio qui a développé Call of Duty: Warzone, sert la vis pour remédier à ce problème.

J’en avais déjà parlé il y a quelques semaines, les joueurs et joueuses de Warzone, le battle royale free-to-play d’Activision issu de l’univers des Call of Duty, ne peuvent plus faire un pas sans croiser un cheater. L’éditeur avait donc pris le problème à bras le corps et détaillé les comportements susceptibles de mener à un ban définitif dans un billet sur son blog en mars, sans pour autant trop en dire sur ses méthodes pour repérer les tricheurs. Comme promis, Infinity Ward tient les comptes à jour et les bans se font d’ailleurs de plus en plus nombreux. Le 13 avril, le studio annonçait que la barre des 70 000 bans était franchie, et hier, il présentait des mesures additionnelles mises en place dès cette semaine.

Call of Duty

Dans un premier temps, Infinity Ward déclare allouer plus de ressources à ses équipes pour assurer des parties qui se déroulent dans de bonnes conditions, et de futures mises à jour, alors que la tendance générale est plutôt à l’économie. Ensuite, le studio réalise le souhait de tout joueur ou joueuse qui s’est un jour retrouvé devant un adversaire qui utilise un programme bot, et met en place des matchmakings spéciaux pour regrouper les tricheurs potentiels dans une même partie. A part une punition un peu sadique et la volonté de rendre la monnaie de leur pièce aux tricheurs, on est dans le droit de se demander l’intérêt d’une telle démarche. Est-ce que ces parties truquées permettent de confirmer les soupçons puis de bannir les coupables ? L’avenir nous le dira.

Au vu de la trajectoire d’Infinity Ward, on peut s’attendre à encore plus d’actions de ce genre pour appuyer sa politique de zéro tolérance, et il en faudra pour maintenir un peu d’ordre avec les 50 millions de téléchargements d’ores et déjà dépassés.

Kalkulmatriciel
Kalkulmatriciel

Cc c Kalkul. J'adore parler à tous les PNJ, mettre des mandales et saboter les coop.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé